Règles de vie

Il est important d’avoir certaines règles de vie lorsqu’on travaille à domicile :
Comment agencer son appartement, comment gérer son temps et ses rendez vous.

Comment penser comme une personne riche

4 étapes à effectuer pour commencer à faire de l’argent

Comment faire couler sa boîte en 5 leçons ?

Entrepreneurs : avez-vous l’âme d’un requin ?

Productivité : 6 astuces pour faire baisser son niveau de stress !

Organiser votre journée de travail pour gagner en rentabilité

Mieux gérer son temps avec la théorie du 20/80

5 Trucs Ultra Simples Pour Dépenser Moins !

Travailleurs à domicile : comment ne plus tout remettre à plus tard ?

L’équipe de Travailler à Domicile vous présente leurs voeux !

Voici une méthode révolutionnaire pour gérer ses priorités (quand on travaille à domicile) !

Le vrai lifestyle des entrepreneurs : porsche ou twingo ?

10 conseils pour ne pas se décourager quand on cherche un emploi à domicile

Aménager son intérieur pour travailler à domicile : 3 conseils simples et efficaces

Est ce qu’un travail à domicile peut vous payer une Ferrari ?

Les dix règles d’or pour travailler à domicile

Gérer son temps lorsqu’on travaille à domicile

Prenez le temps de travailler 1/2

5 bonnes raisons de lancer son activité à domicile

Gagneriez-vous de l’argent en restant chez vous ?

10 signes qui montrent que vous ne facturez pas assez cher

Etre disponible pendant les heures ouvrables

Travailler à domicile : une solution à mes dettes?

Comment penser comme une personne riche

Comment penser comme une personne riche

 

Vous entretenez le rêve qu’un jour vous serez riche. Vous mettez beaucoup de force et d’abnégation dans votre travail, dans vos projets. Vous avez la sensation de détenir la bonne formule pour que vos affaires décollent et que vous deveniez riche.

Devenir riche n’est pas seulement une question d’organisation et d’abnégation dans le travail, cela ne dépend pas non plus uniquement du fait d’avoir une idée lumineuse. Devenir riche, cela dépend aussi de votre manière de penser, de réfléchir. Les personnes qui ont réussi à devenir riche ne pensent pas comme les autres personnes et si vous voulez devenir comme eux, vous allez devoir ajuster votre façon de réfléchir et de vous poser des questions.

Si vous voulez devenir riche, arrêtez de gaspiller votre argent.

N’ayez jamais peur d’investir sagement vos économies dans votre affaire, même si cela signifie devoir vous passer de ce petit jet-ski repéré l’été dernier pour vos vacances sur la Côte.

La plupart des gens riches ne le sont pas devenus en gagnant des salaires mirobolants. Ils ont créé leur fortune en investissant sagement leurs revenus. Et ils ont fait en sorte d’avoir toujours un peu d’argent de côté à placer ou à investir.

De nos jours, beaucoup de personnes ont tendance à accroitre leur style de vie jusqu’aux extrêmes limites de leurs moyens financiers, et parfois même au-delà (merci à ces petits cartes en plastique si faciles et rapides à utiliser, appelées cartes de crédit…). Ce qui signifie qu’ils n’ont que peu, voire pas d’économies de côté. Ils sont à court d’argent.

Pire, la moindre somme d’argent qu’ils pourraient espérer mettre de côté est avalée par les intérêts ou remboursements de mensualités des divers crédits à la consommation qu’ils ont contracté.

Il est bon de savoir que les personnes riches ont rarement de crédit à la consommation, car ils n’aiment pas emprunter de l’argent pour acheter des choses qui auront perdu de la valeur avant la fin de l’échéance du remboursement. Voilà comment dans un premier temps, une personne riche réfléchit.

Comment mettre de l’argent de côté

Alors comment les particuliers qui sont vraiment riches aujourd’hui arrivent à mettre assez d’argent de côté pour investir ? Avant d’acheter quoi que ce soit, ils se demandent s’ils peuvent trouver le même article moins cher en soldes, aux enchères ou sur internet.

Si les gens ont l’habitude de dépenser tout ce qu’ils gagnent immédiatement, peu importe l’importance de leurs revenus. Ils ne seront jamais vraiment riches. Ils vont acquérir des tas d’objets, de gadgets, ils habiteront certainement une grande maison et conduiront de belles voitures. Mais ils seront toujours à court d’argent, et généralement inquiets d’en gagner suffisamment pour couvrir tous les frais liés à ces acquisitions.

La richesse, ce n’est pas ça. Être riche signifie aussi être libre (sans esclavage financier). Être riche, c’est quand l’argent afflue vers vous, et que vous en faites votre esclave. La pauvreté, c’est quand l’argent ressort de votre compte en banque aussi vite qu’il y est entré, vous rendant ainsi son esclave.

Les graines d’une véritable et durable richesse seront semées dès l’instant où vous vous engagerez, à long terme, à penser et à réfléchir comme une personne riche, à investir plutôt qu’à dépenser la plus grande partie de vos économies.

Plutôt que de vouloir dépenser une rentrée d’argent inattendue, ou de vous endetter encore plus, pourquoi ne pas investir cet argent et le faire travailler pour vous ? C’est ainsi que penserait une personne riche !

Article mis à jour le 11 mai 2016

Raphaël

4 étapes à effectuer pour commencer à faire de l’argent

faire de l'argent 2

 

Faire de l’argent c’est quoi ? Faire de l’argent, c’est à partir d’une idée, d’un travail ou d’une stratégie, réussir à mettre de l’agent de côté puis le réinvestir dans quelque chose qui fera rapporter plus d’argent et ainsi de suite.

Je vous présente dans cet article, les 4 étapes à effectuer pour commencer à faire de l’argent

Etape 1 – Ne comptez pas sur la chance et sur le destin.

Que vous soyez sans emploi, salarié ou indépendant, vous avez pour objectif de faire de l’argent et peut-être qu’actuellement, vous pensez qu’il est possible de devenir riche rapidement. Vous pensez peut-être que les grandes fortunes se sont faites par chance, que du jour au lendemain des gens sont devenus riches uniquement grâce à un coup du destin. Vous pensez peut-être aussi qu’un jour, vous deviendrez peut-être riche en héritant de quelqu’un ou encore en gagnant à un jeu.

Le premier conseil que j’ai à vous faire, si vous souhaitez commencer à faire de l’argent, c’est de ne plus entretenir cette illusion que faire de l’argent et souvent lié à la chance et au destin. Effectivement, certaines personnes naissent dans des familles riches et seront à leur tour riches, d’autres gagnent au loto et deviennent millionnaires en quelques secondes, mais vous comme moi ne sommes pas dans ce cas, et il va nous falloir réfléchir un peu pour pouvoir espérer avoir de l’argent.

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, est aujourd’hui un homme qui a de l’argent et pourtant il vient d’une famille modeste et il n’a gagné à aucun jeu. Il en va de même pour Xavier Niel le fondateur de Free, pour Brian Chesky, Joe Gebbia et Nathan Blecharczyk, les fondateurs du site Airbnb, pour Travis Kalanick l’un des fondateurs de l’application Uber ..

Le point commun de toutes ces personnes est le suivant : ils ont réussi grâce à leurs idées, leur réflexion et leur travail. Ils ont eu certe de la réussite dans l’accomplissement de leur projet, mais on ne peut pas dire qu’ils aient eu de la chance. Non, leur réussite ils l’ont provoqué en ayant des idées et en travaillant dur pour que ces idées deviennent un business qui rapporte de l’argent.

Dans notre cas, commençons par nous inspirer de ces réussites et rejetons l’idée que peut-être un jour nous aurons de l’argent uniquement par chance. Non, disons-nous qu’un jour nous aurons de l’argent, car à partir d’aujourd’hui nous prenons la décision de mettre tout en oeuvre pour faire de l’argent.

Étape 2 – Apprendre à être patient

Devenir riche du jour au lendemain, cela n’existe pas. Où bien cela existe dans certains cas d’héritage, de coup boursier ou de jackpot à un jeu. Soyons clair là dessus, nous avons statistiquement plus de chance de mourir terrassé par la foudre, mangé par un requin ou dans un accident d’avion. À partir de ce constat mathématique, partons du principe que si l’on veut commencer à faire de l’argent, cela ne se passera pas rapidement et qu’il va falloir être patient.

À travers l’observation que j’ai faite des personnes autour de moi qui font de l’argent, de mes lectures sur le sujet et aussi de quelques calcules, je pense qu’une période de 3 ans minimum est nécessaire pour pouvoir commencer à avoir de l’argent de côté ou un début de patrimoine.

Alors voilà, cette vérité est difficile à accepter et beaucoup n’y sont pas préparés, mais pour faire de l’argent, il faut être patient.

Pour faire de l’argent, vous devez établir une stratégie et travailler fort au début. Et pendant que vous allez mettre toute cette énergie, vous ne verrez pas d’argent arrivé et c’est normal, parce que votre stratégie devra prendre en compte que vous commencerez à récolter les bénéfices de tout ce travail dans 2, 3 voir 4 ou 5 ans.

C’est un pari à faire qui a été fait par la majorité des personnes qui ont aujourd’hui de l’argent. Il n’y a pas de secret.

faire de l'argent

Étape 3  – Ne pas acheter n’importe quoi et apprendre à gérer l’argent

Faire de l’argent n’est donc pas le fruit du hasard, cela demande du temps et également une réflexion. La plus simple des réflexions que vous pouvez avoir pour commencer votre stratégie pour faire de l’argent est la suivante.

Posez-vous la question suivante : Dans mes dépenses, quelles sont les choses que j’achète et qui ne m’aide pas à faire de l’argent.

La réponse est difficile ? Je vais vous aider.

Acheter des paires de baskets de marque tous les trois mois n’aide pas à faire de l’argent, faire passé une grande partie de son budget dans une voiture puissante n’aide pas à faire de l’argent, sortir tous les soirs manger au restaurant n’aide pas à faire de l’argent, achetez toutes les semaines de nouveaux vêtements n’aident pas à faire de l’argent.

Vous allez me dire que vous avez besoin de toutes ces choses. Je vais vous répondre que oui et non. Et je vais vous dire aussi que si vous arrivez à comprendre cela, vous allez mettre suffisamment d’argent de côté tous les mois pour pouvoir commencer à faire de l’argent dans très peu de temps. Je m’explique.

Vous pouvez très bien n’acheter qu’une paire de baskets de marques une fois par an. Économie 300 euros par an
Vous pouvez aussi avoir une petite voiture économique qui consomme peu d’essence ou aussi prendre les transports en commun. Économie à partir de 1000 € par an
Vous pouvez cuisiner à la maison et ralentir vos sorties dans les restaurants. Économie à partir de 1000 € par an
Vous n’êtes pas obligé d’acheter tout le temps de nouveaux pantalons, chemises et chaussures. Vous pouvez vivre avec ce que vous avez déjà pendant un moment. Économie à partir de 1000 € par an.

Sur ces quelques exemples, vous pourriez donc mettre de côté minimum 3300 euros par ans. C’est assez pour avoir 10000 euros dans 3 ans, c’est à dire l’apport pour faire un emprunt, faire un bon investissement immobilier à 50 000 euros qui prendra de la valeur et que vous pourrez revendre dans 7 ans avec une plus-value de 20 000 euros.

C’est un exemple, mais comprenez-vous le raisonnement ? À partir de petites choses de la vie de tous les jours, vous pouvez commencer à adopter une stratégie avec une vision sur le long terme qui vous fera devenir propriétaire et aussi gagner de l’argent.

L’idée de cette étape est donc de mettre de l’argent de côté puis de l’investir dans quelque chose qui fera gagner de l’argent. C’est aussi simple que cela.

Étape 4 – Oser entreprendre

L’argent ne tombe pas du ciel et décider de commencer à faire de l’argent est une démarche qui nécessite d’entreprendre. C’est-à-dire de chercher des idées, d’établir des stratégies pour mettre en oeuvre ces idées et voir si elles fonctionnent ou non.

Que vous soyez sans emploi, salarié ou indépendant, vous pouvez commencer à avoir cette démarche maintenant en plus de votre recherche d’emploi ou de votre travail. Vous pouvez entreprendre de gagner un complément de revenu qui sera dédié uniquement à faire de l’argent. Cet argent une fois gagné vous rapportera de l’argent à son tour s’il a été bien placé.

Entreprendre, c’est aussi prendre en main sa vie et décider d’en faire quelque chose de bien. C’est se différencier de l’opinion commune et croire en soi, en ses idées et en son potentiel.

Vous pouvez commencer aujourd’hui à entreprendre de faire de l’argent et pour y arriver vous pouvez suivre tous les conseils de cet article. Vous pouvez commencer à entreprendre de croire en vous et non en la chance ou le destin, vous pouvez commencer à entreprendre à être patient et vous pouvez aussi commencer à entreprendre une stratégie pour mettre de l’argent de côté et le faire fructifier.

Tout ceci n’est qu’une question de choix et de détermination et je suis certain que vous parviendrez à faire ce qu’il faut pour votre bien être.

Bonne réussite à tous

Raphaël

Comment faire couler sa boîte en 5 leçons ?

Comment faire couler sa boîte ?Entrepreneur en herbe ou confirmé, vous êtes à la tête de votre propre affaire et on ne peut que vous en féliciter ! Vous connaissez sans doute par cœur les préceptes à appliquer pour réussir à vous développer, pour faire du chiffre, pour communiquer ou que sais-je encore. Mais savez-vous que certaines choses peuvent au contraire faire couler votre boîte ? Découvrez donc ce qu’il ne faut faire sous aucun prétexte sous peine de mettre la clé sous la porte. 

Leçon n°1 : Ne pas écouter vos clients

« Le client est roi ». Cette phrase vous l’avez entendue des milliers de fois et pas une seconde vous ne l’avez approuvée. Selon vous, cette entreprise est la vôtre alors pas question de vous laisser dicter votre conduite par un client. Après tout, c’est vous le chef, non ! Pourtant, faire des compromis et tenter autant que possible de s’adapter à la demande de chaque client pourraient vous éviter cette faillite vers laquelle vous vous dirigez à grands pas. Oubliez que votre entreprise vit grâce à vos clients et vous pourrez dire adieu à votre beau costume d’entrepreneur.

Leçon n°2 : Flamber l’argent que vous n’avez pas

Selon vous, on est entrepreneur bling-bling ou on n’est pas ! Costume trois-pièces et belle voiture, vous ne cessez de dépenser pour montrer à tous votre ascension sociale. Dépenser peut être bien, mais c’est encore mieux lorsque l’on dispose les fonds nécessaires pour cela. Personne ne vous en voudra de conserver votre vieille voiture et de ne pas posséder la dernière Rolex. Être un bon entrepreneur n’est pas uniquement une façade, mais plutôt un savoir-être à cultiver, ne l’oublions pas.

Leçon n°3 : Dénigrer vos concurrents

Vous êtes fier de ce que vous avez entrepris et vous avez bien raison. Néanmoins, lorsque la fierté s’apparente à de la prétention et qu’elle consiste à dévaloriser la concurrence, rien ne va plus. Certes, les autres ne fonctionnent peut-être pas comme vous, mais cela justifie-t-il qu’ils fassent l’objet de critiques incessantes ? Cultivez donc votre différence en respectant celle des autres, sous peine d’offrir à vos concurrents des prospects lassés de vos agissements.

Leçon n°4 : Manquer d’adaptabilité

Vous mettez un point d’honneur à respecter les principes de votre entreprise et ses valeurs au point d’en être parfois rigide. Vous refusez ainsi tout changement, ne parvenant pas à évoluer face aux critiques ou aux demandes hors du cadre. Cela a le don d’agacer vos employés, vos fournisseurs et vos clients qui peinent de plus en plus à supporter votre rigidité et votre caractère obtus. Un excellent moyen de faire fuir ceux qui vous entourent et de nuire à votre entreprise.

Leçon n°5 : Entreprendre sous la contrainte

Certains entreprennent par passion, tandis que d’autres le font sans raison et sans aimer ce qu’ils vendent. Or, ne pas apprécier les produits ou les services que l’on propose complique quelque peu leur commercialisation. Difficile en effet de promouvoir quelque chose dont on est pas convaincu. Il est important d’être animé par son concept pour que les autres l’adoptent, sinon gare aux déconvenues !

Vous voici désormais prêt à faire couler votre boîte, ou plutôt à tout faire pour que cela n’arrive jamais. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance pour rester dans les clous de l’entreprenariat !

Entrepreneurs : avez-vous l’âme d’un requin ?

Entrepreneur : avez-vous le profil d'un requin ?Manipulation, appât du gain, persuasion…Des mots à la connotation bien négative qui nous font frémir d’horreur nous autres entrepreneurs.

Je vous imagine déjà le poil hérissé à la lecture de ces quelques lignes, criant haut et fort derrière votre écran que vous ne faites pas partie de cette catégorie de chefs d’entreprise aux dents aiguisées et à l’aileron affûté.

Mais en êtes-vous bien certain ?

Pour le vérifier, voici ci-dessous les principales caractéristiques du requin qui vous permettront sans doute d’y voir plus clair et de savoir à quel camp vous appartenez.

L’art de la persuasion

Entre expliquer à un client quelles sont les particularités de notre produit ou service et tout faire pour l’embobiner, le fossé est important. Le requin est avant tout un être prêt à tout pour parvenir à ses fins et réussir à convaincre son client. On l’accuse de vendre de la mauvaise qualité ou d’être totalement dépassé ? Qu’à cela ne tienne, il trouvera mille et une astuces pour vous prouver le contraire et arriver à générer sa vente. Fin négociateur et brillant orateur, le squale maîtrise l’art de la persuasion à la perfection et il est bien difficile d’y résister.

Le goût de l’argent

Comme tout bon entrepreneur qui se respecte, gagner de l’argent est une finalité commune et somme toute très saine, puisque sans argent point de salut !

Toutefois, entre gagner sa vie et avoir un goût immodéré pour la spéculation financière, l’esprit est bien différent. Dans cette optique, le requin est celui qui place le gain au premier plan sans se soucier de ses clients, de leurs besoins et de la moralité. Un personnage peu scrupuleux qui est prêt à tout pour atteindre son but et générer des bénéfices. Sur ce point-là, soyons honnêtes : nous avons certainement tous l’envie de faire fructifier notre business et de voir notre chiffre d’affaires grimper en flèche. Mais, n’y a-t-il pas plus grande fierté que d’y parvenir en étant loyal et respectueux et en aimant son métier et ses clients ? N’y a-t-il pas plus grand cadeau que d’avoir réussi par le sérieux de son travail et la qualité de ses produits ?

L’intérêt plus fort que tout

Quand l’intérêt est le premier moteur d’un entrepreneur et que sa seule ambition est de réussir sur le dos des autres, on peut se demander si cela peut être durable. Combien de temps tenir quand on n’aime pas ce que l’on fait ? Quel épanouissement tirer du fait que l’on ne vit que pour l’argent et la gloire ? Le requin se lève en effet le matin poussé par son seul intérêt : atteindre les objectifs fixés qui grandiront chaque jour un peu plus. Un cercle sans fin !

Finalement, il semblerait qu’en tant qu’entrepreneurs nous soyons tous portés par l’envie de réussir et de gagner notre vie avec notre petite entreprise. Un idéal partagé par la plupart d’entre nous et qui ne fera jamais de nous des requins, juste de gentils cabillauds pour reprendre l’image très parlante d’un journaliste.

Productivité : 6 astuces pour faire baisser son niveau de stress !

Être entrepreneur, c’est avoir plus de responsabilités, plus de challenges à réaliser, mais aussi plus de stress. Un stress qui peut être bénéfique s’il vous permet d’avancer et de vous dépasser, mais qui peut également être néfaste dès lors qu’il devient un frein à votre productivité.

Voici 6 astuces pour faire baisser votre tension d’un cran et vous aider à devenir plus efficace. 

Astuce n°1 : Travaillez dans le silence

Difficile de se concentrer lorsque les enfants courent autour de vous ou que votre oreille se tend pour écouter les conversations voisines au café. Pourtant vous êtes actuellement sur un gros dossier et vous devez garder le cap pour être dans les délais. Une situation qui peut vite devenir stressante si vous ne faites rien. S’installer dans un endroit silencieux, à l’abri de toute distraction, ne peut être que bénéfique. Sans bruits parasitaires, il ne vous reste plus qu’à travailler en toute sérénité.

Astuce n°2 : Créez-vous un espace de travail zen

Travailler dans le bazar et mettre 10 minutes pour retrouver son agenda perdu au milieu d’un amas de choses. Que de stress inutile et qui peut être évité très facilement !

L’idée est de vous créer un espace de travail bien ordonné, sans encombrement inutile avec juste ce dont vous avez besoin pour travailler. En effet, perdre son temps à chercher quand on est pressé est contre-productif et utilise votre énergie à mauvais escient.

Pour aller plus loin dans la zénitude, vous pouvez installer votre bureau selon les règles du Feng Shui ou choisir des couleurs reposantes qui vous apaiseront.

Astuce n°3 : Faites du sport

Quand vos idées s’obscurcissent et que vous ne parvenez plus à avancer, une petite séance de sport s’impose. Qu’il s’agisse d’une pratique intense ou non, le tout est de faire le plus régulièrement possible des petites sessions de 30 minutes. Avec un corps en bonne condition et un esprit moins stressé, votre efficacité a toutes les chances d’atteindre des sommets.

Astuce n°4 : Faites des siestes

Il arrive parfois que par manque de sommeil, vous vous sentiez énervé et que vous gériez avec difficulté la pression.

Alors pourquoi dans ce cas-là ne pas faire une petite sieste réparatrice. Je ne vous dis pas bien sûr de passer l’après-midi affalé sur le canapé à regarder des séries B. Non, il s’agit plutôt de vous détendre 20 minutes et de faire le vide pour retrouver votre bien-être.

Astuce n°5 : Stop au perfectionnisme !

Quand on est entrepreneur, on vise la perfection dans chacune de nos actions. Mais, inutile de vous rappeler que nous ne sommes pas des surhommes et que parfois certaines tâches faites correctement, mais pas à la perfection, peuvent suffire. Tenter d’être parfait pour les activités prioritaires est une excellente chose et est indispensable. Mais, tenter d’être parfait pour tout peut rapidement tourner au vinaigre, surtout si vous en faites une obsession. Alors acceptez d’être tout simplement humain !

Astuce n°6 : Faites-vous plaisir !

Vous avez travaillé dur depuis des mois et vous hésitez encore à relâcher la pression. Pour continuer sur votre lancée et maintenir votre niveau de productivité, détendez-vous et accordez-vous des pauses plaisir ! Une journée avec vos copines, un cinéma ou un après-midi off vous permettront de décompresser pour mieux repartir.

Il ne vous reste maintenant qu’à appliquer ses 6 astuces pour faire de votre quotidien de travailleur indépendant un véritable havre de paix !

Emmanuelle COLLIN – Virtual Papyrus

Organiser votre journée de travail pour gagner en rentabilité

Lorsque l’on travaille à domicile, il n’est pas toujours facile d’organiser sa journée de travail. Il faut souvent jongler entre les obligations familiales, les tâches ménagères, les imprévus et les distractions. Tous ces facteurs peuvent vous faire perdre du temps si vous ne vous organisez pas correctement. 

Organisez vos tâches

Pour travailler de manière efficace, il est important d’organiser les diverses tâches à effectuer dans la journée. Il n’est pas nécessaire de se fixer des horaires stricts car ils sont généralement peu respectés et peuvent provoquer une certaine pression psychologique.T

Lorsque l’on est indépendant on est souvent tenté, surtout en début d’activité, de vérifier sa boite e-mail toutes les 10mn afin de voir si un client nous a contacté. Cette « manie » peut vite être très contre-productive et empêcher le travailleur indépendant de se concentrer. Fixez-vous des heures auxquelles vérifier votre courrier électronique. Vous pouvez, par exemple, y jeter un oeil avant de débuter la journée de travail, au moment de la pause déjeuner puis en fin de journée.

Faites des pauses

Travailler 2h ou 3h d’affilée, sans faire de pause peut vous retarder dans votre travail. Il est important de prendre des pauses afin de laisser « reposer » le travail en cours et de le réviser avec un oeil neuf.

L’esprit humain a du mal à se concentrer plus de 30 minutes. Il est donc inutile de persister dans une tâche lorsque l’on ressent une certaine fatigue ou une lassitude. De même, lorsqu’un travail présente une problématique difficile à solutionner, il est bon de faire une pause et de penser à autre chose afin de « rebooster » son esprit.

Eloignez les distractions

Travailler depuis chez soi est une grande source de tentations. On tombe facilement dans le piège de la télévision ou des tâches ménagères. Faire la vaisselle, étendre le linge, passer l’aspirateur peut porter préjudice à la productivité si ces activités sont effectuées sans organisation. Le mieux est de prévoir un moment pour accomplir ces tâches et ne pas les éparpiller tout au long de la journée.

Si vous travaillez avec un ordinateur, vous serez exposé à la tentation du surf sur le web. Facebook, Twitter, Messenger, blogs, on perd rapidement plusieurs dizaines de minutes à cause de tâches inutiles. Il est donc très important de séparer les loisirs du travail et savoir résister à l’appel d’internet (utilisé hors du cadre professionnel).

Gérez votre famille

Lorsqu’un compagnon, des enfants, des parents vivent dans le même domicile que le travailleur indépendant, l’activité peut rapidement être perturbée et la productivité proche du zéro. Etre à la maison 24h/24 donne souvent l’impression
à la famille que l’indépendant est disponible à tout moment de la journée. Vos enfants vous demandent de l’aide pour leurs devoirs, vous être chargé d’aller faire des courses, vos amis cherchent à vous embarquer dans une après-midi shopping ou déménagement, bref les demandes peuvent vite vous empêcher de travailler.

Pour éviter ce genre de situation, il est important de fixer des limites à vos proches dès votre installation en tant qu’indépendant. Vous devez leur imposer vos règles: durant vos heures de travail vous êtes indisponible, mais une fois la journée terminée, vous êtes de nouveau prêt à rendre tous les services.

Fanny

Mieux gérer son temps avec la théorie du 20/80

Gérer son temps pour être au top de la productivité n’est pas toujours chose facile. Pourtant la théorie de Pareto, dite des 20/80, pourrait bien changer votre quotidien…

Economiste italien du 19ème siècle, Wilfried Pareto a mis au point un principe bien connu des entrepreneurs. En effet, il défend l’idée selon laquelle 20% de nos efforts produiraient 80% de nos résultats, de même que 20% des causes engendreraient 80% des effets. L’idée serait donc de mettre l’accent sur les 20% déterminants qui vous permettraient de réaliser la majeure partie de vos objectifs. 

Pour vous aider à mettre en pratique cette loi et à faire grimper votre taux de productivité, voici quelques idées à adapter :

Idée n°1 : Concentrez-vous sur les tâches qui produisent le plus de valeurs.

Prenons par exemple votre approche-client. Toutes vos sources de prospection produisent-elles le même résultat ?

Si vous n’avez aucun retour après avoir fait un mailing, alors que votre démarchage sur les réseaux sociaux vous a apporté quelques commandes, cessez de perdre votre temps. Les « on ne sait jamais » ou les « la prochaine fois peut-être » n’ont plus lieu d’être avec la loi de Pareto. Désormais, vous devez laisser de côté tout ce qui ne vous apporte pas de résultats, mais qui vous demande du temps. Votre objectif est de vous concentrer sur ce qui est porteur pour gagner en efficacité et de rationnaliser vos efforts.

Idée n°2 : Soyez productif et pas occupé.

A chaque fois que vous faites quelque chose demandez-vous si c’est indispensable ou si vous cherchez juste à vous occuper ou à vous distraire.

Vous avez choisi la seconde option ? Alors reprenez le chemin du labeur sans plus tarder. Si vous dressez la liste de vos tâches quotidiennes, vous découvrirez avec stupéfaction que beaucoup d’entre elles ne vous apportent rien de positif. Ce ne sont pas elles qui vous apportent un chiffre d’affaires décent. Par contre, vous mettrez ainsi en relief les tâches qui elles ont une vraie valeur ajoutée.

Vous êtes désormais entrepreneur, alors nul besoin de combler votre emploi du temps juste pour le plaisir. Soyez occupé avec des tâches qui apportent un résultat probant.

Idée n°3 : Planifiez pour ne pas céder à la tentation.

Vous avez pointez du doigt les 20% de tâches avec lesquelles vous atteindrez vos 80% de vos résultats. Maintenant, vous pouvez dresser votre « to do list » avec soin. Au cours de votre journée, tentez de ne pas vous égarer.

Vous pouvez vous fixer quelques petites récompenses que si vous atteignez les objectifs fixés. Par exemple, si vous parvenez à accomplir vos missions avant la fin de la journée, vous pourrez vous accorder une partie de tennis ou une virée shopping. Le must est que vous le ferez sans aucune culpabilité, car vous saurez que vous avez été performant et que vous avez atteint vos buts.

La théorie du 20/80 fait depuis quelques années des adeptes parmi les chefs d’entreprise, qui ont bien compris que pour être productif, il faut être maître de son temps !

Emmanuelle COLLIN

5 Trucs Ultra Simples Pour Dépenser Moins !

Quand on est entrepreneur, et qui plus est lorsque l’on a créé une petite structure, l’une de nos priorités est d’être rentable. Pas toujours évident quand on met bout à bout toutes les dépenses qui nous incombent.

Pourtant, il existe quelques astuces simples pour diminuer la facture et continuer à offrir à nos clients des produits ou services de qualité. 

Astuce n°1 : Faites un audit de vos charges

La première chose à faire pour savoir quels sont vos postes de dépenses est de faire un audit de celles-ci. Trop peu de créateurs d’entreprise font cette démarche, agissant au cas par cas et n’ayant de ce fait qu’une vision globale de la situation.

Cela aurait logiquement dû être fait dans votre business plan, mais si ce n’est pas le cas, il n’est pas trop tard pour bien faire. A l’aide d’un tableau Excel, listez toutes – j’ai bien dit toutes – vos dépenses : de vos charges sociales et fiscales, en passant par vos frais de déplacement, de fonctionnement ou vos fournitures.

Après cela, certaines dépenses vous sauteront aux yeux et vous pourrez envisager quelques rectificatifs.

Astuce n°2 : Soyez écolo

Si protéger notre planète peut vous permettre, en plus de faire une bonne action, de faire des économies, foncez !

Etre écolo au bureau passe par des gestes très simples, mais qui peuvent faire baisser votre facture de beaucoup. Le premier geste à faire est de limiter au maximum l’envoi de documents par la Poste. Les devis ou factures peuvent être envoyés par voie électronique et réduire l’utilisation de papier et d’encre. Les clients ne seront absolument pas dérangés par ce mode de fonctionnement et la qualité de vos services reste au rendez-vous.

Pourquoi ne pas également faire recharger les cartouches de votre imprimante plutôt que d’en racheter de nouvelles lorsqu’elles sont vides ?

Pourquoi ne pas changer les lampes halogènes de votre bureau par des ampoules à économie d’énergie ? Le tarif sera plus élevé à l’achat, mais le retour sur investissement bien réel.

Astuce n°3 : Optimisez vos déplacements

Avec la flambée des prix du pétrole, inutile d’enfoncer de nouveau le couteau dans la plaie : les prix à la pompe sont devenus exorbitants.

Ce poste de dépense mérite donc toutes les attentions. Tous vos déplacements en voiture sont-ils justifiés ? N’avez-vous pas la possibilité de prendre de temps en temps les transports en commun ou de marcher ? Certaines choses ne peuvent-elles pas se régler à distance ?

Le contact physique avec le client n’est pas toujours indispensable, même s’il ne faut nullement négliger son importance. Mais, il est parfois superflu. La qualité de service d’une entreprise peut également être jugée sur un simple contact téléphonique, sur le sérieux et l’impression chaleureuse que vous dégagez. Alors, ne misez pas tout sur le face à face et lorsque vous en avez la possibilité, favorisez le télétravail.

Une autre solution, lorsque vous avez l’absolue nécessité de prendre votre véhicule, est d’organiser et d’optimiser vos déplacements en mettant en place des tournées par secteur géographique.

Astuce n°4 : Réduisez vos factures de téléphone / ADSL

Avec l’arrivée de forfaits illimités ultra compétitifs, diminuez sa facture de téléphone est devenu un jeu d’enfant. Pour rester connecté 24/24 heures, il existe certains opérateurs « discount », qui proposent des forfaits tout compris à des tarifs défiant toute concurrence. Quant aux principaux opérateurs sur Internet, ils s’y sont également mis et désormais les factures à 150 euros par mois n’ont plus lieu d’exister.

Prenez donc le temps d’étudier l’ensemble des offres : des opérateurs les plus connus aux plus petits et vous verrez la différence très rapidement sur vos charges. Quelques euros, voire dizaine d’euros en plus chaque mois sur votre compte en banque vous feront, j’en suis sure, le plus grand bien !

Astuce n°5 : Stop au superflu

Vous possédez un ordinateur portable, mais vous rêvez du modèle dernier cri qui vient d’arriver sur le marché. Votre voiture roule parfaitement, mais cela fait 5 ans que vous l’avez et vous aimeriez en changer. Je vous comprends, car nous sommes tous tentés par les nouveautés et tous emprunts à une consommation parfois excessive.

C’est cette frénésie de consommation qui peut plomber vos comptes et vos résultats lorsqu’elle n’est plus sous contrôle. Alors, le mieux pour l’enrayer est de vous demander si vous avez vraiment besoin de ce nouveau portable alors que l’ancien a tout juste 1 an, ou si vous devez dépenser sans compter pour ce nouvel équipement.

Si cela n’est pas indispensable et si vous pouvez vous en passer, attendez donc d’avoir les moyens de vous faire plaisir plus souvent. Les achats que vous ferez par la suite n’en seront que plus jouissifs.

La guerre au gaspillage et aux dépenses est lancée et risque de durer bien longtemps, si l’on en croit la situation économique de notre pays. Et vous, quelles sont vos astuces pour économiser de l’argent et rester au top ?

Emmanuelle COLLIN

Travailleurs à domicile : comment ne plus tout remettre à plus tard ?

Un petit parfum d’indépendance flotte sur votre vie professionnelle depuis que vous avez osé quitter le monde des salariés pour vous mettre à votre compte. Une grande sensation de liberté que vous appréciez, mais dont il faut se méfier, car elle peut devenir votre pire ennemie ! Comment ne plus remettre au lendemain ce que vous pourriez faire aujourd’hui ? 

 

Halte aux tentations

Au programme du jour : des clients à rappeler, des commandes à préparer et des paquets à envoyer. Oui, mais voilà, le soleil brille et vous vous imaginez bien prendre un peu le soleil dans votre jardin. Ou encore, votre série préférée passe à la télévision cet après-midi et il est inimaginable que vous la ratiez.

Etre travailleur à domicile est certes très avantageux, car cela vous permet de vous organiser comme bon vous semble et de gérer les imprévus du quotidien. Mais, pour que cette expérience soit positive et que vous réussissiez à faire vivre votre entreprise, il faut de l’organisation et de l’autodiscipline.

Quelques moyens simples vous permettront peut-être d’y arriver…

Faites une “to do list”

Faire une liste permet de hiérarchiser ses priorités et de s’organiser. L’idée est de noter sur un petit morceau de papier un nombre raisonnable de tâches que vous allez réaliser dans la journée. Elle vous donnera des objectifs clairs à atteindre.

Mais, l’avantage de cette « to do list » n’est pas uniquement de vous aider à vous organiser. En effet, pourquoi ne pas décider de vous accorder des moments de détente et de loisirs chaque fois que vous aurez terminé le travail prévu ? L’idée est donc de travailler avec une bonne cadence, sans déconcentration, afin de pouvoir vous accorder quelques instants de plaisir après !

Les imprévus pourront bien entendu venir ternir le tableau, mais vous vous rendrez rapidement compte qu’en étant au top de votre concentration et de vos capacités, les petits loisirs seront de plus en plus fréquents !

Essayez de vous concentrer

Vous avez toute la journée devant vous pour travailler. Mais, subitement, vous vient l’idée de mettre une machine en route, de passer à l’épicerie, ou d’aller mettre de l’essence, au cas où vous auriez besoin de prendre votre voiture. Je vous arrête tout de suite ! Si vous étiez salarié et que votre patron vous attendait le matin à 8h30, auriez-vous pris le temps de faire tout cela ? J’imagine que non, et la bonne nouvelle est que vous auriez bien trouvé un moment pour le faire en dehors de vos horaires de travail.

S’imposer des règles et des horaires est indispensable lorsqu’on travaille chez soi. Après, que vous commenciez votre journée en pyjama devant votre écran d’ordinateur ou que vous trempiez vos tartines dans votre bol de café tout en préparant un devis, n’est pas problématique. L’essentiel est que vous vous mettiez au travail à heure fixe et que vous respectiez un emploi du temps défini.

Dès lors que la machine est lancée, évitez toutes les tentations (et elles sont nombreuses) et tentez d’avoir une journée de travail classique, avec ses moments intenses et ses temps de pause.

Oubliez les réseaux sociaux

A force de passer des heures dessus, de commenter les messages de vos amis ou de répondre aux multiples sollicitations du chat, la journée passe bien vite et vous n’avez fait que la moitié du programme prévu.

Essayez, ne serait-ce qu’une journée, de vous déconnecter ou si cela est trop difficile, fixez-vous des limites. Une durée de 20 à 30 minutes chaque jour sur les réseaux sociaux semble raisonnable dans un premier temps. Vous verrez comme votre productivité va grimper en flèche et vous apprécierez aussi de ne plus en être dépendant. Et puis, pas d’inquiétude : vous retrouverez lors de votre temps de connexion les moments forts de la journée sur votre mur, et il sera toujours temps de cliquer sur « j’aime » pour montrer votre présence !

2012 a finalement sonné et il n’est pas trop tard pour prendre de bonnes résolutions. Et si pour vous, il s’agissait de ne plus tout remettre au lendemain ?

Emmanuelle COLLIN

 

L’équipe de Travailler à Domicile vous présente leurs voeux !

En cette nouvelle année 2012, toute l’équipe de rédaction de Travailler à Domicile vous présente ses vœux 2012. Découvrez ci-dessous les messages de chaque membre !

« Bonne année à vous tous, je vous souhaite de l’amour … mais surtout de la richesse pour 2012. Et merci d’être de plus en plus nombreux à nous suivre chaque semaine ! »

Antoine

« Meilleurs voeux pour 2012 ! Que cette nouvelle année vous permette de donner vie à vos rêves et de vous épanouir, pourquoi pas en travaillant à domicile… »

Emmanuelle

« 2012 commence, il est donc temps pour moi de vous présenter mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Que celle-ci soit remplie de joie, de bonheur et de réussite et surtout que la santé soit au rendez-vous tout au long de l’année. »

Jérôme

« Je vous présente mes meilleurs vœux d’amour, santé et bonheur pour 2012. Que cette nouvelle année soit synonyme de réussite dans vos projets personnels et professionnels. »

Sophie

Bonne Année 2012 à tous !