Inspiration : quel comportement dois-je avoir pour réussir ?

Inspiration Quel comportement dois je avoir pour reussir 3

Vous voudriez savoir ce que vous devez faire pour réussir.

Vous vous demandez souvent ce que certaines personnes ayant réussi ont de plus que vous, vous vous demandez pourquoi.

Pourtant, vous avez fait les mêmes études, vous venez de milieux assez identiques, vous connaissez les mêmes personnes … Mais ces personnes réussissent et vous non. Pourquoi ?

Il s’agit peut-être là d’un problème d’attitude. En changeant votre comportement, vous avez sans doute toutes les chances d’améliorer les choses et vous aussi de réussir. Il ne vous reste plus qu’à essayer.

1 Pour réussir, lisez tous les jours au lieu de regarder la télé.

Pour optimiser vos chances de réussites, n’hésitez pas à dévorer tout ce qui tombe sous vos yeux. Il n’est pas obligé de lire des livres en entier, mais bel et bien de capturer des informations et des principes un peu partout. Articles de Blog ou de journaux, extrait de livre, documentation, site internet … N’hésitez pas à picorer à droite à gauche toutes les informations dont vous avez besoin pour réussir.

2 Ne perdez pas votre temps à vouloir prendre votre revanche sur votre passé.

Ce qui est fait est fait, il n’y a pas à revenir dessus. Alors, faites la paix avec votre passé et concentrez-vous sur ce qu’il y a de vraiment important pour mener à bien vos projets. Et ce qui est important, c’est ce que vous faites maintenant, c’est cela qui conditionne votre futur et ainsi votre réussite.

3 Ne parlez pas des autres, parlez plutôt de vos idées.

Le fait d’exprimer vos idées et opinions a un effet très positif dans le processus de création, d’élaboration et de compréhension d’un projet. En plus, exposer ses idées à son entourage enclenche des réactions et donc un débat qui très généralement vient nourrir encore plus l’idée de départ. Alors, n’ayez pas peur d’émettre vos idées à haute voix et d’en parler. C’est un excellent moyen de savoir si vos idées sont bonnes ou mauvaises.

4 Abandonnez l’idée que vous savez déjà tout ! Et apprenez tout les jours de nouvelles choses.

Ne vous arrêtez pas sur ce que vous avez appris à l’école. À peine votre aviez votre diplôme en main, que votre apprentissage commencait à être périmé. Vous voulez être bon et réussir ? Alors, apprenez sans cesse. Apprenez en observant les gens bons dans ce qu’ils font, apprenez en lisant, apprenez de vos expériences réussies, de vos expériences aussi échouées, apprenez de la vie … Vous pourrez toujours vous perfectionner et être meilleure donc profitez de votre temps pour apprendre, apprendre et apprendre.

Inspiration Quel comportement dois je avoir pour reussir 1

5 Soyez responsable de vos actes

Partez du principe que vous êtes responsable au minimum à 50% de tout ce qui vous arrive. Ne croyez plus que quand quelque chose vous arrive de bien ou de mal, c’est soit de la chance soit de la malchance. Vous et vous seuls, êtes responsable de vos succès et de vos échecs alors assumez ce qui vous arrive et félicitez vous en cas de succès, ou cherchez ce que vous avez mal fait en cas d’échec. Si vous commencez à penser comme ça, vous verrez, votre vie va vite changer.

6 Acceptez le changement.

Pour réussir, il faut savoir s’ouvrir à de nouvelles idées, à de nouveaux concepts, à de nouvelles manières de faire. Tout change et si vous tentez de lutter contre cette tendance, alors vous serez vite dépassé. Alors, ne vous braquez pas inutilement lorsque vient à vous quelque chose de nouveau, acceptez-le et faites-vous-en une opinion après avoir pris le temps de réfléchir. Ne balayez pas toute tentative de changement d’un revers de main, au contraire, acceptez et profitez en pour accentuer vos chances de réussite.

7 Vous devez savoir où vous allez et quels sont vos objectifs.

Il est important de savoir où l’on veut aller, quels sont nos objectifs. Sans cela, le travail que nous faisons n’a pas de sens, nous ne savons pas quelle intensité nous devons mettre dedans, car nous ne savons pas pourquoi nous le faisons. Fixez-vous des objectifs et tant que ceux-ci ne sont pas atteints, continuez de travailler. Et lorsqu’un objectif est atteint, fixez-vous-en un nouveau et recommencer. C’est ainsi que vous vous créerez votre route vers le succès et que surtout vous saurez comment faire pour y arriver.

8 Contribuez à la réussite des autres.

Il s’agit là de créer un cercle vertueux, si vous adoptez le comportement dont nous parlons depuis le début de cet article et que en plus, vous inspirez vos proches à en faire de même, alors vous allez créer autour de vous une énergie très positive qui vous permettra d’avancer dans vos projets avec beaucoup de motivation, de joie et de sérénité.

Alors, envie d’essayer ? Faites-le  et dans quelques quand temps, vous pourrez revenir ici pour expliquer en commentaire ce qui a changé dans votre vie.

Raphaël

Les qualités nécessaires pour se lancer dans le travail à domicile

Pour se lancer dans une activité à domicile, il est impératif de posséder certaines qualités dont notamment … 

Le sens de la rigueur et de l’autodiscipline

Sachez en premier lieu que, si en travaillant à domicile, vous n’êtes pas astreint à des horaires de bureau précis, vous devez être capable de vous discipliner exactement comme si vous occupiez un emploi salarié dans une entreprise. En effet, vous devrez vous mettre au travail dès 9 heures du matin et travailler parfois tard le soir ou pendant les week-ends. De plus, vous devrez parfois vous déplacer pour rencontrer des clients ou pour faire des missions à plusieurs centaines de kilomètres de chez vous. Cela signifie qu’il faut être capable de se lever à 5 heures du matin pour emprunter un avion ou un train partant de bonne heure. Enfin, si vous tenez à ce que vos clients vous restent fidèles, il faudra toujours respecter les délais convenus avec eux. En conséquence, vous devrez vous organiser pour que le travail soit toujours effectué en temps et en heure.

Une compétence en gestion

Si vous n’avez aucune formation en comptabilité et en fiscalité, il est recommandé de suivre un stage pour connaître les notions essentielles que vous devez absolument posséder. En effet, toute personne qui travaille à son compte doit déclarer ses activités au service des Impôts et aux organismes sociaux. En conséquence, il faut tenir une comptabilité et conserver soigneusement tous les justificatifs des recettes et des dépenses. Il est donc indispensable de connaître les règles essentielles qui régissent la tenue de votre comptabilité et vos déclarations fiscales.

La perspicacité et l’aptitude à détecter les personnes malhonnêtes

Sachez qu’en travaillant à votre compte, vous êtes en permanence exposé à des individus sans scrupules qui ne reculent devant aucun procédé pour vous duper et vous spolier. Sachez aussi que certains de ces personnages savent donner l’impression d’être d’une totale respectabilité et qu’a priori, personne ne les soupçonnerait d’avoir des intentions répréhensibles. Malheureusement, les personnes qui n’ont pas un jugement suffisamment sûr ne découvrent la supercherie que quand il est trop tard. Il faut donc que vous vous demandiez comment vous pourriez apprendre à évaluer la fiabilité d’une personne avec laquelle vous envisagez de collaborer pour éviter d’être piégé par un aigrefin. N’oubliez pas que les professionnels de l’escroquerie ont un sens de la persuasion très aigu et un redoutable talent de manipulateur. Vous devez donc impérativement apprendre à les démasquer.

Le sens commercial

Pour que votre activité à domicile vous permette de vivre, il faut que vous sachiez vendre vos prestations. Ceci nécessite un bon sens du contact avec les autres et des qualités humaines. Il faut en effet faire comprendre à vos futurs clients que vous cherchez à leur rendre service et que votre prestation leur sera bénéfique. Lorsque vous êtes en rendez-vous avec un prospect, vous devez être capable de comprendre ses problèmes pour pouvoir lui proposer une solution appropriée. Ceci exige de la compréhension, de la sensibilité et un sens aigu de l’intérêt du client. Il faut par ailleurs que votre prestation soit suffisamment rentable pour lui pour qu’il puisse vous payer en temps et en heure.

Après avoir lu ce texte, pensez-vous pouvoir répondre oui à la question « Etes vous capable de vous lancer en travail à domicile ? ». Si c’est le cas, bon courage et bonne chance !

Ne vous lancez surtout pas en auto entrepreneur si…

Heureux comme un prince et bombant le torse à l’idée d’être devenu chef d’entreprise, cet article ne va sans doute pas vous plaire. Et pourtant…

Avant de vous lancer dans une auto-entreprise, vérifiez bien que vous n’entrez dans aucune des cases suivantes :

Vous n’aimez pas vos produits ou services

Parce que vous ne trouviez pas d’emploi ou que vous ne saviez que faire de votre peau, vous vous êtes dit que la création d’entreprise était une solution louable. Vous alliez devenir entrepreneur, pouvoir frimer devant vos amis et votre famille et c’était déjà bien suffisant. Vous avez donc cherché une idée, car nous sommes bien d’accord que pour monter son affaire, il faut tout de même un projet, et vous voilà parti. Tout semble se passer à merveille, mais il se trouve que vous n’aimez pas ce que vous vendez, que vous n’avez pas la moindre affinité avec votre projet. Cela devient tout de suite plus embêtant, car ouvrir une auto-entreprise sans avoir la passion et la détermination de transmettre les bienfaits de ses produits / services, est une grossière erreur. Dans ce cas-là, mieux vaut stopper les frais sans plus attendre.

Vous voulez une vie tranquille

35 heures, un salaire fixe, des congés réguliers et des RTT à ne plus savoir qu’en faire : votre rêve le plus cher. Malgré cela, vous êtes persuadé que vous pourrez réitérer le même schéma en devenant auto-entrepreneur, car il est bien connu que ces derniers gagnent confortablement leur vie et sont sans cesse en vacances. Et bien oui, travailler chez soi, n’est-ce pas être perpétuellement en vacances ? L’ordinateur sur les jambes, bien calé sur le canapé, on vous imaginerait presque la main prête à dégainer la télécommande et le paquet de biscuits. Encore un rêve, une utopie même, que vous feriez bien de gommer, car la déception vous guette !

Vous n’êtes pas solide

Que vous soyez un être sensible et émotif est une excellente chose, mais voyez-vous, quand on crée son entreprise, il est préférable d’avoir les nerfs solides.

Vous imaginiez vos nuits sereines à dormir comme un bébé ? Vous pensiez pouvoir agir le cœur léger en toutes circonstances ? Cela sera bel et bien terminé car, lorsque vous serez enfin chef d’entreprise, cette dernière vous suivra partout. Dans vos bagages lorsque vous partirez en vacances, au restaurant lorsque vous y emmènerez votre bien-aimé(e) et même dans votre lit. En effet, votre cerveau sera en perpétuelle ébullition, les idées se croiseront sans cesse, car votre entreprise et vous-même, vous ne ferez plus qu’un ! Une perspective qui peut effrayer, mais cela ne fait finalement que traduire votre passion d’entreprendre et votre envie irrépressible de réussir.

Si vous êtes parvenu à lire cet article jusqu’au bout, sans prendre vos jambes à votre cou, c’est sans aucun doute que vous êtes sur la bonne voie et que vous pouvez en toute conscience créer votre auto-entreprise. Bienvenue donc dans la jungle des entrepreneurs !

Emmanuelle COLLIN – Virtual Papyrus

Êtes-vous fait pour travailler à domicile ?

Bien que cela ne saute pas forcément aux yeux, n’importe qui ne peut pas travailler à domicile. En effet, le créateur d’entreprise qui travaille chez lui doit avoir le bon profil pour ne pas aller droit dans le mur.

Et vous, pensez-vous avoir toutes les qualités requises pour travailler à domicile ?  

Aimez-vous la solitude ?

Après avoir travaillé au sein d’une entreprise quelques années, le choc peut être grand quand vous vous retrouvez seul chez vous face à votre écran d’ordinateur.

Finis les pauses près de la machine à café, les conversations avec votre collègue et les déjeuners improvisés au Mac Do du coin. Désormais, pauvre travailleur à domicile que vous êtes devenu, c’est seul devant votre PC que vous grignoterez votre sandwich sous vide et que vous chercherez une bonne âme à qui faire la causette.

En effet, la solitude du travailleur à domicile n’est pas un mythe et elle existe bel et bien. N’y voyez aucune fatalité, puisqu’il vous appartient de la dompter en conservant à tout prix une vie sociale et en rejoignant différents réseaux professionnels pour échanger.

Êtes-vous raisonnable ?

Liberté…N’est-ce pas le premier mot qui vous est venu à l’esprit lorsque vous avez décidé de travailler chez vous à votre propre compte ?

Souvenez-vous, vous étiez en train de sautiller à l’idée de ne plus vous faire hurler dessus parce que vous n’alliez pas assez vite ou parce que le dernier dossier était un véritable chiffon. Tout cela est désormais terminé.

Mais, qui va maintenant vous dire qu’il est temps de s’y mettre ? Personne ! Vous êtes seul maître à bord et vous allez devoir vous raisonner pour réussir à faire fructifier votre affaire. Vous vous imaginiez passer vos après-midi à la piscine à barboter dans l’eau ou vous rêviez de faire du shopping à tout va ?

Vous pensiez peut-être que travailler à domicile était le seul moyen de vous accorder 10 semaines de congés ? Une légende !

Pour réussir dans votre entreprise de travail à domicile, il va falloir s’y mettre et sérieusement. Être capable de s’auto-discipliner et de se secouer les puces est indispensable et votre survie en dépend.

Êtes-vous un guerrier ?

Que ceux qui pensent que les clients viennent d’eux-mêmes sont sur une mauvaise piste. Quand on travaille pour soi, il faut aller les chercher, les convaincre et leur donner envie de nous faire confiance.

J’en conviens, cela n’est pas évident car il faut mettre sa timidité de côté et s’armer de ses meilleures techniques commerciales. Le chemin est donc semé d’embûches et faire vivre sa petite entreprise est un peu comme une bataille qu’on livre en permanence pour que tout fonctionne.

Alors à vos armures, car la bataille du travail à domicile est engagée et mieux avoir les nerfs solides pour l’emporter !

Vous avez répondu à l’affirmative à ces 3 questions ? Vous voici fin prêt à travailler à domicile et à prouver que vous aussi vous pouvez y arriver.

Emmanuelle COLLIN – Virtual Papyrus

Avez-vous les qualités requises pour être un bon entrepreneur?

Même si de nos jours il est facile de créer une entreprise, notamment avec la mise en place du statut d’autoentrepreneur, il faut avoir certaines qualités pour la diriger et la faire prospérer. Vous souhaitez devenir indépendant mais n’êtes pas sûr de vos capacités? Voici les principales qualités des entrepreneurs qui réussissent. 

Croire en vous et en votre projet

Voilà l’une des qualités essentielles pour faire décoller une société. Vous devez avoir confiance en votre projet. Si vous ne croyez pas au succès de votre idée, vous n’avez aucune raison de créer votre entreprise. Votre idée, c’est votre « bébé », vous y croyez et allez tout faire pour la faire grandir et en vivre.

Croire en votre projet est primordial mais croire en vous est tout aussi important. Une bonne idée ne se développe pas toute seule. Elle est sort tout droit de votre imagination: c’est à vous de la mûrir, de la travailler et de la mettre en place.

Si vous avez confiance en vous et en votre entreprise, vous inspirerez confiance à vos clients potentiels. Un entrepreneur sûr de lui et de son entreprise est beaucoup plus convaincant qu’une personne hésitante.

Etre polyvalent

Créer une entreprise ne consiste pas seulement à exercer votre métier. Un webdesigner ne s’occupe pas seulement de créer des sites web tout comme un paysagiste ne passe pas son temps à créer des jardins. Un entrepreneur doit savoir faire de nombreuses tâches qui ne lui sont pas forcément familières.

Lorsqu’une entreprise démarre, son créateur doit s’occuper de la prospection de clients, de la comptabilité, des opérations de communication, de la gestion de l’équipement, du secrétariat. Il doit savoir endosser plusieurs rôles afin de faire décoller son entreprise.

Si elle grandit, il pourra alors engager du personnel. Cependant, de nombreux indépendants se chargent souvent de l’ensemble de ces tâches tout au long de leur carrière.

Avoir une grande capacité d’adaptation

Au cours des années, la demande risque de changer et vous devrez être capable de vos adapter aux nouveaux besoins de vos clients. Si vous ne suivez pas la tendance ou si ne savez pas vous démarquer des autres, votre entreprise risque d’être fragilisée. Vous devez également être capable de vous adapter aux imprévus et de trouver une solution rapidement.

Vous devrez faire face, en fonction du type d’entreprise que vous dirigez, aux concurrents à bas coûts qui récupéreront une partie du marché, aux concurrents offrant plus de choix ainsi qu’à ceux qui proposent des produits plus originaux.

Un entrepreneur doit se tenir au courant des évolutions et surveiller ses concurrents afin de rester dans la course. La capacité d’adaptation est essentielle pour assurer une longue vie à une entreprise.

Savoir se remettre en question

Un entrepreneur qui ne prend pas du recul sur ses actions et qui est persuadé d’être toujours dans le vrai, condamnera tôt ou tard son entreprise. Savoir vous remettre en question est essentiel pour vous rendre compte de vos erreurs, les corriger et surtout éviter de les commettre à nouveau.

Lorsqu’un problème survient, vous devez être capable d’analyser vos propres décisions et savoir tirer des leçons de vos erreurs afin d’avancer.

Cette capacité de remise en question fait souvent la différence et permet aux meilleurs entrepreneurs de développer véritablement leur activité.

Avoir le goût du risque

S’il suffisait de créer une entreprise pour devenir un entrepreneur à succès, tout le monde aurait sa propre société. Mettre en marche un projet est un challenge. Cette initiative peut être un échec ou un succès. Un entrepreneur doit avoir le goût du risque et ne pas avoir peur de perdre du temps, de l’argent et des heures de sommeil.

Le succès d’une entreprise n’est pas garanti et une fois atteint, il n’est jamais acquis.

La réussite dépend de nombreux facteurs et l’entrepreneur n’a pas la sécurité que peut avoir un employé.

Le risque fait donc partie intégrante de la création d’une entreprise et doit être évalué avant de se lancer.

Fanny

Travailler à son compte c’est accepter d’avoir des revenus instables

Travailler à son compte fait rêver de nombreuses personnes. Pas de patron, des horaires libres, un salaire dépendant de notre volonté sont les points positifs que la majorité de gens voit dans le travail d’indépendant. Même si ce type d’activité présente des avantages non négligeables, il y a également de nombreux inconvénients qui ont souvent tendance à être oubliés. Petit tour d’horizon des principaux obstacles rencontrés par les travailleurs indépendants. 

Des revenus en dents de scie

L’un des principaux inconvénients du travail indépendant est, bien entendu, l’irrégularité des revenus. Travailler à son compte, c’est dire adieu au salaire versé sur son compte bancaire tous les mois. Les périodes creuses sont nombreuses tout au long d’une carrière d’indépendant, surtout lorsque l’on débute son activité.

De très bons mois, d’autres plutôt moyens et des mois de néant sont le quotidien de millions de travailleurs indépendants dans le monde. Avant de se lancer dans cette aventure, il faut prendre en compte ce facteur. Un salarié possède un revenu régulier et fixe,un indépendant un revenu parfois plus élevé mais aussi plus irrégulier. Cela peut poser des problèmes lors d’investissements financiers. En effet, il n’est pas toujours facile de négocier des crédits auprès des banques lorsque la rémunération n’est pas régulière.

Des clients irréguliers

L’une des clefs pour avoir des revenus à peu près constants est de trouver missions régulières. Avoir plusieurs clients qui passent des commandes tous les mois permet de s’assurer revenu mensuel minimum. Malheureusement, ce type de client ne court pas les rues. Il faut généralement démarcher durant de nombreux mois pour trouver la perle rare et débuter une collaboration régulière.

Même en travaillant régulièrement pour une entreprise, il arrive que le client fasse appel à d’autres prestataires, notamment s’il trouve des services moins chers. Restrictions de budgets, faillites sont également des menaces pour le travailleur indépendant qui, en perdant ses clients, perd une partie de son chiffre d’affaires.

Les clients non réguliers, c’est-à-dire les clients qui ne font appel au prestataire qu’une seule fois, permettent d’augmenter le chiffre d’affaires du mois en cours mais la recherche de nouveaux clients doit recommencer à peine la mission terminée.

Le travail avant le plaisir

Travail du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h, 13ème mois et tickets restaurant, ça vous tente ? Oubliez tout ça si vous souhaitez travailler à votre compte. Votre rythme de travail, surtout lors du lancement de votre activité, sera plutôt proche de 60h par semaine avec des horaires parfois décalés. Certains week-end et jours fériés passeront à la trappe lors de commandes urgentes et vos soirées seront parfois entièrement consacrées à votre travail.

Quand ce ne sont pas les commandes qui vous empêchent de profiter de votre temps libre, c’est la comptabilité, la prospection de nouveaux clients, la mise à jour de vos outils promotionnels….contrairement à  la vie professionnelle d’un salarié, celle d’un indépendant ne s’arrête pas aux heures de travail.

La vie d’indépendant est loin d’être un long fleuve tranquille. Recherche de missions, fidélisation de la clientèle, mise à jour des documents administratifs, semaines parfois très longues, sont des difficultés auxquelles sont confrontées un jour ou l’autre les personnes travaillant à leur compte. Bien loin de la vie dorée de quelques entrepreneurs d’exception, celle de la plupart des indépendants est semée d’embûches. Cependant, avec des efforts et de la persévérance, une belle vie professionnelle est tout à fait possible.

Fanny

Entreprendre à plusieurs : bonne ou mauvaise idée ?

Un projet qui prend de l’ampleur, la peur de ne pas y arriver ou l’envie de tenter une folle aventure avec sa bande de copains… Autant de raisons qui poussent certains entrepreneurs à se lancer à plusieurs. Mais, est-ce vraiment une si bonne idée ? Voici une petite liste des questions à se poser avant de s’associer, pour que votre collaboration ne se transforme pas en cauchemar. 

Avez-vous peur d’être seul ?

Travailler à domicile, c’est prendre le risque de se retrouver seul, sans un collègue à qui raconter sa dernière blague ou son week-end à ronfler sous la couette. C’est pour éviter de vous retrouver perdu devant votre machine expresso que trouver un associé vous apparaît comme la solution miracle. Ainsi, vous pourrez lui exprimer vos doutes, vos idées, et vous vous sentirez en sécurité.

Et puis à deux, on se stimule, on se soutient dans les difficultés et on se motive mutuellement lorsqu’on remporte de nouveaux marchés. Oui, mais à deux, on se dispute aussi, on n’est pas toujours d’accord et les coups de gueule peuvent finir par entacher votre belle amitié.

Connaissez-vous votre associé ?

Règle n°1 quand on se lance à plusieurs : bien connaître son partenaire pour mettre le maximum de chances de réussite de son côté.

Prendre le premier inconnu rencontré sur un salon d’entrepreneurs n’est pas la meilleure idée qui soit, car des tchatcheurs, il y en a des centaines. Au contraire, votre choix doit plutôt s’arrêter sur une personne que vous connaissez bien pour éviter les mauvaises surprises.

Approfondir certains points avec votre futur associé peut donc s’avérer salvateur. Quelles sont ses motivations à monter cette société ? Allez-vous pouvoir exprimer vos points de vue mutuels sans risquer qu’une guerre longue et sanglante n’éclate dans vos locaux ? Avez-vous les mêmes objectifs à moyen et long termes ? Allez-vous vous investir dans ce projet de la même manière ?

Autant de questions qu’il serait bien d’avoir élucidées pour éviter un mauvais remake de Massacre à la tronçonneuse au bout de 3 jours.

Vos compétences sont-elles complémentaires ?

Si vous avez fait le choix de travailler à plusieurs, c’est sans doute que vous avez des compétences qui se complètent. Mais, se complètent-elles suffisamment pour que vous ne vous marchiez pas sur les pieds l’un de l’autre ? Sont-elles bien en phase avec votre projet ?

Cet aspect peut sembler superflu, mais il a au contraire toute son importance. Chacun doit, en effet, avoir des points forts bien déterminés et doit pouvoir faire évoluer et tourner la société sans marcher sur les plates-bandes de l’autre.

Dans le cas où vos savoir-faire seraient identiques, l’idéal est de définir à l’avance les missions et les tâches de chacun pour éviter les premiers conflits.

Et l’argent dans tout ça ?

Quand on monte son affaire, la question financière est forcément abordée à un moment ou à un autre. Qui va payer quoi ? Combien chacun va mettre dans le capital ? Combien allez-vous gagner ? Cela est tout à fait normal, car, sans argent, il est bien difficile de survivre professionnellement et personnellement.

Aussi, même sans être une mathématicienne reconnue, vous serez bien d’accord que lorsqu’on travaille à deux, les bénéfices sont eux aussi divisés par deux. Rien de plus logique !

Mais, avez-vous aussi pensé au fait qu’à deux, vous travaillerez plus, donc que, dans l’ordre des choses, vous gagnerez également plus ?

Finalement, vous l’aurez compris, se lancer avec votre bande de copains a, en apparence, l’air d’être un super challenge. Mais en creusant un peu, on se rend vite compte que cette association demande une longue réflexion et que rien ne doit être laissé au hasard sous peine de petits meurtres entre amis !

Emmanuelle COLLIN

Devenir indépendant grâce au web, facile ou pas ?

processus web marketing

Nassim Amisse est responsable stratégie depuis 7 ans dans une multinationale allemande. Il est également web entrepreneur.

Sur le web il partage ses connaissances en stratégie et web marketing sur E-Methodologie et Processus Web Marketing.

il gère également d’autres sites web comme tout sur les presentations ….

Voila une question que se posent beaucoup de personnes. Vous en faites peut être partie.

Il existe beaucoup d’ouvrages et de méthodes qui promettent cette réussite plus ou moins facilement et rapidement.

Vous avez peut être remarqué que de plus en plus de personnes remettent en cause publiquement ces méthodes et les techniques marketings utilisé pour lancer ces produits.

Il semblerait qu’au final il y ait beaucoup (trop ?) de déçus dans cette quête de l’indépendance financière.

Pourtant, Il y a minorité de web entrepreneurs qui réussie.

Qu’ont-ils de plus ? Qu’ont-ils fait de mieux ?

Ceux qui réussissent ont une caractéristique commune : ils agissent comme des entrepreneurs.

Cela signifie qu’ils ne comptent pas sur des méthodes à 1000 EUR pour réussir. Ils comptent avant tout sur eux-mêmes. Retenez bien : Les recettes miracles n’existent pas, mais le travail rigoureux paie !

Avoir un esprit d’entrepreneur et l’appliquer au web signifie savoir gérer 3 phases.

  • Phase 1 : Savoir préparer son projet en trouvant un marché cible et en préparant une offre adaptée.
  • Phase 2 : Préparer sa stratégie et son Business Plan.
  • Phase 3 : Mettre en place le tout, et corriger si nécessaire.

« Processus Web Marketing » (dont je suis co-auteur avec Thierry Dubois) traite de ces sujets justement.

Ce guide ne promet pas le succès, mais explique comment mettre en place les 3 phases citées plus haut avec toutes les informations dont vous avez besoin.

9 Modules sont disponibles en PDF (plus de 300 Pages !) et vidéos. Un cas pratique est également présenté. Des outils « pratiques » vous sont offerts.

Je vous invite à en apprendre plus ici : http://www.processus-web-marketing.com/ce-que-le-guide-pwm-va-vous-apporter/

Vous avez des doutes ?

C’est bien normal. Après tout nous ne nous connaissons pas !

Pour en apprendre plus :

Votre réussite dépend de vous. «Processus Web Marketing » pourrait bien vous guider vers cette indépendance que vous recherchez.

Nassim Amisse


 L’avis d’Alexandre de travailler-a-domicile.fr : si vous suivez cette méthode pour développer votre activité à domicile, nous vous invitons à venir partager ici votre expérience.

Les 3 qualités pour démarrer une activité chez soi

Vous êtes prêt à vous lancer dans la grande aventure de la création d’entreprise ou vous venez de franchir le pas en vous mettant à votre compte. Vos produits ou services sont performants, vous avez tout étudié dans les moindres détails. Et si maintenant vous vérifiez que vous avez les qualités nécessaires pour faire perdurer votre affaire.

En effet, un chef d’entreprise ce n’est pas seulement un projet bien ficelé ou une idée novatrice. C’est aussi une femme ou un homme qui doit avoir certaines qualités pour réussir dans le monde impitoyable de l’entreprenariat.
Et vous, possédez-vous les qualités essentielles pour démarrer une activité chez vous ?

 

1. Pour travailler à domicile, soyez persévérant

Le grand jour est arrivé, vous faites désormais partie du clan des créateurs d’entreprise et vous allez travailler chez vous.

Mais attention, les premiers clients et les premiers bénéfices peuvent mettre plusieurs mois à arriver. C’est pourquoi, il est important de ne pas vous démotiver. La persévérance sera votre meilleur alliée pour travailler à domicile et pour vous donner une chance de perdurer.

Si vous êtes convaincu à 200% par votre projet, persévérez donc et soyez patient ! C’est en allant constamment de l’avant, en acceptant vos erreurs sans jamais vous décourager que vous tiendrez sur la durée.

2. Pour travailler chez soi, il faut avoir une bonne discipline

Travailler chez soi présente de nombreux avantages : vous gérez votre emploi du temps comme bon vous semble et vous pouvez faire face aux nombreux imprévus en adaptant votre planning aux petits aléas du quotidien.

Toutefois, faites attention de ne pas trop vous disperser et prenez soin de travailler avec régularité. La tentation est parfois grande d’aller faire un tennis ou d’aller vous balader lorsque le soleil brille, mais tous ces pièges sont vos ennemis.

Plus vous ferez d’efforts pour réussir et maintenir un rythme de travail rigoureux, plus vite votre entreprise sera pérenne. Gardez donc les parties de tennis pour le week-end ou les vacances et fixez-vous des limites en termes de temps de travail et d’objectifs à réaliser, comme lorsque vous étiez salarié en somme.
Etre discipliné est l’une des clés de la réussite du travail à domicile !

3. Le travailleur à domicile doit être optimiste

Les critiques de votre entourage, les clients qui tardent à venir ou les fins de mois difficiles sont autant de raisons qui peuvent entacher votre moral et freiner votre progression de travailleur à domicile.

Or, le chef d’entreprise qui travaille chez lui doit avoir un moral d’acier pour que les petits tracas quotidiens ne viennent pas troubler sa motivation. Une bonne dose d’énergie, un optimisme à toute épreuve vous permettront seuls d’avancer et de progresser.

Alors, un conseil : si vous avez une petite baisse de moral, parlez-en à votre entourage ou sortez tout simplement vous aérer l’esprit. Faire une petite pause s’avère souvent salvateur et vous permet de repartir sur de bonnes bases.

Vous êtes persévérant, discipliné et vous possédez un optimisme sans faille ? Je vous félicite donc, vous avez fait le bon choix et vous pouvez désormais envisager sereinement de travailler à domicile ! La création d’entreprise est un parcours du combattant, un challenge passionnant, et vous avez toutes les cartes en main pour le réaliser avec succès.

Emmanuelle de Virtual-papyrus

 

5 talents utiles pour créer votre entreprise à domicile

Les capacités dont vous pouvez avoir besoin pour créer une entreprise à domicile varient énormément en fonction du domaine dans lequel vous comptez vous spécialiser. Mais il y a des savoir-faire qui vous seront utiles quasiment dans toutes les circonstances. En voici cinq.

 

 

L’informatique

Outil incontournable aujourd’hui, l’informatique est nécessaire pour communiquer, pour produire ou stocker des documents (notamment administratifs et financiers), pour faire  la publicité de votre entreprise, pour réaliser des prévisions de ventes grâce à des logiciels de simulation, pour acheter et vendre sur Internet…

Être à l’aise avec le pack Office et Internet est indispensable. Avoir des connaissances approfondies s’avère extrêmement utile. Non seulement vous vous épargnerez beaucoup de frais si vous savez créer votre propre site web ou réparer votre ordinateur lorsqu’il plante, mais l’informatique est un domaine où vous pouvez très facilement créer une entreprise… C’est un champ qui connaît une demande de services extrêmement forte, et les professionnel(le)s sont très sollicité(e)s. Donc si vous êtes spécialiste des PC, vous n’aurez aucun mal à vous faire une place !

Les langues étrangères

Pour peu que votre entreprise vise à dépasser le cadre du quartier, l’anglais et en général les langues étrangères sont un atout indéniable. Non seulement elles vous permettent d’élargir votre clientèle potentielle aux gens qui ne parlent pas français, mais elles vous ouvrent également tout un champ de nouvelles ressources. Pensez seulement à la quantité de documentation, de textes ou d’explications qui sont disponibles sur Internet… sur tout et n’importe quoi. Vous cherchez des instructions sur comment créer un site web ? Il existe des centaines de forums qui vous en parlent. Vous souhaitez vérifier si tel fournisseur est fiable ? Des dizaines d’internautes ont laissé des commentaires. Vous cherchez un livre sur les dernières tendances dans votre champ professionnel ? Il est disponible sur Amazon. Sauf que. La plupart de ces ressources, l’essentiel de l’information disponible sur la planète, sont rédigées en anglais. Et il n’y a pas forcément de traduction.

D’où l’utilité de connaître cette langue qui vous donnera accès à une infinité d’informations précieuses. Sans compter que les langues, comme l’informatique, sont une compétence très appréciée et qu’il est donc tout à fait possible, si vous parlez plusieurs langues, de créer votre entreprise en lien avec cela : vous pouvez vendre des méthodes d’apprentissage, proposer des cours, faire des traductions…

Les compétences relationnelles

La plupart des business, pour ne pas dire tous, impliquent un contact fréquent avec un grand nombre de personnes : fournisseurs de produits ou de services, clientèle, employé(e)s, technicien(ne)s, personnes chargées de promouvoir votre entreprise, consultant(e)s en divers domaines, contacts dans le monde politique ou financier… Plus vous entretiendrez des relations harmonieuses avec tout ce petit monde, plus votre entreprise aura le vent en poupe. Il est donc essentiel d’avoir un savoir-faire relationnel de base, c’est-à-dire une manière d’être courtoise et agréable qui vous permette d’aborder même les gens les plus difficiles. Il est encore mieux de savoir convaincre, enthousiasmer et gagner pour votre cause les personnes qui peuvent vous être utiles.

N’hésitez donc pas à lire quelques livres sur les techniques pour créer et entretenir un réseau relationnel, ou bien quelques manuels sur la vente. Vous y apprendrez le « b à ba » de la diplomatie.

L’infographie

L’art de créer et de modifier des images numériques est aujourd’hui très recherché. Nous avons déjà parlé de l’omniprésence de l’informatique dans la vie moderne ; il suffit d’ajouter que les images sont une partie essentielle de toute campagne publicitaire pour comprendre l’importance de l’infographie. Que ce soit pour montrer vos produits, pour décorer votre site web ou pour documenter votre travail, l’utilisation d’images est un grand atout et, encore une fois, si vous avez les connaissances nécessaires cela vous évitera de devoir engager quelqu’un d’autre pour faire ce travail à votre place. Et puis, encore une fois c’est une excellente niche dans laquelle ouvrir un business.

Les qualités rédactionnelles

Il existe une compétence souvent négligée aujourd’hui, mais qui n’en demeure pas moins essentielle lorsque l’on veut donner une image professionnelle. C’est la capacité à rédiger des textes qui tiennent la route, autant au niveau du fond que de la forme. L’orthographe et la grammaire, souvent délaissées sur Internet, sont cruciales non seulement pour une question d’image mais pour la simple compréhension de votre message. Savoir écrire, c’est ne pas dépendre des correcteurs de texte (qui sont loin d’être parfaits) ; c’est aussi savoir faire passer un message de manière claire et persuasive avec le minimum de mots, car vos client(e)s potentiel(le)s n’ont que peu de temps à vous consacrer.

Si la correction linguistique ne s’acquiert que par une longue pratique, vous pouvez améliorer rapidement la qualité de votre rédaction, en lisant quelques articles sur les techniques pour communiquer efficacement. Quel que soit votre champ d’activité, vous aurez forcément à rédiger des documents divers et variés : la communication écrite est un atout que vous devez maîtriser.

Ces cinq qualités sont tellement importantes qu’une personne qui dispose d’elles n’a quasiment besoin de rien d’autre pour gagner sa vie. N’hésitez donc pas à les acquérir. Bon courage !

Nerey Camille

Ps : Vous avez aimé cet article ? N’oubliez pas de cliquer sur « j’aime » !