Les business qui fonctionnent en 2014

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Les business fonctionnent en 2014On entend souvent parler de la crise ; celle qui empêche d’entreprendre et qui laisse présager un avenir sombre. Pourtant, certains secteurs ne la connaissent pas et sont même en plein essor. Ils ont quasiment tous un point commun : vouloir créer un avenir meilleur ou lutter contre les travers de la société de consommation. Découvrez dans quels domaines vous lancer en 2014 pour entreprendre avec succès ?

Le green business

La tendance forte de ces dernières années est bel et bien le développement durable. Préserver la nature, lutter contre le réchauffement climatique, consommer différemment. Autant de concepts dans l’air du temps qui donnent des idées aux entrepreneurs. En effet, le green business a la cote, et tout est bon pour allier recyclage et réduction d’énergie à entrepreneuriat. Notre mode de vie est en pleine évolution et les créateurs l’ont bien compris : c’est maintenant qu’il faut se lancer.
Aussi bien adressé aux particuliers qu’aux professionnels, le business vert à la française peut s’inspirer des pays voisins comme l’Allemagne, le Canada ou la Suisse pour voir ce qui marche ou pas. Parmi les idées en vogue, on note la commercialisation de produits dont la durée de vie est plus longue pour limiter le gaspillage, ou encore la construction durable avec les maisons en bois, les énergies alternatives et l’installation de matériaux durables. Tout ce qui est en lien avec l’environnement est donc à exploiter.

Vous souhaitez commencer un travail à domicile ? Nous avons une offre pour vous

Le low cost

Toujours dans cette optique de faire des économies, le low cost est LA tendance du moment. Les petites ou les grandes enseignes qui ont choisi de se positionner sur des prix très bas se multiplient dans tous les secteurs. Le point noir de cette tendance : la qualité parfois médiocre.
L’idée serait plutôt de cibler un petit nombre de produits ou services pour se spécialiser dans un domaine restreint. Une gamme plus ciblée permettra de conserver la qualité et de ne pas flouer le consommateur.
Parmi les idées de business low cost à retenir, l’immobilier tire son épingle du jeu, ainsi que le domaine énergétique qui vise à faire faire des économies d’énergie avec un investissement moindre.

La location

Acheter, consommer, jeter. Telles sont nos habitudes et vous en conviendrez, un tel gaspillage pourrait être évité. Certains entrepreneurs avisés l’ont bien compris et axent leur stratégie sur le consommer mieux. Vous avez par exemple besoin d’une pelleteuse pour faire des travaux ou d’un taille-haie électrique ? Pourquoi ne pas tout simplement louer votre matériel ! Nous avons en effet de plus en plus le réflexe de louer ce dont nous avons ponctuellement besoin, plutôt que de l’acheter et de le stocker inutilement. Matériel, voiture, vélos, etc., tout ou presque peut aujourd’hui se louer. Un gain de pouvoir d’achat pour les consommateurs, qui n’utilisent que ce dont ils ont besoin au moment où ils en ont besoin, et un business juteux pour les entrepreneurs.

L’échange

Dans la même lignée que la location, l’échange de biens ou de services est en pleine recrudescence. La crise est passée par là et explique le goût nouveau des Français pour le troc. Grâce à des sites Internet dédiés, tout peut désormais s’échanger. L’avantage est que l’on redonne une nouvelle vie à des objets, que l’on ne stocke pas et que l’on récupère ce qui peut nous être utile. Un business à ne pas sous-estimer, car notre façon de consommer est en train de changer.
En 2014, la grande tendance est à la lutte contre le gaspillage en tout genre. Les Français ont pris conscience de l’importance de consommer différemment pour protéger l’environnement et pour préserver leur porte-monnaie. Une façon comme une autre de faire un pied de nez à la société de consommation, et qui promet aux créateurs d’entreprise de beaux jours devant eux.

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez rapidement une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *