Auto-entrepreneur : est-il légal de diversifier ses activités ? Si oui comment ?

1 487 vues

Le régime de l’auto-entrepreneur présente bien des avantages que nous sommes nombreux à défendre. Mais, il est également soumis à quelques restrictions, voire interdictions, comme celle de créer plusieurs entreprises. Malgré cela, il reste tout de même possible pour l’entrepreneur de diversifier ses activités.

Gros plan sur les modalités à connaître et à respecter. 

Bien remplir ou compléter votre déclaration d’activité

Lorsque vous déclarez votre activité, il vous est demandé des informations précises sur les activités que vous souhaitez mettre en œuvre. Il est ainsi possible d’avoir une activité principale et une ou des activité(s) complémentaire(s).

L’activité principale est alors définie comme celle qui sera la plus rémunératrice et la complémentaire comme un petit plus.

Si vous faites le choix de vous diversifier dans un second temps, après quelques mois ou années d’exercice par exemple, il est obligatoire de le signaler au centre de règlementation des entreprises. Ce dernier mettra votre dossier à jour et vous pourrez mener votre barque en toute légalité.

Quelles catégories pour votre diversification ?

Vos idées bouillonnent et vous avez bien l’intention de les mettre à profit et de diversifier votre business. Et vous avez bien de la chance, car cela va être possible !

Il existe en effet 3 catégories qui vont vous permettre de classifier vos différentes activités :

Les activités du même type : Cela s’applique par exemple aux entrepreneurs qui font de la revente de produits et qui souhaitent vendre des articles d’une autre nature.

Vous souhaitez commencer un travail à domicile ? Nous avons une offre pour vous

Les activités de types différents : Les auto-entrepreneurs concernés sont ceux qui exercent simultanément dans la prestation de services et en profession libérale.

Les activités libérales : Elles concernent les personnes qui ont plusieurs activités libérales soumises à des régimes différents.

Si vous avez fait le choix de diversifier votre entreprise, vous devrez donc prendre garde de bien additionner le chiffre d’affaires de votre activité principale à celui de vos activités complémentaires. Attention également à ne pas dépasser le plafond de chiffre d’affaires et à bien faire vos calculs avant de vous lancer car vos prélèvements augmenteront de fait.

Et si vous ne voulez qu’une activité principale…

Pour ceux qui n’ont pas envie de se lancer dans diverses activités complémentaires, il existe également des moyens plus simples pour faire évoluer son entreprise.

Elargir votre gamme de produits ou de services : Vos produits ou services sont désormais devenus des classiques et vos clients les connaissent sur le bout des doigts. Pour vous diversifier, vous avez la possibilité de dénicher de nouveaux produits qui viendront compléter votre gamme et l’enrichir. Pour cela, nul besoin de modifier votre déclaration initiale, car il vous suffit juste de faire un bon coup de communication pour annoncer vos nouveautés.

Lancer une nouvelle marque : Vos produits / services s’adressent à une cible bien particulière et cela a porté ses fruits. Et si vous tentiez de proposer une nouvelle gamme pour une toute autre cible. Les jeunes adultes étaient vos clients privilégiés ? Pourquoi ne pas créer votre marque autour des ados ou pré-ados ?

Les idées pour varier les activités dans votre entreprise sont multiples et variées. A vous désormais de faire travailler votre imagination et de faire les choix qui s’imposent !

Emmanuelle COLLIN – Virtual Papyrus

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez rapidement une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

7 réponses
  1. Floriane dit :

    J’ajoute des précisions, le Réel vous permet de cotiser avantageusement pour le chômage et la retraite entre autres, alors que le forfait est plus adapté aux retraités souhaitant avoir une petite activité, qui eux n’ont plus la nécessité de le faire.

    Répondre
  2. Floriane dit :

    Bonjour
    Vous pouvez très bien cumuler le statut d’auto-entrepreneur comme indépendant et le paiement en cesu ce qui fait de vous un salarié.
    Mais surtout prenez bien le REEL et non le forfait car vous cotiserez moins.
    Floriane

    Répondre
  3. lilyt dit :

    Apparemment on aurait besoin de moi dans la famille pour faire des repas à domicile (payé en cesu). Du coup je peux donc garder mon activité de rédactrice en auto-entreprise à côté si j’ai bien compris ?

    Répondre
  4. Floriane dit :

    Bonjour
    Il n’y a pas de nom d’entreprise inscrit en auto-entreprise mais vos nom et prénom, car vous êtes personne physique (et non morale somme une sarl peut l’être), donc vous pouvez même changer de nom en cours de route sans aucun souci, je l’ai fait !

    Répondre
  5. toutàhome dit :

    Bonjour,
    je suis autoentrepreneur, et j’ai donné un nom à mon entreprise qui ne se retrouve pas dans ma déclaration lors de mon immatriculation, est ce légal ou non et si non quelles démarches pour rester dana la ligalité !
    Merci !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *