Peut-on travailler à domicile tout en élevant son enfant ?

travail à domicile et enfant
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Depuis quelques temps déjà, le travail à domicile vous tente mais vous n’osez pas vous lancer ! Vous vous demandez si une activité à domicile est compatible avec votre statut de parent et l’éducation de votre enfant ? Commençons tout d’abord par déterminer votre vision du travail à domicile.

travail et enfant

1) Le travail à domicile : envie ou besoin ?

Le 1er cas est l’envie : pour certains, elle se traduira par l’envie de consacrer du temps à sa famille et plus généralement à ses enfants. Etre présent(e) pour les emmener à l’école ; pour les éduquer ; quand ils sont malades ou… pour les voir grandir tout simplement, représente l’idéal de beaucoup de travailleur à domicile. Avoir une activité à domicile, devient alors le remède pour satisfaire cette envie.

Le 2ème cas, le besoin : il s’explique par le souhait (tout à fait louable) d’avoir un certain équilibre entre sa vie de famille et son activité professionnelle Une personne se sentira plus épanoui(e) dans son activité, si elle ne se sent pas coupable d’avoir réveillé son bébé qui dormait si paisiblement pour l’emmener à la crèche ou chez la nourrice ; ou alors, à cause de perturbations impromptues dans les transports en commun, vous n’êtes pas à l’heure pour aller chercher votre enfant à la sortie de l’école. Le besoin peut également être d’ordre financier : effectivement, vous aurez beaucoup moins de frais annexes tels que le carburant, les transports en commun, les frais de garde…

Le 3ème cas ? Eh bien, c’est la combinaison des 2 ! Personnellement, je me situe dans ce 3ème cas. Une petite présentation rapide s’impose : je suis agent de la Fonction Publique Territoriale depuis 13 ans, auto entrepreneur depuis janvier dernier et… maman de deux enfants de 7 et 4 ans. On y retrouve :
– l’envie d’être présente pour ma famille et mes enfants, l’envie de réussir à travailler de chez moi car c’est mon souhait depuis quelques années, et ;
– le besoin, dans le sens où je dépense énormément d’énergie dans mes transports quotidiens. Je me trouve absente de mon domicile environ 12h par jour. Mes enfants n’ont pas à subir cette absence prolongée !

Vous souhaitez commencer un travail à domicile ? Nous avons une offre pour vous

2) Les avantages du travail à domicile dans la vie de famille

– L’avantage le plus important est que vous allez pouvoir donner un équilibre à votre enfant. Fini le stress de se dire : il n’est pas prêt, je vais être en retard, je vais rater mon bus… Attention, le stress est communicatif, si vous êtes stressé(e), votre enfant le sera également !

– Grâce au travail à domicile, vous allez également pouvoir gérer votre emploi du temps. C’est-à-dire que vous pourrez l’emmener à l’école, à un rendez-vous médical, au sport… Votre enfant appréciera votre présence et votre disponibilité. Il sera moins fatigué et moins irritable. Votre vie de famille s’en ressentira.

– Vous avez également l’avantage, non négligeable, de pouvoir travailler dans votre environnement. Mis à part les avantages financiers importants (pas de local à louer…), vous y gagnerez également en flexibilité dans votre emploi du temps pour vous. Eh oui, vous aurez également la possibilité de vous octroyer du temps pour vos loisirs, et conserver une vie sociale active. Travailler seul(e) à domicile peut paraître ennuyeux pour ceux qui ont besoin de contacts humains ; c’est pourquoi, se conserver un créneau dans votre emploi du temps pour vous divertir est important.

J’espère que vous avez bien compris que travailler à domicile peut vous apporter énormément d’avantages, et vous permet de réussir votre équilibre tant désiré entre vie de famille et vie professionnelle.

3) Comment s’organiser ?

On en revient toujours à un point essentiel du travail à domicile : l’organisation ! Vouloir travailler de chez soi, éduquer et voir grandir son enfant est un privilège. Et pour que cela fonctionne, réservez-vous des plages horaires pour le travail et des plages horaires pour les enfants (à des moments clés de la journée, par exemple : entrée et sortie de l’école).

Si votre enfant n’est pas en âge scolaire, n’hésitez pas à le mettre en garde chez une nourrice ou un parent, juste la matinée par exemple, c’est suffisant (l’après midi, en général, c’est sieste !). J’ai bien dit dans la 1ère partie de cet article que vous allez réduire vos frais annexes… pas les supprimer ! Comprenez bien qu’un enfant en bas âge a besoin de beaucoup d’attention ; vous ne pourrez pas être à la fois productif (ve) et aux petits soins pour votre enfant qui voudra jouer ou faire un câlin… Et puis, il est également important pour votre enfant d’apprendre très jeune à se « sociabiliser » au contact d’autres enfants ou adultes.

Finalement, à la question posée : peut-on travailler à domicile en élevant un enfant ? Je réponds OUI, c’est possible. Tout est question d’organisation, de patience et d’autodiscipline.

Sophie Fleury

 

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez rapidement une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail
11 réponses
  1. Aurore dit :

    Bonjour,

    Je suis maman de 4 garçons et mon congé parental pour le petit dernier se termine au mois d’octobre.
    Mon mari est artisan et donc très pris.
    Je pense donc depuis quelques semaines au travail à domicile mais je crains les arnaques existantes dans ce domaine et je ne sais pas où m’adresser et vers qui me diriger pour trouver un emploi.
    De plus, je ne sais pas quels sont les domaines qui permettent ce genre de travail.

    Merci pour votre aide.

    Aurore

    Répondre
  2. Caroline dit :

    Il me semble qu’avant d’envisager de travailler chez soi, il faut faire le point sur ses réelles compétences, ses savoirs faire et être. Se faire accompagner aussi par des dispositifs d’aide à la création d’entreprise et pourquoi pas, réajuster ses compétences par une formation (La chambre des métiers en propose qui sont très bien). Le statut d’auto-entrepreneuse est à double sens. En effet, même si la fiscalité paraît avantageuse, il ne faut oublier que si l’on est pas accompagné, sans connaissance juridique, on se sent très vite seul pour tout. Il existe la formule des scop : http://www.les-scop.coop/sites/fr/ parfois, il vaut mieux bosser en pépinière à son compte, car échanger avec les autres est enrichissant et motivant. A voir… En tout cas, travailler chez soi n’est pas un projet à prendre à la légère.

    Répondre
  3. Caroline dit :

    Merci Sophie pour votre réponse. Cependant, mes enfants sont grands, des ados de 14 et 17 ans, l’aîné qui a 22 ans est indépendant et vit sa vie d’étudiant en BTs en alternance comme un grand 🙂
    Cependant même ados… comme on dit « grands enfants grands soucis » ! lol ! Du coup, ce n’est plus la disponibilité géographique qu’il faut gérer, mais tout ce qui est lié à cet âge (études notamment, accompagnement et choix cruciaux souvent).
    J’aimerais préciser que j’ai testé la VDI, j’en garde un bon souvenir mais je trouve que l’énergie déployée pour espérer un salaire qui équivaut au smic est trop importante et déséquilibrée. En effet, avec en moyenne 20% de commission sur vos ventes il faut moins faire 12 réunions par mois ! Le mieux c’est de recruter mais là aussi c’est une autre affaire. Très franchement si la personne n’a pas l’esprit commercial, n’est pas entreprenante et n’a pas le mordant pour le commerce… peu de chance. En vdi j’ai rencontré deux ou trois personnes chefs de secteurs, toutes m’ont dit qu’elles gagnaient un salaire de cadre au bout de 12 ans d’activité !! Qu’entendent-elles par salaire de cadre ? 1500 ? 2000 ? 2500 euros ? Personnellement je n’aimerais pas attendre 12 ans pour cela ! Autant prendre une franchise. Aujourd’hui certaines enseignes de franchises permettent d’obtenir ce même salaire. Mais bon, il faut bosser plus de 50h/semaine et s’investir à fond c’est certain. Tout est affaire de choix. En ce qui me concerne, la VDI ne me convient pas, car animer des réunions uniquement de femmes ou presque boaf… Pas mon truc.

    Répondre
  4. Sophie - Méli Mémo dit :

    Bonjour Snipeuse,
    Plusieurs options s’offrent à vous pour travailler à domicile :
    – chosir un statut d’indépendant, en devenant auto entrepreneur dans un 1er temps (vous pourrez ensuite évoluer en fonction de votre CA). Le + ? Facilité des démarches entre autres… Toutes les infos ici : http://aide-creation-entreprise.info/Comment-devenir-auto-entrepreneur
    – Etre salarié(e) en portage salarial. Le + : couverture salariale et allocations chômage en cas d’arrêt de l’activité. Le – : la société de portage prend une commission sur votre CA (généralement de 8 à 12%). Toutes les infos ici : http://www.guideduportage.com/presse/1417_autoentrepreneur_45s6dp8.php

    Attention :
    Si vous êtes sans activité actuellement, se renseigner auprès de : http://aide-creation-entreprise.info/Aides-chomeur-pour-creation et auprès du Pôle Emploi dont vous dépendez.

    Si c’est pour vous un cumul d’emploi dans le privé, voir l’article suivant : http://travailler-a-domicile.fr/informations-juridiques/etre-salarie-et-travailler-a-domicile/ , si c’est pour le public, voir ici : http://travailler-malin.blogspot.com/2011/07/cumuler-un-emploi-dans-la-fonction.html

    En ce qui concerne les sites intéressants, tout dépend de l’activité que vous souhaitez exercer… prestations de service ? vente ?… dans tous les cas, on ne doit pas vous demander d’argent pour travailler de chez vous !

    Cordialement.
    Sophie – Méli Mémo

    Répondre
  5. snipeuse dit :

    Bonjour,

    Je suis décidée à travailler à domicile. J’ai un petit garçon, j’ai donc les frais de nourrice et j’habite à la campagne donc les frais d’essence également.
    Je suis très organisée, je suis persuadée que le travail à domicile est fait pour moi et que sa sera que du positif.

    Pour me lancer, connaître les démarches et surtout éviter les fausses promesses, pouvez vous m’éguiller sur les démarches et les sites/contacts sérieux ?

    Je vous remercie.

    Répondre
  6. Sophie - Méli Mémo dit :

    Bonjour Caroline,
    oui, il y a un papa à la maison (qui n’a pas des horaires plus faciles !), il gère néanmoins les enfants à la sortie de l’école le soir parce que présent à cette heure là…
    Je suis consciente qu’être un parent seule et avoir un projet de création d’entreprise ne va pas être évident à gérer (surtout au début). Il est néanmoins important de vous garder du temps libre pour souffler un peu.
    Il ne faut pas non plus hésiter à vous faire aider par de la famille ou des amis. Un exemple : pourquoi ne pas mettre un système de taxi pour enfants entre mamans du même quartier à la sortie de l’école ? Chacunes votre semaine ? Vous passerez moins de temps en transport et vous partagerez et limiterez les frais… Il est important de trouver des petites astuces comme celles-ci qui vous feraient gagner du temps. Vos enfants ne vous en voudront pas et seront au contraire contents de rentrer avec les copains 😉
    A bientôt
    Sophie

    Répondre
  7. Caroline dit :

    Ah ben ça fait plaisir de lire un article comme celui-ci ! Je me sens totalement concernée. Question êtes-vous seule, ou y-a-t-il un papa qui travaille dans la maison ? Parce-que je suis curieuse de comprendre comment une famille monoparentale peut mettre en place un système d’organisation pour petit à petit, se mettre à son compte ? Quoiqu’il en soit, j’aimerais beaucoup avoir des conseils dans ce sens. Personnellement, j’avais mis en place une organisation (sur le papier pour en évaluer les possibilités) pour envisager un tel projet, et en étant seule, je devais sacrifier tout mon temps libre pour le projet entreprise, le soir et les week-end compris ! Sans compter toutes les obligations parentales à gérer (éducation, sorties, liens familiaux…).

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *