Comment faire couler sa boîte en 5 leçons ?

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Comment faire couler sa boîte ?Entrepreneur en herbe ou confirmé, vous êtes à la tête de votre propre affaire et on ne peut que vous en féliciter ! Vous connaissez sans doute par cœur les préceptes à appliquer pour réussir à vous développer, pour faire du chiffre, pour communiquer ou que sais-je encore. Mais savez-vous que certaines choses peuvent au contraire faire couler votre boîte ? Découvrez donc ce qu’il ne faut faire sous aucun prétexte sous peine de mettre la clé sous la porte. 

Leçon n°1 : Ne pas écouter vos clients

« Le client est roi ». Cette phrase vous l’avez entendue des milliers de fois et pas une seconde vous ne l’avez approuvée. Selon vous, cette entreprise est la vôtre alors pas question de vous laisser dicter votre conduite par un client. Après tout, c’est vous le chef, non ! Pourtant, faire des compromis et tenter autant que possible de s’adapter à la demande de chaque client pourraient vous éviter cette faillite vers laquelle vous vous dirigez à grands pas. Oubliez que votre entreprise vit grâce à vos clients et vous pourrez dire adieu à votre beau costume d’entrepreneur.

Leçon n°2 : Flamber l’argent que vous n’avez pas

Selon vous, on est entrepreneur bling-bling ou on n’est pas ! Costume trois-pièces et belle voiture, vous ne cessez de dépenser pour montrer à tous votre ascension sociale. Dépenser peut être bien, mais c’est encore mieux lorsque l’on dispose les fonds nécessaires pour cela. Personne ne vous en voudra de conserver votre vieille voiture et de ne pas posséder la dernière Rolex. Être un bon entrepreneur n’est pas uniquement une façade, mais plutôt un savoir-être à cultiver, ne l’oublions pas.

Vous souhaitez commencer un travail à domicile ? Nous avons une offre pour vous

Leçon n°3 : Dénigrer vos concurrents

Vous êtes fier de ce que vous avez entrepris et vous avez bien raison. Néanmoins, lorsque la fierté s’apparente à de la prétention et qu’elle consiste à dévaloriser la concurrence, rien ne va plus. Certes, les autres ne fonctionnent peut-être pas comme vous, mais cela justifie-t-il qu’ils fassent l’objet de critiques incessantes ? Cultivez donc votre différence en respectant celle des autres, sous peine d’offrir à vos concurrents des prospects lassés de vos agissements.

Leçon n°4 : Manquer d’adaptabilité

Vous mettez un point d’honneur à respecter les principes de votre entreprise et ses valeurs au point d’en être parfois rigide. Vous refusez ainsi tout changement, ne parvenant pas à évoluer face aux critiques ou aux demandes hors du cadre. Cela a le don d’agacer vos employés, vos fournisseurs et vos clients qui peinent de plus en plus à supporter votre rigidité et votre caractère obtus. Un excellent moyen de faire fuir ceux qui vous entourent et de nuire à votre entreprise.

Leçon n°5 : Entreprendre sous la contrainte

Certains entreprennent par passion, tandis que d’autres le font sans raison et sans aimer ce qu’ils vendent. Or, ne pas apprécier les produits ou les services que l’on propose complique quelque peu leur commercialisation. Difficile en effet de promouvoir quelque chose dont on est pas convaincu. Il est important d’être animé par son concept pour que les autres l’adoptent, sinon gare aux déconvenues !

Vous voici désormais prêt à faire couler votre boîte, ou plutôt à tout faire pour que cela n’arrive jamais. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance pour rester dans les clous de l’entreprenariat !

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez rapidement une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail
1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *