Bien communiquer

Communiquer lorsqu’on travaille à domicile en indépendant est indispensable :
nous vous donnons toutes les astuces.

Comment faire une bonne video pour Youtube, Facebook ou votre site internet

Les secrets pour concevoir des présentations efficaces et recyclables

5 idées originales pour présenter ses voeux pour la nouvelle année.

Le blogging est-il mort ?

Les 3 clés pour réussir sur YouTube (vidéo)

On a créé le premier Blab français.

On a testé Periscope, un outil de communication très puissant…

Entrepreneurs : 5 méthodes efficaces pour attirer les journalistes

Comment utiliser la puissance de son réseau ?

Les sites mobiles vont-ils devenir incontournables ?

Comment bien communiquer par mail avec ses clients ou ses fournisseurs ?

Comment faire fuir vos clients (sans vous en rendre compte) ?

Rédacteur Web #4 – Rédiger des PARAGRAPHES PERCUTANTS et faciles à lire

Rédacteur Web #3 – Une intro QUI DONNE ENVIE de lire la suite

Rédacteur Web #2 – Fond et forme d’un article qui CLAQUE

Rédacteur Web #1 – Comment trouver un titre PERCUTANT à son article de blog ?

Rédacteur Web #0 – Guide pour écrire des articles web qui CARTONNENT !

Comment médiatiser son business à domicile ?

Campagnes de publicité sur internet : 4 règles d’or pour réussir

Campagne publicitaire Facebook : gagnez des clients en investissant seulement quelques euros

Faut-il avoir des cartes de visites quand on travaille à domicile ?

Faire connaître son activité à domicile à moindre coût

Démarrez votre blog aujourd’hui pour travailler à domicile

Mettez en valeur votre entreprise en créant des vidéos !

Comment gérer un client mécontent ?

10 conseils pour être créatif

Mes 4 plus grosses erreurs sur ce blog

Pourquoi avoir un bon contenu ne suffit pas à lancer un blog ?

7 techniques simples pour fidéliser vos acheteurs

Comment faire la publicité de mon site internet ?

Comment faire une bonne video pour Youtube, Facebook ou votre site internet

Vous devez réaliser une vidéo de vous même pour présenter votre activité sur votre propre site internet ou en témoignant sur une autre plateforme. Vous voulez mettre en ligne des tutoriels sur YouTube et Facebook pour attirer de nouveaux clients.

Le problème,  c’est que vous n’êtes pas vraiment ravis de la qualité de vos vidéos, en les comparants aux autres, celles-ci ne semblent pas professionnelles.

Dans cet article, je vais vous montrer quelles sont les bonnes habitudes que vous devez prendre pour faire des vidéos de qualité pour bien communiquer sur votre activité.

Choisir le bon matériel

Comme vous pouvez le voir sur la vidéo en haut de cet article, je me suis filmé avec 3 appareils différents :

– Un appareil photo numérique canon G5X

– Un iPhone 6S

– La webcam d’un mac book pro

En général, privilégiez toujours l’appareil photo numérique ou la caméra si vous en possédez. La qualité sera meilleure.

Si vous n’en avez pas et que vous devez faire une vidéo importante pour présenter votre activité sur votre site internet ou sur un site partenaire, essayez de vous faire prêter le matériel ou même de le louer.

Si vous ne pouvez pas, alors vous pouvez vous filmer avec votre téléphone portable. Mais notez bien que la qualité sera moindre.

Pour un téléphone portable, essayez de vous filmer en extérieur un jour où il y a beaucoup de lumière, le résultat sera meilleur.

Enfin, n’utilisez jamais la webcam pour enregistrer une vidéo professionnelle, la qualité est très basse et vous risqueriez de perdre en crédibilité en présentant une vidéo de mauvaise qualité.

Trouver l’endroit adéquat pour se filmer

Trouver un cadre agréable pour faire votre vidéo est un élément important. Évitez au maximum de vous filmer avec pour arrière-plan votre cuisine (sauf si vous êtes cuisinier), un bureau mal rangé, l’entrée du jardin avec les voitures garées …

Essayez de trouver un endroit qui fait un peu « magazine de déco ».

Si vous êtes en intérieur, essayez d’allumer le plus de lumière possible.

Lors de la prise, essayez de vous mettre sur un des deux côtés du cadre et non au milieu.

Si vous êtes en extérieur, essayez de faire votre vidéo un jour où il fait beau.

Élaborer un plan de narration

Parler devant une caméra est de loin l’exercice le plus difficile dans la réalisation d’une vidéo.

N’hésitez donc pas à suivre les conseils suivants :

– Vous n’êtes pas obligé de tout dire d’une traite, vous pouvez par exemple faire des pauses entre vos phrases. Vous supprimerez les trous plus tard au montage.

– En vous laissant la liberté de faire des pauses entre vos phrases, vous vous donnez le confort d’avoir des notes que vous pouvez lire entre chaque pause.

– Cependant, on ne doit pas avoir la sensation que vous récitez un texte.

Éliminer les défauts au montage

Vous vous êtes repris plusieurs fois pour dire une phrase, il y a des euhh, il y a plein de blancs à cause de vos pauses, et bien  maintenant vous allez nettoyer tout cela en supprimant les parties qui ne vous vont pas au montage.

Si vous êtes sur Mac, allez sur Imovie et suivez les conseils de ce tutoriel : https://www.youtube.com/watch?v=QBFXj5BVAsg&t=1s

Vous pouvez également faire le montage directement sur YouTube en cliquant ici : https://www.youtube.com/editor

Liste du matériel utilisé pour la réalisation de cette vidéo

Canon – Powershot G5 X – Appareil Photo Numérique – 20,9 MP – Noir

Apple iPhone 6s Smartphone débloqué 4G (Ecran : 4,7 pouces – 16 Go – iOS 9) Gris Sidéral

Rode Invisilav SmartLav &(discret et Covert Kit de Microphone Lavalier

5 idées originales pour présenter ses voeux pour la nouvelle année.

La fin de l’année arrive à grands pas et vous n’avez toujours pas préparé quoi que ce soit pour présenter vos voeux à vos clients et vos partenaires.

Pour l’occasion, vous aimeriez vous différencier avec quelque chose d’original pour surprendre votre réseau, mais aussi le remercier de vous accorder toute sa confiance.

Vous avez besoin d’idées ? Et bien en voilà 5 originales.

présenter ses voeux

1 -Envoyer un cadeau à vos clients

À coup sûr, c’est l’idée la plus originale et aussi celle qui marquera le plus les esprits. J’ai vu ça pour la première fois dans une boite de communication parisienne.

Créez un cadeau de toute pièce en image avec votre business ou votre marque. Voilà une bonne idée. Cela va toucher votre entourage et aussi leur montrer que vous êtes entreprenant, créatif et aussi attentionné.

Vous pouvez envoyer par exemple une bouteille de champagne à chacun de vos clients avec une étiquette où apparait votre logo et un mot personnalisé au lieu de l’étiquette originale.

Vous pouvez envoyer un T-shirt personnalisé à chacun de vos clients avec un graphisme en lien avec les projets que vous avez réalisés ensemble pendant l’année.

Vous pouvez envoyer une boite originale avec à l’intérieur de celle-ci un mot personnalisé et une invitation pour un déjeuner courant janvier. ( Ce qui vous permettra de nouer un contact encore plus fort avec votre client et de pouvoir réaliser d’autres projets )

Soyez créatif et sincère, et normalement, vos clients et partenaires seront ravis de ce geste que vous avez eu envers eux.

2 – Réaliser un clip vidéo original

En plus d’être sympa pour vos clients et partenaires, vous allez réellement vous amuser à réaliser un clip vidéo ou un mini film pour présenter vos voeux.  Vous pouvez écrire un scénario original, faire une parodie d’une scène de film ou d’un clip, vous pouvez la jouer plus institutionnel, tout est possible.

Pour réaliser ce projet, vous n’avez pas besoin d’un budget monstre. Simplement d’imagination, de quelques personnes pour faire les acteurs, d’un bon smartphone pour filmer et d’un ordinateur pour faire le montage.

Une fois le film terminé. Vous pouvez le mettre sur YouTube et le programmer pour qu’’il soit publié le 1er janvier à minuit.

Par la suite, mettez ce film en home page de votre site web, partagez le sur Facebook et surtout, envoyez-le par e-mail à tous vos clients et partenaires.

3 – Créez une offre spéciale pour le début d’année

C’est là pour vous l’occasion de faire venir de nouveaux clients et de réaliser beaucoup de ventes dès le début de l’année.

Créer une promotion sur certains ou tous vos produits pour ceux qui passeront leur commande pendant les 7 jours qui suivent le jour de l’an.

Communiquez sur cette offre en souhaitant vos voeux à vos clients, partenaires, futurs clients & partenaires et remerciez-les pour la confiance qu’ils placé en vous. Et dites-leur que cette offre inédite est spécialement pour eux, pour les remercier de tout ce qu’ils vous apportent.

4 – Envoyer un message vidéo

Autre idée que vous pouvez faire et qui fera forcement plaisir à votre réseau. C’est de leur envoyer un message vidéo dans lequel vous leur présentez vos voeux.

Ici, l’important est que vous réalisez un film différent par personne et que vous rappeliez quelques anecdotes vécues ensemble pendant vos collaborations.

Vous pouvez tourner ces vidéos à l’endroit où vous travaillez ou bien dans un endroit que vous aimez et que vous avez envie de partager.

À tous les coups, cela surprendra vos clients et collaborateurs et surtout cela marquera les esprits. Le caractère personnel de chaque vidéo touchera forcément les personnes à qui ces vidéos sont adressés et cela renforcera vos liens pour l’avenir.

5 -Envoyez une carte de voeux

Enfin, cette idée n’est pas originale, car elle existe depuis la nuit des temps, mais elle a le mérite de fonctionner.

Envoyez une belle carte de voeux avec une image que vous aurez pris le temps de bien choisir, associée à votre activité et à vous, avec écrit à la main une présentation de vos voeux de bonheur pour la nouvelle année.

Pour créer vous-même des cartes de voeux professionnelles à votre image sans à avoir à faire appel à un graphiste professionnel, vous pouvez vous servir de l’outil en ligne proposé par le site Canva. L’opération ne vous prendra que quelques dizaines de minutes et vos clients et prospects seront touchés que vous ayez pensé à eux.

Raphaël

Les secrets pour concevoir des présentations efficaces et recyclables

sliderpo

Pour concevoir des présentations efficaces, il est nécessaire de bien construire son plan de présentation et de peaufiner la construction de son exposé. Nous allons voir ici l’intérêt de cette préparation et comment exploiter au maximum le travail réalisé.

En effet, réaliser une présentation efficace nécessite un travail important en amont pour conduire son message avec intérêt et force. Plus que le déroulement de votre présentation, nous allons présenter ici comment réemployer toute l’énergie utilisé pour la mise en place de votre exposé pour sa diffusion multicanale.

Imaginons que vous réalisiez votre présentation sur le logiciel Microsoft PowerPoint, vous avez donc utilisé un modèle de présentation qui servira de charte graphique à votre support visuel. Ce modèle de présentation PowerPoint peut être enregistré et sauvegardé afin de pouvoir être exploité dans d’autres présentations ultérieures. Ainsi vous économiserez énormément de temps sur le design de vos futures présentations, grâce à un modèle sur-mesure correspondant à votre image. Vous pouvez donc utiliser un graphiste professionnel qui va réaliser ce modèle tout en s’intégrant à une charte de communication globale.

Votre présentation intégrera certainement des images, veillez à utiliser des images pour lesquels vous possédez les droits d’usage, pourrez ainsi exploiter ces visuelles pour l’ensemble de vos communications et supports. Il en va de même pour vos graphiques et autre éléments statistiques.

De même, si vous êtes un utilisateur averti des présentations efficaces, vous pouvez utiliser le mode présentateur de Microsoft Powerpoint qui permet d’ajouter du texte uniquement pour vous en tant qu’aide-mémoire pour commenter votre diapositive.
Nous allons voir comment recycler tous ses contenus afin d’exploiter vos présentations de manière optimale.

Le recyclage de vos présentations

Voici quelques idées ingénieuses pour utiliser l’ensemble du travail effectué sur votre présentation :

• Filmez votre présentation : vous aurez ainsi à disposition une vidéo de votre présentation que vous pourrez distribuer ou revendre fonction du contenu de votre prestation. Vous pourrez également diffuser ce film sur les réseaux sociaux comme YouTube ou l’intégrer à votre site ou votre page Facebook. Dans le même principe vous pourrez exploiter le format sonore seul si le support visuel n’est pas indispensable à votre message et ainsi pouvoir diffuser votre présentation sous format podcast ou mp3.

• Sauvegardez votre présentation en tant que modèle afin pouvoir la réutiliser comme canevas de vos futurs diaporamas et ainsi garder une cohérence graphique entre vos différentes présentations.

• Réutiliser vos images : vous avez acquis les droits de graphiques de qualité, réemployez-les sur votre site, votre blog ou à travers les réseaux sociaux.

• Créer des infographies : très en vogue aujourd’hui, réaliser une infographie de votre présentation en prenant les points essentiels afin de la diffuser sur les différents médias sociaux et compléter votre stratégie de communication virale.

• Transformer votre présentation PowerPoint en document PDF : vous toucherez ainsi un lectorat différent et vous pouvez permettre le téléchargement de vos documents ainsi créés.

• Réutiliser les textes du mode présentateur : écrire ces textes du travail, dans de réutiliser en proposant sur un blog, newsletter ou réseaux sociaux. Vous aurez ainsi du contenu frais directement exploitable pour votre communication.

• Enfin vous pouvez utiliser ces différents éléments construire votre base de données d’abonnés à votre newsletter. Ces différents formats pourront servir de cadeau en contrepartie de l’inscription à vos e-mailings.

N’oubliez pas l’intérêt premier de votre support : donner l’envie de passer à l’action. Quel que soit le sujet de votre présentation ou des éléments la constituant, il est essentiel de garder à l’esprit l’objectif que vous êtes fixés lorsque vous réalisez vos contenus.

C’est en gardant à l’esprit votre objectif que vous pourrez mesurer les résultats obtenus sur les différents médias et tirer des conclusions en termes d’efficacité et améliorations à mettre en place.

Et vous, comment concevez-vous vos présentations efficaces ? Avez-vous déjà pensé à réexploiter le contenu de votre travail ? Prenez-vous conscience des économies que vous allez pouvoir réaliser en réutilisant vos anciens contenus ?

Pouvez-vous imaginer les gains apportés en mettant en place cette méthodologie dans votre organisation ?

Partez nous votre expérience en nous laissant un commentaire ci-dessous merci.

Découvrez gratuitement notre guide pour réaliser des présentations PowerPoint efficaces pour les professionnels : http://www.slidepro.fr/ebook-gratuit.

L’équipe SlidePro.fr

Le blogging est-il mort ?

blogging-mort

Depuis quelques mois, on entend partout que c’est la fin du blog. Mais qu’en est-il vraiment ?

L’histoire nous montre que peu de plateformes sur internet ont réussi à tenir dans le temps. Un format vient en chasser un autre régulièrement.

C’est vrai que ces dernières années, la vidéo a pris une importance phénoménale. YouTube est le 3ème site le plus visité au monde, et le second moteur de recherche le plus utilisé.

Cela est lié à la capacité d’attention des gens, qui baisse de plus en plus. Les réseaux sociaux, les notifications, le format court, l’avènement des smartphones et les interruptions constantes ont rendu les gens allergiques au format long.

On remarque que la population lit moins, et qu’elle consulte plus de formats courts et addictifs (comme les séries TV).

Et quand on regarde les stats, c’est effrayant. On s’aperçoit que la plupart de nos visiteurs ne passent pas plus de quelques minutes sur notre site, qu’ils ne lisent que les titres et les images de nos articles que l’on a passé tant de temps à écrire.

Inversement, la vidéo courte n’a jamais aussi bien marché. Le format « vlog » (vidéo-blogging), qui consiste à publier de courtes vidéos, souvent (parfois une fois par jour), sur un mode narratif et en utilisant le story-telling, fonctionne très bien.

 

Mais le blogging n’est pas mort.

Je reste convaincu que les mots peuvent transmettre beaucoup plus d’émotions que les images. Et il est plus facile de convaincre par écrit. Si votre audience aime lire, si elle est attachée à votre style, si vous êtes meilleur à l’écrit qu’à l’oral, vous devriez vraiment continuer à bloguer.

Peu importe le format. L’important, c’est VOUS. Votre personnalité, vos idées, votre créativité.

Votre CONTENU.

La télévision n’a jamais tué la radio. Les films n’ont jamais tué les romans. Si une certaine catégorie de la population ne lit plus, il en reste une bonne partie toujours attachée à ce format. Ces gens là sont généralement plus qualifiés, puisqu’ils mettent plus d’efforts dans leur consultation de contenu. Ces gens seront donc plus impliqués.

N’oubliez pas que la quantité a peu de valeur. Beaucoup de youtubeurs ont des centaines de milliers d’abonnés et ne parviennent même pas à gagner leur vie avec leurs vidéos. Alors que certains blogueurs n’ont que quelques centaines de lecteurs et en tirent un revenu très confortable.

La question n’est pas de savoir COMBIEN de personnes vous allez toucher, mais QUI vous allez toucher.

Si vous êtes bon, peu importe la plateforme que vous utilisez. Vos vrais fans vont vous suivre.

 

J’aimerais que vous réfléchissiez à ça.

Au lieu de vous poser la question « quelle est la meilleure plateforme ? », demandez vous où se trouve l’audience qui vous intéresse. Et ce dans quoi vous êtes le meilleur, et là où vous pouvez apporter le plus de valeur.

N’écoutez pas vos concurrents. Écoutez seulement les gens qui vous inspirent. C’est la clé.

 

Les 3 clés pour réussir sur YouTube (vidéo)

YouTube est en train de devenir un média aussi important que la télévision, et de plus en plus de gens veulent se lancer et créer leur chaîne.

Ce qui est génial, c’est que tout le monde peut le faire. Le problème, c’est que l’on n’est pas éduqué à la culture de YouTube. Personne ne nous explique comment faire, quel contenu créer, comment toucher une audience.

Et beaucoup de gens font la même erreur : essayer de copier les youtubeurs qu’ils admirent.

Mais ce n’est pas la bonne stratégie. Dans cette vidéo, je vous donne les 3 clés, qui, à mon sens, sont indispensables pour réussir sur YouTube :

 

1. Trouver sa niche

Il est beaucoup plus facile de trouver son audience lorsque l’on s’adresse à un public restreint que quand on attaque le grand public. En ciblant précisément votre thématique, vous allez limiter la concurrence, et toucher une audience passionnée.

C’est une chose que peu de gens font, et qui fait toute la différence lorsqu’il s’agit de monétiser sa chaîne.

 

2. Publier régulièrement

Je publie une vidéo par jour depuis plusieurs mois, et les résultats sont là : une audience fidèle et participative, qui achète mes produits. Publier souvent va d’abord vous permettre de créer un lien fort avec votre audience. Vous allez faire parti de son quotidien. Mais cela va surtout vous faire progresser de manière fulgurante. Vous allez apprendre de vos erreurs, mieux vous exprimer, et tout sera plus facile. Même si cela demande un effort au début.

 

3. Être soi-même

Beaucoup de gens essayent de se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas. Ils essayent de « faire sérieux », ou « faire pro ». C’est contre-productif. Ils seront mal à l’aise et cela se verra. Pour avoir l’air honnête et inspirer la confiance, il faut être vrai, avec ses qualités et ses défauts, et s’adresser à la caméra comme on s’adresserait à un ami proche.

 

Si vous respectez ces règles de bases, vous mettez les chances de votre côté. En publiant régulièrement du contenu authentique sur un sujet précis, vous allez petit à petit capter une audience, et gagner des abonnés qualifiés.

Bien sûr, il faudra être patient et persévérer. Mais ça vaut définitivement le coup.

 

On a créé le premier Blab français.

Jeudi soir à 18h, j’ai appuyé sur le bouton « Start Now ». En une seconde mon visage était diffusé en direct sur Blab et accessible au monde entier. Quelques secondes plus tard, j’ai été rejoint par 3 intervenants, et on a commencé à discuter.

premierblabfra

C’est aussi simple que ça.

Blab, c’est une plateforme en ligne et sur mobile, à mi-chemin entre Google Hangout et Periscope, qui permet de diffuser des conversations vidéo jusqu’à 4 personnes. C’est comme Skype, mais en public.

Voici le genre de choses que vous pourrez faire avec Blab :

  • Faire un débat autour d’un sujet donné
  • Faire une interview
  • Enregistrer un podcast en direct
  • Faire un cours/coaching
  • Lancer des discussions

 

La force de Blab ? Sa simplicité.

En quelques minutes, vous serez en ligne, et visible sur la plateforme. Vous pourrez donner un titre à votre live, et lui associer jusqu’à 3 thèmes. Des gens pourront vous rejoindre, vous regarder, réagir, poser des questions, partager le direct et même participer à la conversation.

Pour participer, il faut qu’il y ait un siège vide. Donc moins de 4 personnes en vidéo. À ce moment-là, n’importe qui peut demander à prendre le 4ème siège et l’administrateur du Blab peut l’accepter.

C’est un excellent moyen de communiquer directement avec son audience.

Vous pouvez choisir d’enregistrer votre blab ou de le supprimer après le direct. Si vous l’enregistrez, vous pourrez ensuite le télécharger et par exemple le partager sur YouTube.

Blab est encore en anglais, et a été lancé il y a seulement quelques mois.

Voici à quoi ça ressemble :

Blab fonctionnement

 

 

Ce qu’on a aimé

  • La simplicité
  • Aucun bug ou ralentissement
  • La possibilité de programmer des lives et de s’abonner à un diffuseur
  • La convivialité et la spontanéité des échanges
  • L’option pour « liker » les intervenants, et donner un feedback en temps réel

 

Ce qu’on n’a pas aimé

  • Nous n’avons pas réussi à l’enregistrer, et nous n’avons pas pu récupérer le fichier vidéo pour le mettre sur YouTube
  • La difficulté de se concentrer au milieu des intervenants, des commentaires et des « likes ». C’est un coup à prendre !

 

Blab est un service très prometteur. Il répond de toute évidence à une demande et pourrait à l’avenir constituer une sérieuse alternative aux talk show télévisés ou radiophoniques.

À notre avis, Blab a beaucoup d’avenir. Et c’est pour cette raison que nous avons décidé de nous investir dessus !

Tous les jeudis à 18h, nous ferons une émission en direct sur Blab afin d’aider les entrepreneurs à faire grossir leur business. Pour en savoir plus et nous rejoindre, cliquez ici.

 

 

On a testé Periscope, un outil de communication très puissant…

Periscope Travailler à domicile

 

Chez Travailler-à-Domicile.fr, on prend des risques. On va jusqu’à se filmer en direct devant des milliers de  spectateurs (10, en fait…), au risque d’être parfaitement inintéressant.

Hier, j’ai démarré mon premier broadcast en direct sur Periscope. Et je vais partager l’expérience avec vous.

 

Periscope, c’est quoi ?

Un nouveau réseau social lancé par Twitter qui permet de se filmer et de diffuser l’image en direct dans le monde entier.

N’importe qui peut commencer à diffuser avec un smartphone et l’app Periscope, et n’importe qui peut le regarder, commenter et liker grâce à un lien public ou en le trouvant sur une carte du monde, dans l’app Periscope.

Voici à quoi ça ressemble :

Un periscope en direct avec un inconnu

Un periscope en direct avec un inconnu

La carte de tous les lives

La carte de tous les lives

periscope direct

Votre serviteur (@ablanchemaison) dans toute sa splendeur 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sûr, Periscope fait débat. Il y a quelques jours, une adolescente s’est filmée en train de conduire en état d’ivresse et a été arrêté le lendemain.

Mais, bien maitrisé, l’outil but devenir un vrai partenaire pour votre marketing !

Nous allons voir pourquoi et comment.

 

Mon expérience sur Periscope

J’ai démarré la session à 19h, j’ai invité quelques personnes à me suivre depuis Facebook et Twitter, et j’ai commencé à répondre aux questions que j’avais reçu sur le webmarketing et l’entrepreneuriat.

Très vite, une dizaine de personnes ont rejoint le live, et ont commencé à poser des questions. J’ai donc pu répondre directement à leurs interrogations. Le live a duré environ 25 minutes, et j’ai rapidement trouvé mes marques. Les gens m’ont suivi jusqu’au bout.

Finalement, j’ai trouvé l’expérience vraiment intéressante. C’est un tout nouveau moyen de communiquer avec son audience, d’une manière plus naturelle.

 

Comment utiliser Periscope comme outil marketing

Si vous vendez sur internet, vous avez besoin de 2 choses :

➔ 1 audience ciblée

➔ Un discours à transmettre

 

Votre audience, vous l’avez probablement déjà. Ce sont les lecteurs de votre blog, vos abonnés Facebook, Twitter, ou YouTube. Peu de gens connaissent encore Periscope, il va donc falloir les motiver à s’inscrire sur le service.

Une fois que les gens ont téléchargé l’app et se sont abonné à votre chaîne, vous n’avez plus rien à faire. À chaque fois que vous allez diffuser en direct, vos followers recevront une notification, et pourront venir vous voir. Pas mal, non ?

Vous l’avez compris, Periscope n’est pas (encore) le meilleur moyen de capter une audience ciblée.

En revanche, c’est un canal excellent pour transmettre votre discours !

 

Vous savez, si vous vendez, vous avez besoin de créer une relation avec votre audience. Vous devez être un prescripteur, un ami. Les gens qui vous suivent doivent vous faire confiance.

Diffuser sur Periscope permet plusieurs choses :

  • Répondre en temps réel à leurs questions, donc tisser une relation plus personnelle et humaine
  • Montrer que vous n’avez pas peur de vous dévoiler, et de répondre aux questions sans être préparé, et révéler ainsi votre honnêteté
  • Montrer que vous êtes à l’écoute des besoins de vos followers et que vous apportez de la valeur
  • Vaincre votre timidité 😉

 

Periscope est un outil jeune, mais qui a beaucoup d’avenir. Le temps réel est une notion de plus en plus importante sur le web. Et c’est peut-être le meilleur moyen de contenir les gens sur un format long. Si vous arrivez à les divertir et à apporter de la valeur pendant plusieurs dizaines de minutes en direct, vous arriverez à garder plus de gens sur votre page que s’il s’agissait d’une vidéo YouTube, par exemple.

Vous pouvez dès maintenant suivre notre compte Periscope pour voir nos prochains live, en cliquant ici https://www.periscope.tv/@travadom, ou en recherchant « @travadom ». 

 

L’application est disponible gratuitement sur iPhone et Android.

 

 

Entrepreneurs : 5 méthodes efficaces pour attirer les journalistes

attirer les journalistes

Comment contacter les journalistes et les convaincre de médiatiser votre activité sans faire de forcing ? Nous vous donnons 5 conseils efficaces.

Beaucoup de petits entrepreneurs et d’indépendants pensent que la médiatisation n’est pas pour eux. Que le seul moyen d’utiliser les médias, c’est de payer des encarts de publicité dans des journaux locaux.

La vérité, c’est qu’il n’est pas aussi difficile d’atteindre les médias que ce que l’on pense.

Je ne vous dis pas que vous allez faire l’ouverture du 20h de David Pujadas la semaine prochaine. Mais, en s’y prenant correctement, il existe des moyens d’intéresser les petits médias, et parfois les gros, qui vous feront de la publicité gratuitement.

Voici 5 conseils pour faire parler de votre activité dans les médias, sans faire de forcing et sans payer de publicité :

 

#1 Trouver votre angle

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que ce qui vous intéresse vous dans votre business est rarement représentatif de ce qui intéresse les gens, et donc les journalistes.

Votre objectif est de faire parler de votre activité, si possible en bien. Leur objectif est d’intéresser leur lectorat.

Pour intéresser les journalistes, il faut donc se mettre à leur place. Et trouver un angle efficace pour traiter votre sujet.

Deux choses intéressent particulièrement les journalistes :

  • Les phénomènes de société
  • Les histoires et témoignages

L’angle que vous choisirez, c’est simplement la façon dont vous raconterez votre histoire. Il ne s’agit pas de mentir, juste de trouver une autre approche.

L’angle doit être choisi en fonction des besoins et des aspirations du public visé par le média. Vous ne choisirez donc pas le même angle si vous vous adressez à un magazine professionnel ou à un journal grand public.

Par exemple, si vous vendez des produits cosmétiques, vous pourriez parler du développement des cosmétiques pour homme. Ça, c’est un fait de société.

Si vous proposez des cours de Yoga, vous pourriez raconter comment le Yoga vous a aidé à sortir de la dépression. Si c’est le cas, évidemment.

Les médias ne vous laisseront pas faire de la publicité directement pour votre produit ou service. Mais si vous trouvez cet angle, qui illustre un phénomène de société (une évolution qui concerne beaucoup de gens et dont tout le monde parle), ou alors qui raconte une histoire sous forme d’un témoignage poignant, alors vous deviendrez un sujet de prédilection.

 

#2 Organiser un événement

J’ai un ami qui possède un site web qui donne des conseils pour récupérer son ex. Régulièrement, il organise des soirées sur ce thème. Il invite des clients, des blogueurs/euses et des journalistes.

Organiser un événement (soirée, concours, conférence, vernissage…) est un moyen vieux comme le monde de faire parler de son activité. Les journalistes aiment se faire inviter à ces soirées, car ils sont libres d’en parler ou non. Évidemment, plus l’événement sera réussi, plus les retombées médiatiques seront bonnes.

 

#3 Devenir une source d’information ou un expert local

Les médias recherchent des ressources pour leur contenu. Vous pouvez devenir l’une de ces ressources.

On a tous vu, à la suite d’un événement, le même « expert » invité sur tous les plateaux télés. Et, si l’on regarde bien, on remarque que cet expert apparait régulièrement dans les médias. C’est souvent le cas des médecins, par exemple.

Les médias ont des sources dans plusieurs domaines, comme ils ont des correspondants dans plusieurs pays.

Les qualités requises :

  • Pour la télé : savoir bien parler, expliquer clairement les choses
  • Être un vulgarisateur : parler simplement de choses complexes
  • Vraiment s’y connaitre dans son domaine

Vous pouvez contacter les médias pour leur donner votre point de vue d’expert. Il y a des chances qu’ils vous recontactent par la suite.

 

#4 Cross-poster vos articles inspirants

Si vous êtes blogueur, ou simplement si vous écrivez bien et que vous savez captiver une audience avec vos écrits, vous pouvez utiliser la stratégie du cross-posting.

Voici en quoi ça consiste :

  • Publier un article de blog très inspirant, dans votre thématique, mais sans faire de publicité directe pour votre activité. Si vous n’avez pas de blog, vous pouvez le publier sur Medium.
  • Contacter des journalistes du Huffington Post, des blogs Libération et LeFigaro, et autres sites d’info grand public, pour leur proposer de republier votre article sur leur site.
  • Ces gros sites cherchent des articles qui génèrent du clic et des partages. Si c’est le cas de votre article, ils pourraient le republier en ajoutant un lien vers votre site. Ce qui peut se traduire par un gros pic de trafic.

Encore une fois, votre article ne peut pas faire ouvertement la publicité de vos produits, et doit refléter un phénomène de société ou raconter une histoire.

 

#5 Être inattendu

La pire chose à faire avec les médias, c’est de leur montrer que vous êtes prêt à tout pour faire parler de votre entreprise. La méthode du mort de faim ne fonctionne ni en amour ni en relation presse. Au mieux, le journaliste vous ignorera. Au pire, il fera un article négatif.

D’où l’importance de travailler sur son angle. De passer pour un passionné plus que pour un commercial. Un passionné généreux, prêt à parler de son domaine d’activité pendant des heures. Un passionné qui parle franchement, et à tout le monde. C’est ce que les médias appellent un « bon client ».

Et si vous devenez bon client des médias, c’est le succès assuré !

 

 

Pour résumer, attirer les médias ne demande pas tant d’efforts que cela. Mais cela requiert un peu d’ingéniosité, et un réel travail de recherche. Il faut comprendre ce que recherche le média en question, quelle est sa ligne éditoriale, et à qui il s’adresse.

Puis faire preuve de créativité, en trouvant un angle accrocheur, et une histoire à raconter.

Devenir un « bon client » demande de l’expérience. Il faudra sûrement passer par la case « petit média régional » avant de pouvoir toucher une plus grande audience. Mais le jeu en vaut la chandelle.

 

Antoine

 

Source de la photo : gentside.com

Comment utiliser la puissance de son réseau ?

La puissance du réseauQue ce soit grâce aux réseaux sociaux, aux forums ou aux rencontres d’entrepreneurs, le réseau est au centre de toutes les attentions. Quand certains le tissent pour nouer des contacts, d’autres n’hésitent pas à en tirer un maximum de profits. À quoi sert un réseau et comment l’utiliser ?

Un réseau pour entrer en contact

L’une des problématiques récurrentes de l’entrepreneur est sa solitude. Étant désormais son propre patron, il est seul à la barre de son navire, ce qui peut parfois lui peser. En cas de doute ou d’interrogations, il n’a pas forcément quelqu’un avec qui échanger. Une situation qui peut le conduire à vouloir se construire un réseau. Grâce aux apéritifs d’entrepreneurs, aux repas d’affaires ou autres rencontres dédiées à la mise en contact de chefs d’entreprise, se constituer un réseau n’a jamais été aussi facile. Des personnes de tout horizon et proches de chez vous s’y retrouvent et partagent les mêmes questionnements. De riches moments d’échange et de partage en perspective ! Lire la suite

Les sites mobiles vont-ils devenir incontournables ?

Que celui ou celle qui n’a pas de smartphone ou de tablette tactile se dénonce ! Si l’on en croit la progression constante des ventes de ces petits bijoux technologiques, il semblerait que leur acquisition se généralise et que nous soyons de plus en plus nombreux à y consulter Internet.

Pour s’adapter à ce nouveau mode de navigation, les entreprises créent peu à peu des sites spécialement conçus pour les navigateurs nomades. Comment faire pour que votre site mobile réponde aux exigences des consommateurs ? 

2012, l’année du nomade

Au sommet de leur popularité, les smartphones et autres tablettes ont trouvé toute leur place dans notre société. En 2011, leurs ventes ont ainsi été supérieures à celles des PC et des téléphones classiques. Les entreprises sont donc de plus en plus nombreuses à franchir le pas en construisant leur propre site mobile.

Pour réussir cette opération, voici quelques conseils à mettre en pratique.

Proposez un message clair

Plus encore que sur un site Internet classique, le message doit être énoncé très clairement, notamment du fait de la taille de l’écran et des fonctionnalités différentes sur un site mobile. En effet, il est bon de savoir que vous disposez de 80% de place en moins et que les utilisateurs ne seront pas en mesure d’y accomplir les mêmes tâches.

La première étape consiste donc à faire le tri dans les informations que vous voulez proposer et de bien les cibler. Focaliser sur les éléments essentiels sera au bout du compte positif !

Le message sera enfin clair et efficace et les effets stylistiques seront mis de côté. Inutile de choisir un langage littéraire ou soutenu peu adapté aux technologies modernes. L’idéal est un ton courant, connu et apprécié de tous.

Place à l’espace

Il ne sert à rien de chercher à combler à tout prix tout l’espace disponible sur votre site mobile. Un espace aéré sera bien plus agréable à consulter et le mobinaute y trouvera plus aisément les informations dont il a besoin.

Pensez aussi à limiter le poids de vos images et à bannir les textes trop denses, qui pourraient vite devenir gênants. En effet, le temps de chargement doit être optimisé au maximum, car les utilisateurs, s’ils perdent un temps fou à chaque connexion sur votre site, iront à coup sûr chez la concurrence.

Misez sur le style

La taille des écrans n’étant pas toujours des plus grandes, vous devez penser votre site mobile aussi bien pour les personnes possédant une tablette que pour celles ayant un petit smartphone.

Choisissez donc une police plus grande pour que la lecture soit confortable et que l’utilisateur n’ait pas constamment les yeux plissés pour vous lire. Les caractères étant plus grands, vous aurez donc moins de place pour vos textes, qui devront donc être optimisés au maximum.

Aussi, est-il indispensable de songer aux couleurs de votre site nomade. Amateurs de couleurs flashy, passez votre route ! Les tons fluo auraient ainsi pour effet de gêner la lecture et d’entraîner la fuite de vos visiteurs trop éblouis.

Ergonomie, émission d’un message clair et ciblé…Autant de paramètres auxquels il convient d’apporter le plus grand soin pour séduire la génération mobile et les autres.

Emmanuelle COLLIN