Santé et Bien-être

Vivre le bien-être, cela signifie trouver comment parvenir
à un équilibre personnel et créer ainsi un environnement favorable
à l’épanouissement de son travail à domicile

Comment s’offrir des vacances de rêve

La puissance des addictions positives

7 conseils concrets pour garder la forme lorsque l’on travaille à domicile

Vous cherchez le bonheur ? Trouvez l’équilibre !

Comment s’offrir des vacances de rêve

42146915_s

C’est le mois de juin, une bonne partie de la France est prête à partir sur le bord des plages, et malheureusement, cette année, vous ne pouvez pas partir en vacances.

Malgré tous vos efforts placés dans le travail et toutes les économies que vous avez fait, un séjour de 15 jours hors de chez vous en cet été 2016 semble inaccessible.

Vous êtes peut être aussi dans le cas où votre patron ne veut pas vous accordez de vacances à ce moment de l’année et vous allez être seul à allez travailler pendant que tout le monde s’amuse.

Enfin, vous êtes peut-être à la recherche d’un emploi ou d’une activité et vous rentré dans une période compliqué pour vous, car les recherches sont peu fructueuses.

Vous êtes malheureusement nombreux dans ce cas, et j’aimerai vous aider pour que cet été soit le dernier été où vous resterez chez vous au lieu d’aller bronzer au soleil.

Si vous suivez bien les quelques conseils que je vais vous donner, bientôt vous pourrez vous payer autant de fois que vous le voudrez les vacances de vos rêves.

Trouver une activité qui vous rapportera plus d’argent

L’une des raisons probables au fait que vous ne puissiez pas vous payer les vacances de vos rêves est le manque d’argent.

Pourtant, il y a fort à parier que vous travaillez dur pour un salaire qui n’est pas souvent à la hauteur de ce que vous méritez. À cela s’ajoute le coût de la vie quotidienne qui lui augmente sans cesse.

Vous vous posez sans doute la question: à quoi cela sert que je travaille 8 heures par jours si c’est pour ne pas pouvoir partir de chez moi lorsque je suis en week-end ou en vacances ?

Il est temps que cela cesse, toute personne qui travaille et fait des efforts a le droit d’être récompensée.

Si vous êtes salarié et que vous ne pouvez pas vous offrir ce que vous voulez, il y a fort à parier que les choses ne vont pas s’arranger du jour au lendemain, car malheureusement, il est rare de voir un salaire augmenter de 50 % en 2 mois. Or actuellement, vous avez besoin d’augmenter vos revenus au plus vite.

Par exemple, si à partir de demain, vos revenus augmentaient de 300 euros par mois et que vous mettiez cette somme de côté pour vos prochaines vacances dans 6 mois. Alors vous auriez un budget de 1800 euros pour ces vacances en question.

1800 euros, c’est largement assez pour prendre un billet d’avion aller-retour pour la Thaïlande, louer une chambre pendant 10 jours et se détendre au bord d’une plage paradisiaque en buvant des cocktails de jus de fruit.

Pour augmenter vos revenus dès maintenant, une solution s’offre à vous. Commencez tout de suite une activité complémentaire qui vous rapporte de l’argent.

Si vous avez un don précis, servez-vous-en et faite-le fructifier. Voici quelques exemples:

– Vous avez un don pour la cuisine, prenez un statut auto entrepreneur et proposez un service de cuisinier à domicile.
– Vous êtes sensible aux besoins des autres, occupez vous d’une personne âgée ou dépendante 2 heures le soir.
– Vous parlez plusieurs langues, donnez des cours particuliers à des gens qui ont besoin d’apprendre

Les idées sont nombreuses, et si vous n’êtes pas sur de vous, n’hésitez pas à remplir le formulaire en haut à droite de cette page. Vous serez recontacté par un conseiller qui trouvera rapidement avec vous une solution.

Battez-vous pour gagner votre indépendance

En plus de beaucoup travailler et de ne pas être récompensé à la hauteur de ce que vous méritez, vous vous rendez bien compte que vous n’êtes pas libre de votre temps en étant salarié.

Et si vous n’êtes pas au bord de la mer en ce moment ou dans une adorable petite maison de campagne au bord d’un lac, c’est parce que votre patron ou supérieur vous a demandé de prendre vos vacances pendant une autre période. Pour les personnes ayant des enfants, la pilule peut être difficile à avaler.

Il est temps de prendre votre indépendance. Vous seul avez le droit de décider pour vous et votre famille, quand et où vous partirez.

La solution pour gagner son indépendance, c’est de devenir son propre patron. Et pour cela vous devez lancer votre activité.

Une fois que vous serez votre propre patron, vous arrêterez de sacrifiez votre vie de famille pour le travail, vous pourrez concilier les deux, ce sera aussi la fin des dates de congés et jours de repos imposés. Vous serez maitre de votre temps et vous gagnerez en qualité de vie.

Je vais bientôt créer un guide complet et gratuit qui expliquera toutes les étapes à suivre pour devenir travailleur indépendant et très bien gagner sa vie.

En attendant, voilà une solution efficace, vous pouvez vous lancer dans une activité de vendeur à domicile. Cette activité est facile d’accès et vous pouvez la démarrer maintenant. Vous bénéficierez d’un large réseaux de vente et vous n’aurez rien à payer pour vous lancer. Avec du travail, vous pouvez à moyen terme très bien gagner votre vie tout en étant indépendant.

Si vous êtes motivé pour en savoir plus sur cette solution, vous êtes libre de remplir le formulaire ci dessous. Un conseiller vous recontactera et mettra avec vous un plan pour commencer votre activité au plus vite.

Je veux être appelé par un conseiller

[LWform textnormal= »#000″ texterror= »#C4231D » fieldbgerror= »#C4231D » fieldtexterror= »white » fieldbgnormal= »white » fieldtextnormal= »black » boxstyle= »background-color:#E5E5E5;padding:20px;width:300px; margin:0 auto; border-radius:5px;box-shadow:0px 0px 4px #454545″ title= » » ]

Raphaël

La puissance des addictions positives

addictions positives

Que ce soit dans votre vie professionnelle ou personnelle, les addictions positives sont un moyen puissant d’atteindre tous vos objectifs… sans même vous en rendre compte. Voici comment les utiliser.

 

Les addictions positives, qu’est-ce que c’est ?

Vous connaissez tous les addictions. Nous avons tous des addictions. Les addictions nous bouffent la vie.

Certains sont accros à la cigarette, à la drogue, à l’alcool… D’autres sont accros aux jeux, au travail, au sexe… Ou plus simplement à leur smartphone.

Généralement, quand on entend le mot addiction, on ne pense pas à quelque chose de positif.

Et pourtant, les addictions peuvent vous aider à atteindre vos objectifs. Ce sont des outils psychologiques très puissants.

Une addiction, c’est une habitude. Une habitude tellement bien ancrée en vous qu’elle devient indispensable. Vous devez le faire chaque jour pour vous sentir bien.

 

Comment développer une addiction positive ?

Si vous avez déjà été fumeur/fumeuse, pensez à la première fois ou vous avez fumé une cigarette. Ce n’était pas vraiment un moment agréable, si ?

C’est parce que vous en avez fumé, une, puis deux, puis 5, puis un paquet entier, que vous avez laissé le temps à la nicotine de faire effet et que vous êtes devenu accro. Aujourd’hui, ce n’est plus seulement la nicotine qui vous manque, mais aussi le geste de porter la cigarette à votre bouche. Ce n’est pas la clope qui vous manque, mais la pause clope. Sortir dans la rue, sentir l’air frais, fouiller dans votre paquet, allumer le briquet, prendre une première inspiration, discuter, et écraser machinalement votre mégot. Ce qui vous manque, ce n’est pas juste la substance, c’est l’habitude, la routine.

Si vous avez aujourd’hui arrêté, cela n’a pas dû être facile.

Imaginez maintenant que vous ayez la même envie, le même besoin compulsif, mais pour faire une séance de sport.

 

Les études démontrent qu’il faut en moyenne 90 jours pour transformer une habitude en addiction.

Si vous allez courir chaque matin pendant 90 jours, il se peut que le 91ème jour, vous alliez courir par plaisir.

Si vous écrivez 500 mots chaque matin pendant 90 jours, cette période d’écriture risque de vous manquer ensuite.

Si vous lisez un livre par semaine pendant 12 semaines, vous aurez déjà acheté un nouveau livre pour la semaine 13.

 

Alors, évidemment, ces addictions sont plus difficiles à ancrer que l’addiction au smartphone, à la télé ou au Nutella. Mais, en vous forçant au début, vous prendrez une habitude. Et, une fois l’habitude intégrée, non seulement vous n’aurez plus besoin de vous forcer, mais en plus, vous prendrez plaisir à le faire.

Et si vous ne le faites plus, cela va vous manquer.

 

Et si vous n’avez pas le temps ?

Si vous n’avez pas le temps, c’est peut-être juste que votre temps est chargé d’addictions négatives. Pourquoi ne pas les identifier et les remplacer par des addictions positives ?

Par exemple, une étude de Médiamétrie montre qu’en moyenne, les Français passent 3h40 par jour devant la télé.

Combien de temps par jour passez-vous devant la télé ? Sur Facebook ? Sur YouTube ?

Et si vous remplaciez ces addictions par de la lecture ou du sport ?

Si vous êtes fatigué mentalement, le sport va vous détendre. Et si vous êtes fatigué physiquement, la lecture va vous détendre. Deux belles addictions positives.

 

En intégrant les addictions positives dans votre vie, vous allez disposer de moyens puissants pour atteindre vos objectifs.

Si vous voulez écrire un livre, écrivez chaque jour à la même heure. Si vous voulez perdre du poids, faites du sport chaque jour à la même heure. Même un tout petit peut. Si votre objectif est de courir un marathon, commencez par courir 10, puis 20, puis 30km chaque semaine. L’important est d’être régulier. Et de ne pas manquer une habitude. Et vous allez réussir.

7 conseils concrets pour garder la forme lorsque l’on travaille à domicile

conseils garder la forme travail a domicile

Travailler à domicile est une aventure qui peut vite tourner au cauchemar. Prise de poids, manque de sommeil, isolement, dépression… Beaucoup sont les indépendants qui perdent en qualité de vie rapidement après avoir démarré leur activité.

Les raisons ?

  • Pas de pression du patron pour arriver à l’heure, ce qui peut entrainer un décalage et un sommeil de mauvaise qualité
  • Pas de collègues pour nous distraire, nous inciter à faire des pauses, et à faire attention à notre alimentation
  • Peu d’encouragement et de résultats visibles au début, ce qui peut nous entrainer dans une surcharge de travail et une déprime passagère, voir une dépression

En nous lançant à domicile, nous gagnons en autonomie.

Nous nous libérons de la contrainte des déplacements, des supérieurs hiérarchiques, des collègues parfois pénibles, et des horaires difficiles. Ce qui nous confère une nouvelle liberté. Mais aussi de nouvelles responsabilités.

Eh oui. Si votre patron ne vous surveille pas… si vos collègues ne prennent pas soin de vous… qui va le faire ?

 

C’est donc à vous de vous fixer des règles, et de vous y tenir. C’est la seule façon de rester en forme et en bonne santé.

Dans cet article, je vais vous donner 7 conseils que j’applique moi-même en tant que travailleur indépendant pour rester en bonne santé, avoir le moral et être productif dans mon travail.

 

Je vous demande une faveur. Pour chacun de ces 7 conseils, prenez le temps de vous poser cette question :

« Est-ce que j’applique vraiment cette règle ? Si ce n’est pas le cas, est-ce la cause de mes difficultés ? »

Ces conseils sont importants. Car vous êtes la seule personne capable de vraiment prendre soin de vous. Et ne pas les écouter risque de vous faire beaucoup de tors, à vous comme à votre business.

Vous êtes prêt ? Allons-y :

 

#1 Se lever tous les jours à la même heure

On connait tous ce piège. Quand personne n’est là pour nous reprocher notre manque de ponctualité.

Le réveil sonne alors qu’on a passé une mauvaise nuit. On se dit « Aller, juste une heure de sommeil en plus, ça va me faire du bien ». Alors on décale son réveil. Ou alors on appuie sur le bouton Snooze 1 fois, 2 fois, 4 fois, 6 fois. Jusqu’à s’apercevoir qu’il est midi, et que l’on est encore au lit.

Au fond de nous, nous savons que si nous nous levons tard, le lendemain sera encore plus difficile. Et, au bout de quelques semaines sans mettre de réveil, on se retrouve à se lever à 15 heures pour terminer sa journée à 4 heures du matin.

Beaucoup d’indépendants qui travaillent à la maison tombent dans ce piège. Souvent, ça les bouffe. Ne vous laissez pas bouffer.

La solution est simple : mettre son réveil tous les jours de la semaine à la même heure, et s’y tenir. Se lever même si on a l’impression de mourir. Se forcer. Je sais, c’est dur, mais ça le sera de moins en moins si vous prenez cette bonne habitude.

Pas besoin de se lever aux aurores. Je me lève tous les matins à 8h30, ce qui me permet de profiter de ma matinée, car c’est le moment ou je suis le plus productif. Et si je suis fatigué, je prends un bon café, et la concentration vient.

 

#2 Changer de lieu de travail

Travailler tous les jours depuis chez vous peut être dangereux. Bon, c’est sûr, vous n’allez pas vous faire renverser par un bus. Mais vous risquez rapidement de vous isoler, de vous négliger, et de perdre la notion du temps.

Je vous conseille de changer régulièrement de lieu de travail si vous le pouvez. Amenez votre ordinateur au café du coin (s’il y a du wifi et du chauffage, j’entends), chez un ami travailleur à domicile, ou dans un lieu public. Vous pouvez même envisager de vous inscrire à un espace de coworking. Ils se développent beaucoup dans les villes avec l’essor du travail indépendant.

lieu de travail a domicile

Changer d’environnement va d’abord vous encourager à vous habiller, vous préparer, sortir, marcher, et rencontrer de nouvelles personnes. Que des bonnes choses pour garder la forme en tant que travailleur indépendant.

En plus, cela va vous permettre d’être plus créatif et d’avoir de nouvelles idées.

Si vous en avez la possibilité, vous pouvez même envisager de travailler en voyageant. Vous trouverez toujours des endroits ou travailler et vous ne vous ennuierez jamais.

 

#3 S’inscrire à un programme sportif régulier

Travailler à domicile n’est pas une dispense sportive. Vous êtes débordé ? Vous n’avez pas le temps ? Vous êtes trop vieux/vieille pour le sport ? Ce ne sont pas des excuses. En vérité, à part le handicap ou la maladie, rien ne vous empêche de pratiquer du sport, à tout âge, et quel que soit votre emploi du temps.

Le sport, ce n’est que du bénéfice :

  • Vous allez perdre du poids et/ou gagner du muscle
  • Vous allez vous sentir mieux, vous aurez davantage confiance en vous
  • Vous serez plus productif au travail
  • Vous limiterez vos chances de tomber malade (sur le court terme comme sur le long)
  • Vous serez plus heureux, tout simplement. Le sport est le meilleur antidépresseur.

Si vous pensez ne pas avoir le temps, ou que vous manquez de motivation, je vous conseille de suivre un programme organisé. Soit en vous inscrivant à une salle de sport et en prenant un coach, soit en utilisant une app comme FitStar ou Freeletics.

Je suis la méthode Freeletics depuis plusieurs mois. Ce sont des séances courtes et intenses (10-30 minutes) 3 à 5 jours par semaine. Les bénéfices sont énormes.

 

#4 Remplacer le snack ou la pizza par des repas sains et rapides à préparer

Parfois, lorsque l’on est plongé dans son travail, on n’a juste pas envie de manger. Je ne dis pas que l’on n’a pas faim, ni qu’on ne ressent pas le besoin de se nourrir. Simplement, on est concentré sur ce que l’on fait et l’on n’a pas envie de s’interrompre pour faire la cuisine et manger. Et là, c’est le drame. On attend, la faim s’accentue, et on finit par commander une pizza, aller chercher un Kebab, ou se faire un Mac Do.

Si cela arrive une fois, ce n’est pas dramatique. Mais c’est quand ça commence à devenir une habitude que ça devient problématique.

Il existe des solutions. Il est possible, par exemple, d’avoir une liste de recettes saines et rapides à préparer (typiquement les salades) que vous pouvez vous faire à tout moment. Vous pouvez aussi préparer vos repas à l’avance, la veille pour le lendemain, que vous n’aurez plus qu’à faire réchauffer.

N’oubliez pas non plus que la meilleure façon de manger de la junk food et de prendre du poids, c’est de se laisser crever de faim. Il faut donc à tout prix éviter de se laisser affamer. Le conseil qui dit qu’il ne faut pas manger entre les repas est faux et archi faux ! Il vaut mieux manger 4 à 6 petits repas par jours que 3 repas royaux. À condition évidemment de grignoter sain. Une pomme (c’est coupe-faim), une banane, une tartine de purée d’amande sur une tranche de pain complet (délicieux et consistant)…

Il existe aussi des solutions plus radicales. Un Américain a inventé le Soylent, une poudre à mélanger avec de l’eau qui est sensée apporter tous les nutriments dont le corps a besoin. Pour environ 3€ l’équivalent d’un repas complet. Le Soylent n’est pas disponible en Europe, mais il existe une alternative, Jake. À mon avis, moins qualitatif que des fruits et légumes frais, mais toujours mieux qu’une pizza. Très efficace pour perdre du poids (car pas de graisse) tout en économisant de l’argent.

manger travail a domicile

N’oubliez pas qu’il y a toujours une solution accessible pour éviter la junk. Comme pour le sport, vous n’avez pas d’excuse 🙂

 

#5 S’accorder des pauses

Passer trop de temps assis devant un écran d’ordinateur est mauvais pour la concentration, pour la productivité, pour la santé et pour le sommeil.

Une étude sérieuse démontre que rester assis 8 heures par jour devant un ordinateur augmenterait le taux de mortalité de 20% pour les hommes et de 40% pour les femmes.

La solution n’est bien sûr pas de jeter votre ordinateur à la poubelle et de vivre de votre potager (bien que l’idée peut être séduisante), mais de faire des pauses.

Se lever une fois toutes les heures, pour marcher un peu ou faire de l’exercice aura un impact énorme sur votre santé à long terme et votre forme à court terme. C’est simple, facile à appliquer et les résultats valent le coup.

 

#6 Sortir

Ce n’est pas parce que l’on travaille à domicile qu’il ne faut plus sortir de son domicile.

Si vous passez vos matinées, vos après-midis, et vos soirées chez vous, sans voir la lumière du jour, il est fort probable que vous fassiez une dépression nerveuse à la fin du mois. Je vous aurais prévenu.

Avoir un travail à domicile est l’occasion de sortir de la spirale métro-boulot-dodo, et d’avoir de nouvelles activités. Vous pouvez profiter de vos horaires flexibles pour vous inscrire à un cours de danse, à une association de quartier, ou à des événements organisés dans votre domaine d’activité.

Même si ce n’est pas toujours facile, il faut essayer de ne pas s’isoler. Faire des efforts. Sortir de sa zone de confort et rencontrer des gens. Se faire inviter à des soirées. Rester ouvert(e) et sociable. C’est important pour la santé physique et mentale.

Si vous avez une passion, pratiquer une activité en groupe autour de cette passion est un bon moyen de rencontrer des gens qui vous ressemblent.

 

Le Septième point est l’un des plus importants. Il s’agit d’une règle simple à vous imposer. Une règle à ne pas déroger, si vous ne voulez pas vous faire bouffer par votre travail. Et rester libre. Cette règle, la voici :

[sociallocker id= »53963″]

#7 Séparer travail et vie personnelle

Je sais, ce n’est pas facile. Surtout avec tous les appareils connectés qui nous entourent. Surtout lorsque l’on travaille en indépendant. Surtout quand ce travail se fait à domicile.

Mais il faut apprendre à cloisonner son activité de son temps libre. Sinon, vous n’allez pas cesser de travailler, et cela risque de vous empoisonner la vie.

Concrètement, il faudrait :

  • Ne jamais donner son numéro de téléphone personnel à un client
  • Ne pas regarder sa boite mail professionnelle pendant son temps libre
  • Se fixer des horaires de travail fixes, et ne pas travailler en dehors
  • Prendre de la distance avec ses problèmes de travail, pour ne pas les laisser influer sur sa vie privée

 

Malheureusement, beaucoup d’entrepreneurs, d’indépendants, et de personnes qui travaillent à domicile rencontrent ce problème. Ils n’arrivent pas à séparer leur travail de leur vie privée, ce qui finit parfois par leur pourrir la vie.

Mon conseil est donc de prendre des habitudes de salarié… sans en avoir les contraintes 🙂

[/sociallocker]

 

Garder la forme lorsque l’on travaille à domicile demande un effort quotidien. Et j’admets que tous ces conseils, si importants soient-ils, ne sont pas si faciles à appliquer.

Il m’arrive de faire une grasse mat’ après une soirée tardive. Il m’arrive de passer plusieurs jours de suite à travailler, sans sortir de chez moi. Il m’arrive de sauter ma séance de sport pendant plusieurs jours. Il m’arrive de commander une pizza parce que j’ai faim et que j’ai la flemme de me faire à manger. Il m’arrive de rester assis plusieurs heures d’affilée parce que je suis plongé dans mon travail. Et il m’arrive de regarder mes mails pros alors que je suis sensé me détendre.

Mais, malgré tout, je m’impose ces contraintes. Je me bouscule. Parce que si je ne le fais pas, personne ne le fera pour moi.

Et c’est ce que j’aimerais que vous reteniez de cet article. Vous savez comme moi l’importance de rester en forme. D’être motivé, en bonne santé, dynamique. Et vous savez que ce n’est pas facile. Mais il faut être parfois un peu dur avec soi-même. Il faut être son propre coach. Un coach exigeant, qui ne laisse rien passer.

Simplement parce que ça vaut le coup. Et qu’une fois que vous aurez pris ces bonnes habitudes, tout sera plus facile. Je vous le promets 🙂

 

Antoine

 

 

Vous cherchez le bonheur ? Trouvez l’équilibre !

L'équilibre pour trouver le bonheurPour atteindre le « bonheur », ce n’est pas un secret, nous devons au préalable trouver une forme d’équilibre. Cela pourrait même être une des plus sûres définition du bonheur !

Pourquoi cette recherche du « Bonheur » peut m’être utile dans mon travail à domicile ? La réponse est simple : à moins que votre névrose soit votre fond de commerce, si vous souhaitez développer une activité en indépendant, le minimum requis pour réussir est d’avoir au moins en vue cette recherche d’équilibre. En effet, étant seul, vous ne pourrez pas compter sur une autre personne pour remettre d’aplomb vos relations professionnelles si le besoin s’en fait sentir. Et si vous comptez sur votre conjoint, c’est votre relation qui risque d’avoir rapidement du plomb dans l’aile…

« Equilibre, équilibre » vous allez me dire, « mais qu’est-ce qu’il faut donc que j’équilibre » ? C’est là que cela se corse, parce qu’il n’y a pas de règle absolue que l’on peut « plaquer » sur chacun. Non seulement chaque individu, mais aussi chaque civilisation, chaque culture même, a ses propres critères d’équilibre.

Il va donc bien falloir schématiser un peu, et admettre que vous ne trouverez pas ici des réponses définitives à vos questions, mais des « pistes de réflexion » où chacun trouvera du sens (ou non) en fonction de sa propre expérience.    

En se limitant à notre société occidentale, les points d’équilibre se retrouvent dans 3 catégories principales : le bien-être, les relations avec les autres, l’argent

Dans ces catégories principales se trouvent des sous-catégories, chacun de nous est différent, chacun aura donc des sous-catégories propres à lui-même.

1 – Le bien-être

Dans le bien-être, nous pouvons intégrer : La santé

  1. L’Aspect physique
  2. Et nous pouvons encore faire des sous-catégories des sous-catégories

Dans la santé nous pouvons intégrer le poids avec : 

    1. Manger équilibré
    2. Faire du sport
    3. Manger des produits naturels
    4. Etc…

2 – Les relations avec les autres

Dans cette catégorie nous pouvons intégrer :

  1. La famille d’où l’on vient
  2. La famille que l’on a créée
  3. Les relations professionnelles
  4. Les amis
  5. Etc…

Pour améliorer les relations avec les autres il faut toujours garder à l’esprit que chacun est différent et que si l’on était à la place de l’autre dans la même situation (en supposant que l’on ait eu le même vécu que cette personne, ce qui est impossible), on réagirait peut-être comme cette personne.

C’est même très probable.

Je me suis éloignée de mon père pendant des années, mon rêve était d’être à mon compte, je me suis endettée, je lui en ai voulu car les choses n’ont pas fonctionné comme je le voulais.

Tout est venu de moi, il m’a donné son fichier client d’une grande valeur il a été garant pour moi du prêt.

Et, ça n’a pas fonctionné, j’avais 21 ans, donc tout à fait les capacités de me rendre compte que je demandais des conseils à quelqu’un qui n’avait jamais été chef d’entreprise avec  une réussite, je n’avais pas de recul concernant le produit que je voulais distribuer, ça ne pouvait donc pas fonctionner!

J’en ai voulu à mon père pendant des années.

J’ai pensé qu’il aurait pu m’aider financièrement suite à ça.

Lorsque nous nous sommes reparlés, ce qu’il m’a dit fait aujourd’hui que j’ai compris.

Il m’a répondu :

« j’avais une maison à payer »,

Bien sur, ce qui aurait du être évident pour moi si je n’avais pas été centrée sur ma petite personne.

Il était remarié et j’ai un petit frère de ce côté de ma famille (comme du côté maternel).

Résultat : Un mal être, que je n’arrivais pas à exprimer, mais un de mes mentors, m’a aidée à travailler sur moi et j’ai accepté que tout venait de moi (ça à pris du temps de l’accepter, il faut arriver à comprendre avant d’accepter).

De toute façon les seules choses que je peux changer se sont les actions que je vais faire et pensées que je peux avoir.

Les autres nous ne pouvons pas les changer alors inutile d’insister, c’est disloquer son énergie que de tenter de changer les autres (s’ils ne le veulent pas),  alors, le résultat en à été un mal être, des souffrances.

J’ai analysé cette état de fait, cette année je suis allée une semaine en vacances chez mon père cet été et j’ai passé 10 jours chez lui à Nöel;

C’est là que j’ai compris que les relations avec la famille font partie de l’équilibre car, je me sens plus légère aujourd’hui (nous ne sommes pas toujours d’accord pour autant, mais aujourd’hui nous communiquons).

Nous allons tous mourir, idiot, de ne pas avoir pardonné, ce n’est pas sur mon lit de mort que je pourrais me dire : « Si j’avais su »!

Là, je me dis : « je l’ai fait ».

Des personnes sont en souffrance, n’ayant pas eu le temps de pardonner à quelqu’un qui est décédé.

Comme c’est dommage!

J’ai tout simplement ravalé mon orgueil, pas facile…

Un de mes mentors me disait souvent il y a 4 ans : C’est du à ton Ego.

J’ai mis du temps à l’accepter.

A cette époque, je me disais : « il me casse les pieds avec mon orgueil! Moi avoir de l’Ego »!

Quel orgueil de penser ça!

La phase acceptation passée, il faut passer à la phase changement d’attitude.

Et dans ce domaine, ça passe par s’ouvrir aux autres.

Pour conserver un équilibre avec la phase : Famille que l’on crée, rester ouvert aux autres, à son conjoint par exemple.

L’équilibre passe par l’acceptation du fait, que le conjoint est différent (nous sommes tous différents), il est donc important d’échanger avec lui, car son langage est surement différent du votre (du à votre parcours de vie différent).

Si vous n’échangez pas, des malentendus risquent de naître à cause d’incompréhensions et si vous ne vous « Traduisez » pas mutuellement, ça risque là aussi de donner une situation de mal être (on entend souvent les personnes dire : « il ou elle ne me comprend pas »).

Les relations professionnelles :

Nous sommes tous différents, inutile de se comparer, il vous est impossible d’avoir le même parcours qu’une autre personne, vous avez eu un autre parcours, c’est obligé.

Vous trouverez toujours des personnes à côté de qui vous serez plus riche, plus intelligent, plus populaire, vous trouverez aussi des personnes qui seront plus riches que vous, plus intelligentes que vous, plus populaires que vous…

Le fait de se comparer va là aussi générer un sentiment de mal-être, acceptez la personne que vous êtes, acceptez ce que sont les autres.

Pour remédier à ça, voyez ce que vous voulez faire pour vous améliorer, entourez-vous de ceux qui ont la réussite dont vous rêvez, écoutez-les, faîtes ce qu’ils font.

Se comparer = Se freiner

3 – L’argent :

Quel beau sujet!

Mais, c’est tabou l’argent.

Et pourquoi donc, pouvez-vous m’éclairer là-dessus?

Le fait de doubler votre salaire, va vous rendre plus riche.

Croyez-vous que ça va rendre les autres plus pauvres?

Non

Notre culture nous met cette idée dans la tête.

C’est un peu comme quand quelqu’un fait culpabiliser un enfant qui ne veut pas manger quelque chose qu’il n’aime pas, en lui disant que d’autres enfants n’ont rien à manger.

Lorsque l’on entend ça, on a l’impression que ce gamin qui n’aime pas ses épinards prive celui qui n’a rien à manger, par le simple fait que lui ne veut pas manger ce qu’il à dans son assiette.

Autre chose qui montre que l’argent est tabou dans notre société.

En Janvier, nous nous souhaitons, bien sur la bonne année.

Plusieurs personne m’ont rétorqué suite à mes voeux, oui et surtout la santé, je leur ai répondu : « Et de l’argent ».

Certains ont insisté : La santé c’est la priorité.

Croyez-vous que le fait d’être en santé et d’être à la rue est équilibrant?

Et oui, l’Argent fait aussi partie de notre équilibre de vie.

Vous êtes peut-être dans une zone de confort dont vous vous contentez, ce n’est pas mon cas, tant que j’aurais la capacité de mettre en place des choses pour faire et avoir plus.

A quoi ça va me servir?

Ce que je peux faire aujourd’hui, aller en Bretagne voir mon frère, sa compagne, mes petits neveux, les inviter à Mac do.

Allez voir mon père en Espagne et à Toulouse, ma mère à La Rochelle, faire des cadeaux à Nöel, commencer à contribuer à des associations.

Et dans l’avenir, multiplier ces actions et les montants, par exemple, pouvoir payer des études à mes neveux et nièce si c’est ce qu’ils veulent.

payer un foyer logement de qualité à mes parents.

Offrir une maison, une voiture à mes frères.

Et bien sur augmenter mon train de vie.

Pourquoi devenir riche?

De toute façon, ce n’est pas ce qui va rendre les autres plus pauvres!

Vous avez compris maintenant?

Je vous rassure, l’argent ne va pas transformer votre caractère, ça va juste l’amplifier, vous êtes généreux, vous allez le devenir de plus en plus, si vous êtes grippe-sou, vous le deviendrez de plus en plus.

Voyez de quelle façon vous voulez développer vos points d’équilibre.

Comme pour tout, écrivez les choses, planifiez et agissez!!!