Financement, que faire quand les banques vous lâchent ?

1 315 vues

Financement, quand les banques refusentOn rêve d’en gagner en créant une entreprise qui marche, mais pourtant sans mise de départ, point de salut. Quand les capitaux se font rares et que les banques vous claquent la porte au nez, il est difficile de donner vie à son projet. Comment trouver des financements sans l’appui des établissements bancaires ?

L’entourage

Le cercle familial ou amical est le premier moyen de financer un projet. Cet argent, également qualifié de « love money », a une signification importante car, si votre entourage accepte d’investir dans votre projet, c’est qu’il croit en vous. Un moyen d’obtenir de précieux capitaux, mais aussi de se rassurer car les personnes investissent rarement dans une idée qu’elles estiment farfelue.

La tontine

Elle existe depuis près de 3 siècles et pourtant peu d’entre nous savent de quoi il s’agit. Au commencement, une communauté, un groupe d’épargnants ou un entourage plus ou moins proche se réunit pour permettre, grâce à leur épargne, la réalisation de différents projets. Les taux sont très avantageux, ce qui constitue un atout par rapport aux prêts bancaires classiques. Cette technique très confidentielle est prometteuse, si bien que quelques sites web en ont fait un juteux marché.

Le crowfunding

Le financement participatif est à la mode et forme une belle opportunité de voir son projet financé. À vous de vous inscrire sur l’un des sites pour convaincre les investisseurs qu’ils peuvent miser sur vous. Très simple de fonctionnement, le crowfunding a permis à de nombreux entrepreneurs de se lancer et de prouver qu’ils ont eu raison de croire en eux quand les banques les enterraient.

Vous souhaitez commencer un travail à domicile ? Nous avons une offre pour vous

Les prêts d’honneur ou subventions

Leur obtention est un peu plus compliquée, mais rien n’est impossible. Généralement, le porteur de projet se rapproche d’organismes extra-bancaires ou publics, tel que l’ADIE ou Réseau entreprendre, à qui il présente un dossier. Il devra alors les convaincre de la viabilité de son projet. Attention car toutes les entreprises ne peuvent obtenir ce type de financement et car un apport personnel est parfois requis.

Les concours

Divers concours sont lancés chaque année par les collectivités locales ou l’État. Ils distinguent les projets et les entreprises prometteurs en leur accordant une somme d’argent et un accompagnement personnalisé. Même si les chances sont moindres d’obtenir un prix et que constituer un dossier prend du temps, cela peut valoir la peine de tenter sa chance. L’avantage est qu’en présentant votre projet, vous aurez à mener une réflexion en amont qui vous servira forcément pour avancer.

Les business angels

Seuls les projets innovants ou à fort potentiel peuvent espérer le soutien financier d’un business angel. Ce dernier, souvent cadre ou entrepreneur, choisit d’investir des fonds propres dans un projet et d’apporter un accompagnement à la personne qu’il soutient, en termes de réseaux, de conseils, etc. Un mode de financement très intéressant mais qui ne concerne qu’une infime partie des porteurs de projet.

Enfin, quand les banques nous lâchent, rien n’est perdu, même si le parcours se complique. Si vous êtes convaincu que votre idée tient la route, remuez donc ciel et terre jusqu’à dénicher les fonds si précieux qui vous conduiront à la réussite !

 

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez rapidement une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *