Entrepreneurs : 5 méthodes efficaces pour attirer les journalistes

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

attirer les journalistes

Comment contacter les journalistes et les convaincre de médiatiser votre activité sans faire de forcing ? Nous vous donnons 5 conseils efficaces.

Beaucoup de petits entrepreneurs et d’indépendants pensent que la médiatisation n’est pas pour eux. Que le seul moyen d’utiliser les médias, c’est de payer des encarts de publicité dans des journaux locaux.

La vérité, c’est qu’il n’est pas aussi difficile d’atteindre les médias que ce que l’on pense.

Je ne vous dis pas que vous allez faire l’ouverture du 20h de David Pujadas la semaine prochaine. Mais, en s’y prenant correctement, il existe des moyens d’intéresser les petits médias, et parfois les gros, qui vous feront de la publicité gratuitement.

Voici 5 conseils pour faire parler de votre activité dans les médias, sans faire de forcing et sans payer de publicité :

 

#1 Trouver votre angle

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que ce qui vous intéresse vous dans votre business est rarement représentatif de ce qui intéresse les gens, et donc les journalistes.

Votre objectif est de faire parler de votre activité, si possible en bien. Leur objectif est d’intéresser leur lectorat.

Pour intéresser les journalistes, il faut donc se mettre à leur place. Et trouver un angle efficace pour traiter votre sujet.

Deux choses intéressent particulièrement les journalistes :

  • Les phénomènes de société
  • Les histoires et témoignages

L’angle que vous choisirez, c’est simplement la façon dont vous raconterez votre histoire. Il ne s’agit pas de mentir, juste de trouver une autre approche.

L’angle doit être choisi en fonction des besoins et des aspirations du public visé par le média. Vous ne choisirez donc pas le même angle si vous vous adressez à un magazine professionnel ou à un journal grand public.

Par exemple, si vous vendez des produits cosmétiques, vous pourriez parler du développement des cosmétiques pour homme. Ça, c’est un fait de société.

Si vous proposez des cours de Yoga, vous pourriez raconter comment le Yoga vous a aidé à sortir de la dépression. Si c’est le cas, évidemment.

Les médias ne vous laisseront pas faire de la publicité directement pour votre produit ou service. Mais si vous trouvez cet angle, qui illustre un phénomène de société (une évolution qui concerne beaucoup de gens et dont tout le monde parle), ou alors qui raconte une histoire sous forme d’un témoignage poignant, alors vous deviendrez un sujet de prédilection.

 

#2 Organiser un événement

J’ai un ami qui possède un site web qui donne des conseils pour récupérer son ex. Régulièrement, il organise des soirées sur ce thème. Il invite des clients, des blogueurs/euses et des journalistes.

Vous souhaitez commencer un travail à domicile ? Nous avons une offre pour vous

Organiser un événement (soirée, concours, conférence, vernissage…) est un moyen vieux comme le monde de faire parler de son activité. Les journalistes aiment se faire inviter à ces soirées, car ils sont libres d’en parler ou non. Évidemment, plus l’événement sera réussi, plus les retombées médiatiques seront bonnes.

 

#3 Devenir une source d’information ou un expert local

Les médias recherchent des ressources pour leur contenu. Vous pouvez devenir l’une de ces ressources.

On a tous vu, à la suite d’un événement, le même « expert » invité sur tous les plateaux télés. Et, si l’on regarde bien, on remarque que cet expert apparait régulièrement dans les médias. C’est souvent le cas des médecins, par exemple.

Les médias ont des sources dans plusieurs domaines, comme ils ont des correspondants dans plusieurs pays.

Les qualités requises :

  • Pour la télé : savoir bien parler, expliquer clairement les choses
  • Être un vulgarisateur : parler simplement de choses complexes
  • Vraiment s’y connaitre dans son domaine

Vous pouvez contacter les médias pour leur donner votre point de vue d’expert. Il y a des chances qu’ils vous recontactent par la suite.

 

#4 Cross-poster vos articles inspirants

Si vous êtes blogueur, ou simplement si vous écrivez bien et que vous savez captiver une audience avec vos écrits, vous pouvez utiliser la stratégie du cross-posting.

Voici en quoi ça consiste :

  • Publier un article de blog très inspirant, dans votre thématique, mais sans faire de publicité directe pour votre activité. Si vous n’avez pas de blog, vous pouvez le publier sur Medium.
  • Contacter des journalistes du Huffington Post, des blogs Libération et LeFigaro, et autres sites d’info grand public, pour leur proposer de republier votre article sur leur site.
  • Ces gros sites cherchent des articles qui génèrent du clic et des partages. Si c’est le cas de votre article, ils pourraient le republier en ajoutant un lien vers votre site. Ce qui peut se traduire par un gros pic de trafic.

Encore une fois, votre article ne peut pas faire ouvertement la publicité de vos produits, et doit refléter un phénomène de société ou raconter une histoire.

 

#5 Être inattendu

La pire chose à faire avec les médias, c’est de leur montrer que vous êtes prêt à tout pour faire parler de votre entreprise. La méthode du mort de faim ne fonctionne ni en amour ni en relation presse. Au mieux, le journaliste vous ignorera. Au pire, il fera un article négatif.

D’où l’importance de travailler sur son angle. De passer pour un passionné plus que pour un commercial. Un passionné généreux, prêt à parler de son domaine d’activité pendant des heures. Un passionné qui parle franchement, et à tout le monde. C’est ce que les médias appellent un « bon client ».

Et si vous devenez bon client des médias, c’est le succès assuré !

 

 

Pour résumer, attirer les médias ne demande pas tant d’efforts que cela. Mais cela requiert un peu d’ingéniosité, et un réel travail de recherche. Il faut comprendre ce que recherche le média en question, quelle est sa ligne éditoriale, et à qui il s’adresse.

Puis faire preuve de créativité, en trouvant un angle accrocheur, et une histoire à raconter.

Devenir un « bon client » demande de l’expérience. Il faudra sûrement passer par la case « petit média régional » avant de pouvoir toucher une plus grande audience. Mais le jeu en vaut la chandelle.

 

Antoine

 

Source de la photo : gentside.com

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez rapidement une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail
1 réponse
  1. Laurent dit :

    Un ami a réussi à passer à la télévision en adressant des échantillons de ces produits innovants. Les journalistes, comme les autres personnes, aiment bien les choses concrètes, les toucher, les essayer…

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *