Faire une rapide étude de marché en 10 étapes grâce aux magazines

Étudier les différents magazines parlant du thème dans lequel vous voulez créer votre business peut vous apprendre beaucoup de choses.

Effectivement, les magasines sont une bonne source d’informations sur le potentiel du marché que vous vous apprêté à conquérir.

Quelques lieux où trouver des magazines

Bien sûr vous trouverez des magazines chez le marchand de journaux en bas de chez vous. Mais si vous cherchez une niche très particulière, il se peut que vous deviez commander votre magazine et vous le faire livrer. Pensez donc aux kiosques, les épiceries, les dépanneurs, les librairies locales, librairies en ligne, Amazon, eBay, Journaux.fr, etc.

Technique pour faire une rapide étude de marché à l’aide des magazines

1 – Pour commencer cette rapide étude de marché, rendez-vous à la librairie de votre quartier ou dans un centre commercial ou bien encore sur une librairie en ligne.

2 – Repérez les magazines qui traitent du thème dans lequel vous voulez lancer votre business à l’aide de leurs couvertures et titres.

3 – Regardez les informations concernant la publication sur la couverture et au dos.

4 – Regardez depuis combien de temps cette revue est elle publiée. Plus la revue est vieille, plus cela apporte la preuve qu’il y a un public fidèle (d’abonnés) dans cette thématique

5 – Regardez quel est son tirage. Un magazine tirè avec un grand nombre d’exemplaires montre que beaucoup de monde achète ce magazine et que donc beaucoup de monde s’intéresse au thème dans lequel vous voulez lancer votre business

6 – Existe-t-il d’autres magazines sur le même thème dans le rayon ? Plus il y a de magazines, plus cela veut dire que nous nous trouvons dans un thème où les gens sont impliqués, sont passionnés et qu’ils sont prêts à mettre de l’argent tous les mois pour apprendre de nouvelles choses liées à ce thème.

7 – Prenez le magazine qui semble le plus se vendre et étudiez les publicités. S’il y a peu de publicité, cela peut vouloir dire qu’il y a peu de concurrence dans ce secteur, mais cela peut vouloir dire aussi que la publicité n’est pas rentable, car les gens lisant ce magasine ne sont pas disposer à acheter de produits.

8 – Pour en avoir le coeur net, allez sur une page du magazine qui a plusieurs publicités. Maintenant identifiez les unes par une.

9 – Achetez les 6 derniers numéros du même magazine ( ce qui correspond aux 6 derniers mois ) et vérifiez si les mêmes publicités apparaissent dans les mêmes numéros. Si la même publicité apparait sur les 6 derniers numéros du magazine, c’est que l’affaire doit être rentable et que l’annonceur doit être bénéficiaire.

10 – Pour finir cette rapide étude de marché, appelez le magasin et demandez-leur le prix pour afficher une publicité dans leur magazine du même type que la publicité que vous avez ciblé. Demandez-leur le tarif pour 12, 6, 3 et une parution. Plus le tarif sera haut, et plus cela voudra dire que vous devrez avoir un budget élevé pour faire de la pub autour de votre produit.

Voilà, grâce à cette technique très simple, vous disposez maintenant d’informations précieuses concernant le marché dans lequel vous envisagez de vendre des produits.

Attention cependant, cette rapide étude de marché ne suffit pas à lever tous les doutes concernant votre futur business.

Je vous conseille de ne pas vous lancer trop vite à la vue de ces résultats, il reste encore beaucoup d’étapes à parcourir.

Rendez-vous donc dans la suite de ce guide « Comment démarrer un travail à domicile ? »

Raphaël

Comment trouver un nom pour son business et se faire connaitre

Comment tester son marche avec une page web ou les reseaux sociaux

Dans la création de votre activité à domicile, la création d’une page web, d’une page Facebook professionnel, voir peut être même d’une chaine YouTube, est une étape essentielle.

Cela servira dans un premier temps à tester le marché de niche que vous avez trouvé, et dans un second temps, à mettre en avant les services que vous proposez.

En quelques mots, tester votre marché veut dire que vous allez, avant même de commencer à penser ou à fabriquer un produit, vous assurer qu’il y a bien une demande dans la thématique que vous avez choisie avec des personnes qui sont prêtes à dépenser leur argent et à acheter des produits.

De nombreuses possibilités s’offrent à vous.

Voilà les choses à faire si vous voulez passer avec succès cette étape de la création de votre entreprise à domicile.

Pour votre futur page web ou site internet, vous allez devoir trouver le nom de domaine idéal, vous allez devoir choisir un hébergement, vous allez devoir choisir si vous faites un blog ou une simple page de vente.

De même pour votre page Facebook ou votre chaine YouTube, vous allez devoir leur trouver un nom, de préférence le même que le nom de votre business.

Vous allez également devoir vous poser des questions sur la manière dont vous allez créer du contenu pour ces trois plateformes.

Savez-vous réaliser une page de vente efficace ? Si ce n’est pas le cas, vous allez devoir commencer à apprendre comment faire à l’aide de livres ou de formations en ligne. Je vous rassure, ce n’est pas sorcier.

Mais pour commencer, ce chapitre devrait vous suffire. Je vais vous donner la marche à suivre pour réaliser votre site internet, votre page Facebook et votre chaine YouTube comme le ferait un expert, et ce sans difficultés majeures.

Trouver un nom à votre business

Le nom que vous allez choisir devra se retrouver sur votre page internet, dans son url, sur votre page Facebook et votre chaine YouTube.

Voilà 3 méthodes qui vous permettront de trouver votre nom sans trop de difficultés.

– Utilisez votre prénom ou votre nom, servez-vous de votre personnalité, de ce que vous êtes. Vendez-vous avant de vendre vos produits.

Les gens aujourd’hui ne veulent plus de marques, ils veulent de la proximité, ils veulent avoir confiance en la personne qui est en face d’eux.

En vous servant de votre vrai prénom ou nom, vous allez baser votre rapport avec votre clientèle sur la confiance. En leur donnant votre nom, vous faites le premier pas vers une relation honnête avec vos futurs clients. Votre personnalité est unique, c’est l’occasion d’en tirer profit pour se démarquer des autres dès le début .

– Choisir un nom qui contient un mot-clé lié à votre future activité. Si votre activité à domicile est Assistant virtuel alors vous pouvez essayer de placer le mot « assistant virtuel» quelque part dans votre nom de business.

Il faudra cependant vérifier que ce nom est disponible en tant que nom de domaine pour votre futur site internet (ex. assistantvirtuelparis.com ou monassistantvirtuel.com).

Trouvez le juste milieu entre un nom facile à retenir et un nom contenant un mot-clé de votre activité.

En effet, Leboncoin ne serait surement pas Leboncoin si il s’était appelé « site-pour-vendre.com », d’un autre côté le fait d’avoir un bon mot-clé dans votre nom et donc votre nom de domaine simplifiera un petit peu votre travail de référencement.

– Choisir un nom facile à retenir, histoire de créer une communauté. Vous pouvez même inventer un mot qui n’existe pas et qui sonne bien. Que veut dire Twitter ou Google ? Pas grand-chose et pourtant ces sites ont du succès.

Créez votre site internet, votre page Facebook et votre page YouTube

Construire votre propre site peut être extrêmement gratifiant et vous faire réaliser de réelles économies. Cependant, réaliser vous-même votre page Page Facebook professionnel ou votre chaine YouTube sera peut être plus facile dans un premier temps.

Pour dire vrai, les sites web les mieux conçus ne sont pas forcément les plus beaux à consulter, ce ne sont non plus les plus difficiles techniquement à réaliser.

Il faut donc que votre site soit simple, propre et rentable. Il en va de même pour votre Page Facebook ou votre chaine YouTube.

Ne perdez pas votre temps avec des concepts graphiques trop évolués ou encore des fonctions tape-à-l’oeil susceptibles de détourner le visiteur de votre produit.

Vous ne devez perdre aucune vente potentielle.

Vous pouvez être tenté d’avoir un site web très évolué dès le début, mais honnêtement, c’est une erreur de débutant à éviter à tout prix.

WordPress est la solution la plus utilisée aujourd’hui pour créer un site facilement. Vous n’aurez juste qu’à acheter un nom de domaine, ainsi qu’un hébergement, et de charger le logiciel WordPress sur votre hébergement. La plupart des hébergements aujourd’hui proposent d’installer wordpress en 1 clic.

Avec WordPress, vous trouverez gratuitement le modèle de page qui vous plait et le tour est joué. Et pour 50 euros maximum, votre site ressemblera à une fusée.

WordPress, c’est la solution qui permet le plus de souplesse pour la création de votre site professionnel si vous n’avez aucune base.

Pour vous faciliter les choses, je vous offre un tutoriel complet que j’ai fait moi même. Il vous permettra de réaliser votre site internet entièrement avec WordPress. https://www.youtube.com/playlist?list=PLeE6P-65vYUkVJaFe9aoIVekkNhA-uvWg

Pour créer votre page Facebook ou votre Chaine YouTube, c’est facile. Tout est expliqué sur les plateformes respectives. Vous devez simplement remplir certaines cases, ajouter des photos et le tour et jouer.

Le plus important à garder à l’esprit est d’avoir un site web ou une page Facebook propre et simple.

Vous devez transmettre votre message à vos visiteurs sans les distraire de l’essentiel, votre objectif est d’aboutir à des ventes ou de créer une audience fidèle et impliquée représentant de futurs prospects et clients.

Si votre site ou votre page Facebook (ou YouTube) propose trop de distractions, il sera difficile d’y comprendre quelque chose, voire même de naviguer.

Les clients n’y resteront pas très longtemps et vos ventes ne décolleront pas.

Poster du contenu de qualité tout les jours, du contenu qui apporte des réponses dans la thématique où vous évoluez. Postez des articles, des vidéos, montrez des exemples de ce qui fonctionne pour vous.

Tout ce contenu publié a pour objectif d’appuyer l’argumentation de vos futures ventes.

Plus vous aurez de visiteurs et d’inscrits ( mailing-list ou abonnement) sur votre site ou vos pages Facebook ou YouTube, plus vous aurez la preuve qu’il existe bien un public dans le marché de niche que vous avez choisi.

Raphaël

Réaliser une étude de marché grâce au site Amazon

La première étape pour lancer votre affaire est de trouver une niche rentable. Mais comment la déceler ? Aussi ennuyeuse soit-elle, c’est l’étape la plus importante pour mener à bien votre projet.Si vous ne réalisez pas ceci, vous risquez de vous aventurer dans une activité qui n’est pas rentable. Vous ne pouvez pas simplement deviner si une niche sera rentable ou non, et foncer. Donnez-vous les meilleures chances de réussir en effectuant cette étude de marché. Si cette tâche vous semble difficile,  elle ne prend pas longtemps. Et l’avantage ? Elle sera payante à long terme !

Nous allons étudier quelques sources pour vous trouver des idées de niches. Commençons par Amazon.fr, le célèbre site de vente en ligne de livre, cd, dvd, etc.

Utiliser Amazon pour « dénicher » une niche de marché

Amazon est un excellent outil pour repérer votre première niche.

En tapant http://www.amazon.fr vous obtiendrez une liste de rubriques sur la gauche de la page en cliquant sur « Toutes nos boutiques ».

Amazon n’a pas choisi ces groupes spécifiques de produits sans raison. C’est grâce à ces rubriques qu’Amazon est devenu l’un des plus gros vendeurs dans ce secteur.

C’est un bon départ, car Amazon a déjà fait une partie des recherches pour vous !

En somme, il vous suffit de sélectionner une boutique aléatoire ou une pour laquelle vous vous sentez un intérêt particulier.

Cliquez sur « Parcourir toutes les boutiques » puis « Toutes les boutiques »

Pour cet exemple, utilisons « Livres & Audible » comme boutique (bien que vous puissiez choisir n’importe laquelle).

Ensuite, cliquez sur « Tous les livres » qui se situe dans la section « Livres & Audible ».

En descendant un peu dans la page, vous obtenez dans la colonne de gauche la liste des catégories liées à ce thème. Votre liste ressemblera à quelque chose comme ceci :

Livres

Actu, Politique et Société (388 695)
Adolescents (170 558)
Art, Musique et Cinéma (574 639)
Bandes dessinées (128 077)
Beaux livres (30 634)
Calendriers et Agendas (106 829)
Cuisine et Vins (75 303)
Dictionnaires, langues et encyclopédies (150 332)
Droit (145 546)
Entreprise et Bourse (495 676)
Érotisme (20 164)
Esotérisme et Paranormal (61 356)
Études supérieures (499 314)
Famille, Santé et Bien-être (246 138)
Fantasy et Terreur (77 344)
Histoire (876 406)
Humour (17 927)
Informatique et Internet (124 096)
Livres pour enfants (227 827)
Loisirs créatifs, décoration et bricolage (146 150)
Manga (42 207)
Nature et animaux (79 429)
Religions et Spiritualités (235 079)
Romance et littérature sentimentale (44 792)
Romans et littérature (578 729)
Romans policiers et polars (103 934)
Science-Fiction (12 934)
Sciences humaines (698 674)
Sciences, Techniques et Médecine (698 360)
Scolaire et Parascolaire (113 164)
Sports et passions (216 091)
Tourisme et Voyages (345 692)

Prenons maintenant le mot-clé « Famille, Santé et Bien-être ». Je prends ce mot-clé, mais vous pouvez prendre celui qui vous voulez.

Ce mot-clé est de nouveau décomposé en plusieurs sous catégories.

Je clique sur « développement personnel »

« Développement personnel » est de nouveau décomposé en plusieurs catégories, ces catégories représentent des niches de plus plus en plus précises.

Quand vous aurez compris cet exemple, vous pourrez, alors, exploiter ces différentes niches de marché et vous éditer une liste de nouvelles niches et sous-niches.

Maintenant, essayez regardez les produits qui sont populaires dans chacune de ses catégories.

Par exemple :

– Le livre, « Tout le monde mérite d’être riche » semble très populaire dans la catégorie bonheur

– Le livre, « Eduquer sans punitions ni récompenses » semble populaire dans la catégorie communication, mais cette catégorie ne semble pas très populaire en elle même

– Le livre, « Imparfaits, libres et heureux: Pratiques de l’estime de soi » semble très populaires dans la catégorie confiance en soi et cette catégorie semble très populaire en elle même

– Le livre, « Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même » semble aussi être très populaire dans la catégorie Dépression, angoisse et stress et cette catégorie semble elle aussi très populaire

Etc

À la suite de cette étude, je vais donc retenir un certain nombre de mots clé correspondant à ce que je pense être les thèmes les plus populaires. Cela veut dire qu’il y a un marché autour de ces thèmes.

Voilà la liste des mots-clés que je retiens:

– Être riche
– Bonheur
– Estime de soi
– Confiance en soi
– Être soi-même
– Dépression, angoisse et stress

Une fois que vous avez une liste correcte de mots-clés relatifs à différentes niches, vous allez utiliser un logiciel libre analyseur de mots-clés pour savoir comment se situe la concurrence dans chaque niche ou sous-niche.

Ce logiciel, c’est Google Adwords

Analyser la concurence et le potentiel marché d’un marché de niche avec Google adwords

En vous rendant sur ce lien, vous pourrez visualiser la pertinence de vos mots-clés gratuitement :

Google Keyword Planner (vous devez avoir un compte gmail pour accéder à toutes les fonctionnalités).

Cliquez maintenant sur  » Rechercher de nouveaux mots-clés et obtenir des données sur le volume de recherche »

Essayons par exemple le mot-clé « Estime de soi ».

Comme vous pouvez le constater, le terme « Estime de soi » a été recherché plus de 6 600 fois au cours du mois écoulé ! Cela vous permet d’analyser plus en profondeur votre niche et donc de quantifier la concurrence de chaque mot-clé dans ce domaine.

Mais les idées de mots-clés que Google nous affiche montrent que « confiance en soi » est un thème encore plus intéressant avec 9900 recherches par mois. C’est drôle, ce mot-clé apparaissez déjà dans notre présélection.

Répéter cette action avec l’ensemble des mots-clés que vous avez trouvé.

– Être riche – recherches 6 600 fois / mois – concurrence faible
– Comment devenir riche – recherches 9 900 fois / mois – concurrence moyenne
– Affiliation – recherches 6 600 fois / mois – concurrence faible
– Bonheur – recherches 18 100 fois / mois – concurrence faible
– Estime de soi – recherches 6 600 fois / mois – concurrence faible
– Confiance en soi – recherches 9 900 fois / mois – concurrente faible
– Comment avoir confiance en soi – recherches 4 400 fois / mois – concurrence faible
– Être soi-même – recherches 260 / mois – concurrence faible
– Dépression – recherches 8100 / mois – concurrente faible
– Depression (sans accent) – recherches 33100 / mois – concurrence faible
– Depression symptomes – recherches 8100 / mois – concurrence faible
– Anxiété – recherches 9900 / mois – concurrente faible
– Angoisse – recherches 9900 / mois – concurrente moyenne
– Crise d’angoisse – recherches 22 200 / mois – concurrente faible
– Stress – recherches 12 100 fois / mois – concurrence faible

A la vue de cette étude qui peut vous servir pour lancer un business dans le développement personnel, il apparait que les thèmes : Dépression (sans accent) et Crise d’angoisse sont ceux où il y a le plus de potentiel de toucher une grande audience facilement.

Voir la méthode en vidéo

Maintenant, à vous de trouver un produit dans l’un de ces thème qui répond à la problématique du public qui s’y intéresse. Je vous l’assure, il y en a plein.

Pour ma part, je choisis généralement mes niches dans les tranches de mots-clés obtenant entre 2000 et 70000 recherches par mois.

Ce n’est pas une règle générale, seulement un choix personnel. Vous pouvez, malgré tout, avoir du succès et gagner de l’argent avec des niches ayant moins de recherches ou beaucoup plus. La décision vous appartient.

Raphaël

Trouver son idée de business dans un marché de niche grâce à ses passions

Si vous arrivez sur cette page et que vous n’avez pas lu notre article “Trouver son idée de travail à domicile grâce aux marchés de niche”, je vous invite à aller le lire maintenant.

Donc, vous êtes en train de chercher une idée de travail à domicile et je vous ai dit que pour trouver un business, un produit ou un service qui se vend, qui va vous rapporter de l’argent et qui va vous épanouir dans votre travail vous devez trouver un marché restreint dans une thématique dans laquelle des gens dépensent déjà de l’argent régulièrement et sont passionnés. Ce marché, nous l’appelons “marche de niche”

Alors, comment trouver cette idée de business ?

Il existe plein de technique pour y arriver et aujourd’hui je vais parler de celle qui consiste à trouver une idée de business dans un marché de niche à l’aide de ses passions.

Cette technique offre un certain nombre d’avantages.

1 – Vous évoluerez dans une thématique qui vous passionne vous même et il sera donc moins difficile pour vous de travailler sur ce sujet

2 – En tant que passionné, vous serez plus honnête dans votre démarche et donc vous réussirez à fidéliser plus facilement votre clientèle.

3 – Vous êtes déjà un peu expert dans votre domaine

La technique pour trouver une idée de business dans un marché de niche grâce à ses passions, elle est toute simple et je vous la montre maintenant

1 – Prenez un papier et commencez à noter toutes les choses qui vous passionnent ou qui vous ont passionné.

Par exemple je mettrais en ce qui me concerne: le développement personnel, les techniques pour réussir dans la vie, la psychologie, la musique électronique, le football, l’Espagne, la pêche en mer…

2 – Maintenant, essayez de trouver le côté très précis qui vous pousse à être passionné par chaque passion que vous avez écrit.

De mon côté, je vais dire que c’est la connaissance de soi, de ses peurs qui m’attirent le plus dans le développement personnel. L’optimisation du travail pour être très efficace en un temps record me passionne, les techniques pour créer de nouveaux projets me passionnent aussi. Dans la psychologie, je suis très intéressé par l’analyse des rêves et l’analyse des comportements répétitifs. Dans la musique électronique, j’aime la techno, et un seul type de techno. Dans le football, je supporte une équipe, mais je ne dirais pas son nom ici 😉 L’Espagne je l’aime dans son ensemble tout comme la pêche en mer …

Nous venons donc de trouver des spécificités à nos passions, nous sommes donc de plus en plus précis, nous nous rapprochons de notre marche de niche.

3 – Maintenant, triez toutes ces spécificités en fonction de celles où vous jugez s’il existe ou non un public qui achète régulièrement des choses dans ce domaine.

Je reprends mon cas personnel en exemple.

La connaissance de soi, de ses peurs. Je pense que des gens achètent des bouquins, mais pas beaucoup -> J’élimine cette thématique.
L’optimisation du travail pour être très efficace en un temps record. Oui, beaucoup de personnes sont intéressées par cela et sont prêt à investir dans cette thématique -> je garde.
Les techniques pour créer de nouveaux projets. De même, beaucoup de personnes veulent se lancer dans des projets perso et ont besoin d’aide pour y arriver. Pour cela ils sont prêts à s’investir et investir de l’argent. -> Je garde.
L’analyse des rêves et l’analyse des comportements répétitifs. Les gens payent pour cela en achetant des livres ou en allant consulter, mais je ne suis pas assez calé dans cette thématique -> J’élimine
La techno. À part être DJ et réussir, je ne vois pas quoi vendre. -> j’élimine
Le club de football que je supporte. -> il y a déjà beaucoup de concurrence autour de ce club, le thème est trop généraliste. -> J’élimine
L’Espagne et la pêche en pleine mer, c’est idem, trop généraliste -> j’élimine

4 – Maintenant faites les comptes, normalement vous vous retrouvez avec très peu de thèmes.

Moi il m’en reste 2. L’optimisation du travail pour être très efficace en un temps record et les techniques pour créer de nouveau projets.

5 – Vous n’avez plus qu’à faire un choix en fonction de ce qu’il vous reste.

Vous pouvez décider de choisir soit par préférence, en vous projetant dans le futur et en vous voyant travailler sur cette thématique pendant longtemps.

Vous pouvez également choisir la niche parmi ce qu’il vous reste en les testant tour à tour. Mais ça, c’est une autre étape et je vous l’expliquerai plus tard.

Voilà, si vous avez bien respecté toutes les étapes ci-dessus, normalement vous avez une ou plusieurs idées de produits ou services que vous pourrez vendre facilement. Si vous avez des doutes ou que le résultat ne vous satisfait pas, ne vous inquiétez pas, faites une pause et reprenez cette méthode demain ou dans les jours qui viennent.

Dans tous les cas, même si vous venez de trouver une idée de produit à vendre, surtout ne lancer rien maintenant, il y a encore quelques étapes à respecter pour vous assurer que votre business fonctionnera bien. Et ces étapes, nous les verrons très prochainement dans cette méthode “ Comment démarrer un travail à domicile indépendant.

Raphaël

Trouver son idée de travail à domicile grâce aux marchés de niche

Trouver son idee de travail a domicile grace aux marches de niche

 

Je vais vous donner une astuce pour trouver une ou des idées de travail à domicile avec des produits ou services qui vont donner envie aux gens de les acheter. Cette astuce, tous les entrepreneurs, les web-autoentrepreneur et travailleurs à domicile que je connais s’en servent, et cette astuce leur permet de vendre beaucoup de produits ou de service. Elle leur permet aussi de communiquer facilement sur leur produit et service, et de fidéliser facilement leurs clients.

Sur ce site, nous vous proposons beaucoup d’idées de travail à domicile, toutes ces idées sont bonnes et elles sont là pour vous inspirer. Mais la méthode qui va suivre, et ce n’est que le commencement car il va y avoir beaucoup de chapitres qui vont suivre, cette méthode elle va vous servir à trouver une ou des idées de travail à domicile rentable qui vous permettrons de gagner beaucoup d’argent.

Si vous suivez bien cette méthode, vous réussirez votre travail à domicile, vous gagnerez de l’argent, vous serez heureux dans votre travail et les soucis liés à la recherche d’emploi seront derrière vous. Vous ne dépendrez plus de rien.

Que vous vouliez monter votre business en partant de zéro ou bien que vous soyez travailleur à domicile depuis un moment, ce n’est pas grave, car cette méthode est pour tout le monde.

Le choix de la thématique dans laquelle vous allez créer votre travail à domicile est très important.

Oui le choix de votre thématique est important, l’idée de travail à domicile que vous devez trouver doit pouvoir vous faire vendre votre produit ou service facilement dans un domaine où il n’y a pas nécessairement un marché énorme.

Si vous évoluez dans un secteur d’activité où le marché est restreint, vous avez plus de chance d’avoir des résultats supérieurs à beaucoup de personnes qui travaillent dans un secteur ou le marché est énorme, où le marché est grand public.

Le problème avec les marchés grand public, c’est qu’ il y a de la concurrence, et en plus la clientèle n’est pas fidèle, elle peut facilement aller voir ailleurs. Vous avez également affaire à une clientèle qui ne s’investit pas, qui n’est pas passionnée.

Dans un marché plus restreint, c’est à dire un marché de niche, les gens sont des passionnés, ils cherchent des informations tous les jours sur la thématique du marché de niche. Il est donc plus facile de communiquer sur votre produit ou vos services.

Pour trouver une bonne idée de travail à domicile qui vous fera gagner de l’argent, vous devez trouver une thématique dans laquelle des gens dépensent déjà de l’argent régulièrement.  Vous devez avoir une clientèle qui s’investit dans la thématique de votre produit. ( Ex : Un passionné de guitare jazz s’investit beaucoup dans son activité en achetant du matériel, des guitares, des livres, des places de concerts, des disques … )

Si vous avez des idées de travail à domicile que vous voulez faire, il faut bien regarder combien d’argent dépensent par an les gens présents dans cette thématique.

Plus les gens qui font partie de la thématique où vous vendez votre produit ou service sont spécialisés et plus vous pourrez leur vendre votre produit à un prix élevé. Cependant vous vendrez à moins de personnes, mais cela représente un certain nombre d’avantages.

Le plus dur quand vous montez un business en partant de zéro , c’est de se développer une clientèle. Il est plus facile de faire plus de vente avec sa clientèle existante que d’avoir de nouveaux clients. Il est donc important d’avoir une clientèle fidèle qui s’investit.

La taille de votre marché n’est pas le plus importante, le plus important c’est le nombre de ventes que vous ferez. Si vous êtes dans une petite thématique et que vous êtes le seul à proposer un produit ou un service qui répond à la demande de cette thématique, vous vendrez.

L’idée c’est d’être le meilleur dans un domaine restreint plutôt que d’être moyen dans un domaine large.

Raphaël

Vidéo :  Trouver son idée de travail à domicile grâce aux marchés de niche

La vente de produits locaux : un business d’avenir ?

Vente de produits locaux, un business d'avenir ?Malbouffe, crises alimentaires à répétition, produits sans saveur, les Français ont plus que jamais envie de bien manger et de consommer différemment. Partant de ce constat, certains entrepreneurs ont fait de la vente de produits locaux un business. Mais, est-ce pour autant un secteur d’avenir ?

Une cible élargie mais peu satisfaite par l’offre

Les produits locaux ont été largement plébiscités ces dernières années et attirent aujourd’hui les urbains comme les ruraux. Lire la suite

Peut-on vivre de son blog ?

Depuis le début des années 2000, le blogging n’a cessé de se développer et beaucoup en ont fait un métier à part entière. Mais, face à la concurrence de plus en plus accrue sur la Toile, il est de plus en plus difficile de gagner de l’argent avec un blog. Pourtant, certains avouent sans concession parvenir à gagner près de 3000€ avec un blog. Y-a-t-il une recette miracle pour parvenir à tirer de tels revenus d’un blog ? Voici donc quelques astuces pour vous aider à vivre de votre blog… 

Il y a blog et … blog

Certains doivent se demander ce que peut bien signifier ce titre. Pourtant, il a tout simplement pour but de mettre en avant qu’il faut bien faire la différence entre la personne qui veut faire un blog pour « s’amuser » et celui qui cherche véritablement à créer un blog pour gagner de l’argent. En effet, peu de blogs peuvent être rentables alors définissez bien à l’avance si vous souhaitez créer un blog sans but lucratif, afin d’avoir des revenus complémentaires ou bien même pour tenter d’en vivre.

Si vous comptez vivre de votre blog, privilégiez un thème de blog qui se retrouve sur un marché plutôt porteur. Et oui, la réussite d’un blog est souvent lié à la qualité de la thématique que vous avez choisi. On considère qu’un marché porteur est un secteur plutôt en hausse (attention, aux marchés tendance qui ne vous laissera que quelques mois pour gagner de l’argent), sur lequel des opportunités existent mais également un marché où les clients sont plutôt dépensiers. Evitez donc des thèmes trop génériques tels la politique ou l’écologie ou bien des secteurs dans lesquels la concurrence est très forte.

Quelques connaissances informatiques et une belle plume et c’est parti

Vivre de son blog nécessite quand même un large investissement en temps. Aussi, ne pensez pas que vivre d’un blog soit une solution de facilité pour bien gagner votre vie. En effet, derrière la gestion d’un blog à succès, on trouve de très nombreuses tâches à effectuer et toutes ne sont pas des plus drôles, loin de là même.

Pour commencer, vous devrez savoir rédiger du contenu car ce qui va faire venir des visiteurs faire votre blog, c’est la qualité des articles qui y sont rédigés. Aussi, une belle plume est vivement conseillée. Mais, l’originalité de votre blog peut également tenir à la variété du contenu : articles, images, photomontages, vidéo, … Dans ce cas-là, il faudra que vous appreniez à être polyvalent.

Enfin, impossible d’être l’auteur d’un blog à succès si vous n’êtes pas capable de bien référencer votre blog dans Google. En effet, c’est l’un des éléments fondamental qui fera que votre blog sera très rentable ou non d’où l’importance de posséder de bonnes connaissances en informatique ou bien un ami ou un prestataire spécialiste dans le domaine. D’ailleurs, n’hésitez pas à investir dans le référencement car il s’agit à coup sûr d’une des conditions nécessaires à ce que votre blog vous permette de gagner 3000€ ou plus par mois.

La monétisation du blog

Même si vous avez réussi à attirer un nombre inespéré d’internautes vers votre blog, celui-ci ne vous rapportera rien si vous n’avez pas pensé auparavant à le monétiser. Concrètement, cela signifie que vous allez placer sur votre blog des publicités qui vont vous rapporter de l’argent.

Que vous optiez pour des campagnes Adwords, des offres CPA (Cost Per Action), des programmes d’affiliation ou bien même de la vente directe de vos propres produits, vous devriez découvrir bien vite à quel point un blog peut être rentable. Encore, faut-il choisir la bonne stratégie webmarketing.

Vivre d’un blog, c’est donc possible

Comme nous venons de le démontrer, vivre d’un blog est tout à fait possible à condition de suivre les quelques règles que nous venons d’énumérer. Par contre, sachez qu’un blog est un véritable investissement et qu’au début, vos revenus seront des plus réduits.

Néanmoins, si vous conduisez votre blog tel un projet marketing, vous verrez qu’il peut regorger d’opportunités à saisir et que remporter 3000€ voire plus par mois avec un seul et même blog est totalement possible. D’ailleurs, dernier conseil, ne regardez pas trop votre temps si vous souhaitez réussir : ceux qui vivent bien du blogging sont souvent ceux qui ne comptent pas leurs heures.

Enfin, parce qu’un seul blog ne vous permettra peut-être que d’obtenir 300€ de revenus complémentaires, sachez également que la gestion de plusieurs blogs peut également vous rendre riche ou tout du moins vous assurer un revenu confortable.

Jérôme DAJOUX
Si vous cherchez un rédacteur, merci de me contacter à l’adresse : jdajoux@gide2com.fr

Et si un marché de niche est saturé ?

Sur internet il existe plein d’informations sur la façon de démarrer un business, le conseil le plus fréquent est de se placer sur un marché très ciblé, et même parfois de trouver la niche dans la niche.

Busy Subterranean Passage

 

Si vous créez un business sur un marché très étroit (une niche) et que vous y placez des produits, des services et des informations, alors les clients viendront à vous tout naturellement et vous pourrez être reconnu comme expert dans ce domaine.

Votre site étant très spécialisé, à chaque fois qu’un internaute recherchera des infos sur ce sujet dans les moteurs de recherche, il tombera sur votre site. Et en identifiant bien votre sujet et les mots clés associés, vous pourrez tirer avantage des régies de pub qui facturent au clic. Avantages que d’autres auront ratés.

Au commencement de votre recherche d’infos sur votre niche, vous constaterez probablement que votre sujet est déjà exploité par nombre de concurrents bien installés. La question se pose alors, de savoir s’il faut poursuivre ou non sur ce marché.

Comment être sûr de ne pas perdre son temps, en investissant sur un marché saturé ?

Lorsque des clients me posent cette question, ma réponse est que si on arrive à se démarquer suffisamment, il n’y a plus de concurrents !

Entrer sur un marché où bon nombre de vendeurs existent déjà peut-être une bonne chose. Cela signifie qu’une réelle demande pour cette catégorie de produits existe.

Encore une fois, le défi est de trouver, au sein d’un marché déjà très occupé, un besoin particulier, auquel aucune réponse n’a encore été apportée. Et il faudra y répondre !

Comment s’y prendre ?

Commencez par faire des recherches. Une recherche par mots clés est ce qu’il y a de plus facile. Personnellement (comme le font aussi mes clients), je procède ainsi :
1- Brainstorming pour trouver tous les termes sur une niche que j’aurais commencé à entrevoir.
2- Puis j’utilise un outil de recherche de mots clés pour trouver des termes qui peuvent s’y relier.

Une fois obtenue une bonne compilation de termes relatifs à votre sujet, faites deux choses :

1- Identifiez un sous segment et recherchez les termes qui vous permettront de préciser plus tard votre démarche marketing au niveau des moteurs de recherche.

2- Le meilleur logiciel que j’ai trouvé pour aider à se lancer dans la compétition est le AdWords : Générateur de mots clés (https://adwords.google.fr/select/KeywordToolExternal ) . A l’aide d’un simple mot ou d’une phrase, le logiciel interroge la base de données du moteur de recherche et trouve tous les termes que les internautes ont cherchés au cours du mois écoulé.

Cela vous donne un bon aperçu sur plusieurs points :
– Combien de recherche ont été faites le mois dernier pour tous ces termes,
– Combien de pages web ciblent chacun de ces termes,
– Le rapport entre le nombre de recherche sur un terme et le nombre de pages trouvées,
– Combien de campagnes de pay-per-click existent dans Overture pour un terme,
– Combien de campagnes de pay-per-click existent dans Google AdWords pour un terme,

Ce sont des informations utiles! Si vous voyez que beaucoup de recherches portent sur un terme mais qu’il n’y pas beaucoup de vendeurs dans ce secteur, cela peut être une bonne piste pour vous.

Il se peut aussi que ce ne soit pas un bon marché. Le faible nombre de vendeurs peut s’expliquer aussi par le fait que personne ne souhaite dépenser d’argent dans ce domaine.

Bref, Adwords générateur de mot clé est un bon point de départ.

Voilà donc comment commencer vos recherches sur votre marché. Soyez attentifs à vos recherches sur mots clés et prenez bien le temps d’inspecter le marché avant de construire votre site ou de présenter des produits.

Croire en sa niche de marché

La niche est saturée quand le retour sur investissement y est insuffisant. Mais cette notion de ROI est relative. A vous de juger ce qui vous convient.

Il faut voir ce que vous pourriez obtenir en investissant vos ressources sur autre chose.

Comme pour le marketing Internet, il y a des gens qui font des bénéfices à 6 ou 7 chiffres grâce à des niches tout a fait obscures.

Un dernier conseil sur les niches saturées : Beaucoup de gens sont excitées à l’idée de vendre certains produits, jusqu’au jour où ils commencent leurs recherches. Lorsqu’ils s’aperçoivent que la compétition fait rage, ils renoncent à leur projet, se tournent vers une autre niche et le processus recommence. Si après recherches sur 20 niches, ils concluent que la compétition est toujours trop rude, il faut vraiment qu’ils remettent en cause leur approche.

Faites des recherches approfondies, mais ne laissez pas un peu de compétition vous empêcher de rentrer sur un marché.

S’il n’y a pas de compétition sur un marché, c’est que d’autres s’y sont déjà penchés et ont conclu que c’était une perte de temps. Parfois, il est bon de suivre les autres…

A vous de faire votre place dans cette foule.

20 conseils pour une rédaction efficace d’enquêtes

La rédaction d’une enquête est-elle facile ? En vérité, écrire une enquête est facile, mais écrire une enquête efficace est difficile.

L’usage de ces techniques vous aidera à : vous familiariser avec votre activité, la fabrication de votre produit et à augmenter votre potentiel de clientèle. Rappelez-vous que votre mot d’ordre doit toujours être : ce que veulent les gens. Le produit ou le service créé doit répondre à cette demande. C’est en procédant ainsi que vous gagnerez de l’argent.

Voici 20 conseils pour vous aider à faire les choses correctement :

1. Quel est le but de l’enquête ?

Des enquêtes sont effectuées pour de nombreuses raisons. De par la formulation des questions et la structuration des réponses, elles peuvent être utilisées de différentes manières. Lors de la réalisation d’une enquête ne perdez pas de vue son objectif.

2. Le titre de l’enquête

Le titre de l’enquête est un bonne occasion pour résumer sont objectif et attirer l’attention des visiteurs invités à y participer. Ils sont sur le point d’investir un peu de leur temps en participant, le titre est donc un moyen de leur faire savoir que ça en vaut la peine.

3. Ne faites pas une enquête trop longue

Chaque question posée doit être judicieuse. Concentrez-vous sur « c’est bon de savoir » les questions et minimisez « c’est beau de savoir » les informations.

4. Utilisez un langage simple et français,

évitez tout jargon et acronymes, faites des questions cohérentes et évitez celles qui pourraient générer des réponses ambigües
Des précautions doivent être prises dans le libellé d’une question. Si elle n’est pas claire, il y a des chances pour que les participants l’interprètent mal ce qui faussera l’analyse des données recueillies.

5. Evitez les questions longues

Essayez d’utiliser des phrases courtes dans la mesure du possible. Lorsque les questions sont trop longues, elles ont tendance à décourager les participants et à les pousser à abandonner l’enquête.

6. Posez une question à la fois

Évitez d’embarrasser les personnes interrogées par des questions du style « Aimez-vous le football et le tennis ? »

7. Évitez d’influencer la réponse

Il est important de ne pas influencer la réponse par le vocabulaire utilisé dans la question. « Les commerçants irresponsables, qui vendent du tabac aux enfants devraient-ils faire l’objet de poursuites pénales ? » Les réponses à ce genre de question ne présenteront aucun intérêt pour vous.

8. Veillez à ce que vos participants puissent trouver la réponse qui leur convient parmi celles proposées.

Il est important de permettre au visiteur de pouvoir choisir sa réponse en adéquation avec ses opinions sinon, insatisfait, il sera enclin à quitter le sondage sans le terminer. En dernier recours, vous pouvez étudier la nécessité d’inclure au sondage des échappatoires tels que : « je ne sais pas », « ne peut dire » ou autres réponses similaires.

9. Dès la création de votre enquête, envisagez de quelle manière vous analyserez les données recueillies

Les réponses libres ou ouvertes donnent des informations difficiles à analyser. Privilégiez des regroupements de réponses. Par exemple : « Combien de temps avez-vous travaillé ? « moins de 1 an », « entre 1 et 3ans » et « plus de 3 ans ».

10. Veillez au flux du questionnaire

Groupez les questions en catégories claires ce qui facilite la tâche des participants pour répondre.

11. Ciblez vos participants

Dans certains cas, vous voulez cibler un groupe spécifique, dans d’autres une section transversale. Si vous ne pouvez contrôler facilement les personnes interrogées, insérez des questions qui vous permettront de filtrer les répondants ne correspondant pas au profil ciblé.

12. Autorisez les participants à faire des commentaires

Prévoyez une zone où vos participants pourront formuler des observations complémentaires. C’est un bon moyen pour accroître leur niveau de satisfaction et pour recueillir, aussi, leurs réactions sur des questions spécifiques ou sur l’enquête dans son ensemble. Rappelez-vous, cependant, dans le cas d’une collecte d’un grand nombre d’échantillons, qu’il est difficile d’analyser les textes libres et réponses ouvertes.

13. Si l’enquête doit être confidentielle, assurez-vous de pouvoir respecter cette promesse

Si vous avez assuré aux participants que l’enquête serait confidentielle, assurez-vous que les données individuelles ne seront pas partagées avec qui que ce soit, et que l’information ne sera pas utilisée à d’autres fins. La confidentialité doit être maintenue à tout moment et toutes les informations recueillies lors de l’enquête doivent être détruites une fois celle-ci et l’analyse terminées.

14. Evaluez l’intérêt de préserver ou non l’anonymat des participants

Si vous optez pour l’anonymat, sachez qu’il vous sera impossible d’assurer un suivi ou une comparaison « avant » « après » enquête. Néanmoins, dans certains cas, permettre l’anonymat, c’est donner la possibilité aux gens de répondre plus librement

15. Étudiez attentivement le meilleur format de réponse possible

Il est bon de conserver une certaine cohérence dans le format de réponses choisi. Gardez à l’esprit que, lors de l’analyse des données, des boutons radios sont plus faciles à manipuler que des cases à cocher qui offrent au participant des choix de réponses multiples. N’utilisez pas de cases à cocher si vous pouvez privilégier les boutons radios.

16. Donnez aux participants une idée du temps nécessaire pour l’enquête

Ils risquent d’abandonner s’ils constatent que l’enquête est interminable. Il est bon de leur fournir une indication sur le temps nécessaire pour répondre à la totalité des questions. Ainsi, ils ont la possibilité de choisir un moment plus opportun pour eux pour remplir le questionnaire.

17. Informez les participants de la date de la fin de l’enquête

Encouragez vos visiteurs à participer dès que possible, mais en leur indiquant la date de la fin de l’enquête vous leur donnez la possibilité de s’organiser pour avoir le temps nécessaire.

18. L’enquête pilote

Avant de publier une enquête, éditez une petite enquête pilote pour détecter les questions ambigües ou confuses et donnez une apparence agréable à votre questionnaire.

19. Avant de publier l’enquête, la relire plusieurs fois

Vérifiez et vérifiez encore que l’enquête soit correcte d’un point de vue grammatical et syntaxique. Si personne n’est disponible dans votre entourage, prenez une pause avant de vérifier à nouveau.

20. N’oubliez pas de dire merci

Pour participer au questionnaire, vos visiteurs ont dû y consacrer de leur temps personnel et doivent, donc, être remerciés soit dans une lettre de couverture, à la fin de l’enquête ou dans une lettre de suivi. Vous pouvez même envisager de les encourager par un prix délivré par tirage au sort.

Trouvez son idée de business grâce à Cdiscount

Cdiscount est le plus grand site de produits numériques… Ils ont des centaines de milliers de livres, vidéos et audios sur de nombreux sujets. Ce site est une mine d’or pour trouver une idée de business dans le cadre d’un travail à domicile.

Pourquoi tant de produits numériques ?

La vente de produits numériques est l’une des plus grandes sources de bénéfices sur internet. Nul besoin de papier d’impression ou de dépenses et l’ensemble du processus peut être aisément automatisé. (Réglez-le et oubliez-le !)

Voici comment tirer de bonnes idées de la base de données de produits sur Cdiscount :
1. Rendez-vous sur le site ;
2. Cliquez sur l’onglet en haut de la page dans le domaine qui vous intéresse : téléphonie, électroménager, informatique, jeux vidéo, jouets, etc. La page qui s’affiche montre les promos en plein centre, et la possibilité de détailler sa recherche sur la gauche en utilisant une sous rubrique;

Ce type de page est très classique. On trouve la même structure chez tous les gros vendeurs sur internet (Cf le site de la Fnac par exemple). Les grandes surfaces comme Auchan utilisent les « têtes de gondoles », ce sont les produits mis en avant dans les rayons. Sur les grosses plateformes internet c’est la même chose : la page qui s’affiche vous montre en plein milieu les promos et les produits les plus vendus.

Des promos mises en avant

Ne pensez pas que Cdiscount souhaite simplement vous faire économiser de l’argent en vous montrant toutes ces promos. En effet, les raisons d’une promotion sont :

– un gros stock à écouler : mais nous savons que ces sites n’ont quasiment aucun stock et en plus ils ont des possibilités de reprises de la part de leurs fournisseurs
– un produit qui réalise une grosse marge malgré la promotion
– un produit qui se vends très bien (bestseller)

Pour ces deux dernières raisons, nous réalisons donc que Cdiscount a déjà fait tout le travail de recherche à notre place. En effet, les produits les mieux vendus sont simplement … ceux qui sont mis en avant.

Trouver le produit que je vais vendre

3. Prennez note de tous les produits mis en avant qui vous intéressent ;
4. faites une liste des sites qui correspondent à ces critères et comparez-les sur le type de produits vendus, les prix, et quels types de lots proposent-ils à la vente. (par exemple des vidéos, livres, audio, etc.)